Une nuit d’Halloween ...

Publié le par Eglantine Nalge

Une nuit d’Halloween ...
Cette nuit du 31 octobre aurait dû s’annoncer sous les meilleurs auspices, les enfants en congé scolaire s’étaient occupés toute la journée à décorer les citrouilles qui venaient tout droit du jardin et la maîtresse de maison avait fait une ample provision de friandises.
La nuit était particulièrement sombre, de biens vilains nuages cachaient en grande partie la lune et le vent agitait les branches des arbres, projetant autour de la maison des ombres inquiétantes mais qu’importe cela n’empêcherait certainement pas les enfants du village de venir sonner à la porte de la demeure se rassurait Mary.
Elle regardait par la fenêtre avec un peu d’inquiétude, une bourrasque de vent plus violente pliait maintenant à toucher terre le saule et Jacques qui n’était pas encore de retour de sa tournée !
Il ne manquait que la pluie se disait-elle...et un éclair dans le lointain sembla vouloir répondre à sa réflexion. Mary sursauta...le courant électrique s’éteignit brusquement dans toute la maison et si la chose était courante dans ce coin retiré, ce soir cela prenait une importance différente. Heureusement les bougies que les enfants avaient allumées dans les citrouilles donnaient un léger éclairage dans la pièce. Ils n’avaient pas lésiné sur leur nombre et la décoration du rez de chaussée de la maison était réussie.
L’aboiement d’un chien hurlant au loin, effraya un peu plus les enfants, Mary se précipita pour les rassurer et c’est à cet instant qu’elle aperçu une ombre inquiétante et ricanant, derrière la vitre de la fenêtre du salon. C’était la nuit des sorcières et des vampires se rassura-t-elle 
- « Allons Mary va voir les enfants... c’est normal de voir des ombres grimaçantes cette nuit ! » ...mais Jacques n’était toujours pas là ...
Pendant qu’elle essayait de calmer les enfants effrayés par l’orage qui se rapprochait, Mary se rappela le dernier flash d’information entendu la veille concernant l’évasion de trois prisonniers de la prison du canton. N’allaient-ils pas profiter de la nuit d’Halloween pour s’introduire dans les maisons ?
La cheminée flambait joyeusement, le moment était venu de regrouper les enfants sur les coussins autour de ce bon feu et de leur raconter une histoire qui n’avait rien à voir avec les sorcières et autres démons. Et Mary commença la lecture de son conte : 
- Il était une fois.....Une douce torpeur gagna chacun petit à petit et  certains petits yeux avaient bien du mal à rester ouverts...
Soudain un bruit étrange arrêta Mary dans sa lecture ...les citrouilles en colère fomentaient-elles une révolution, non ce ne pouvait être vrai, juste cette ambiance dù à l'orage qui égarait son esprit. Un bruit assourdissant et qui allait en croissant, gagnait toutes les pièces de la maison. C’était à qui parlerait le plus fort, mais qui pouvait vociférer ainsi ? Un frisson d'effroi traversa Mary, pantoise en entendant tout ce vacarme.
- Chaque année c’est pareil, on nous massacre avec des traits informes 
- Le 31 octobre on se croit tout permis 
- Et ces bougies qui nous brûlent de l’intérieur...
Mary paralysée et abasourdie, voyait les citrouilles avancer vers elle et les enfants, les mettant en danger avec leurs flammes vacillantes...C’était un vrai cauchemar, ça ne pouvait être vrai, non, non elle en était certaine ! Comment des légumes pouvaient-ils faire une révolution ? Mais la nuit d’Halloween est ce que tout n’est pas possible ? 
- Mary, Mary !
Quelqu’un l’agrippait par un bras et elle n’arrivait pas à se libérer !
- Mary, réveille-toi, c’est moi !
Mary émergea très difficilement  de son sommeil. Elle se jeta soulagée dans les bras de  Jacques qui était enfin de retour. La lune rousse lui fit un clin d'oeil à travers les vitres du salon pendant que l'orage s'éloignait dans le lointain ! Tout ceci n'était peut être qu'un rêve après tout ...mais allez savoir avec Halloween !
 
P.S Les citrouilles d'Halloween se conservent très bien dans les caves :-) c'est pour ça que j'ai pu remonter cet article de 2014, juste avec quelques toiles d'araignées de plus ...
                       Gif trouvé sur le net, enlevé avec ...regret à la 1ere demande de son auteur...

Gif trouvé sur le net, enlevé avec ...regret à la 1ere demande de son auteur...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rebecca G. 06/11/2016 10:50

Ouh la la... il faut se méfier des citrouilles!!! :D

Eglantine 07/11/2016 18:33

rho ....pas orange mais orage !!!!!

Eglantine 07/11/2016 18:33

mais non c'est juste la faute à l'orange :-)

Quichottine 02/11/2016 11:36

J'ai eu la frousse... et pourtant, je suis sûre d'avoir déjà lu ce conte. :)
Bisous et douce journée.

Eglantine 07/11/2016 18:23

je confirme tu as déjà lu :-)

polly 01/11/2016 07:58

parfois les mauvais rêves prennent une ampleur réaliste qui laisse des traces dans la mémoire et ainsi, voir des citrouilles allumées dans le brouillard peut créer un certain malaise intérieur.
Quel cauchemar nous racontes-tu là?
En tous cas très réussi, on s'y croyait vraiment et j'avais la frousse pour les petits.

Eglantine 07/11/2016 16:53

ce n'est qu'une histoire :-) les soirs d'orage et si on habite pres d'une forêt et de plus l'hiver ....tous les ingrédients sont réunis pour rendre plus impressionnable n'est-il pas !
bonne soirée ....sans citrouille ...

gibee 01/11/2016 06:34

Pire qu'un rêve un cauchemar, j'aime pas ce qui peut faire peur, j'aime pas avoir peur

Eglantine 07/11/2016 16:48

moi non plus je n'aime pas avoir peur ....mais là c'est moi qui ai écrit donc j'ai pas eu peur c'est juste une histoire je te promets :-)

le-billet-de-michel 01/11/2016 02:34

Cet article n'a pas pris une ride.
Bravo pour ce texte auquel j'ai totalement adhéré tout en sachant bien que les citrouilles ne "sont ...que des citrouilles"... Mais en sommes nous si sur ?... Car dans le mot : il y a "TROUILLE".
Bises Églantine et très bonne journée
Michel

Eglantine 07/11/2016 12:28

vi, les citrouilles sont restées intactes malgré le temps passé :-)
belle journée à toi
bisous

Solange 31/10/2016 21:00

Je vais surveiller ma citrouille pour qu'elle ne fasse pas des siennes.

Eglantine 07/11/2016 12:25

tu l'as mise à la cave en lieu sur ? :-) ferme bien la porte à clé !

Renee 31/10/2016 16:58

Ton récit donne peur, mais ou juste un mauvais rêve. Bisessssss

Eglantine 07/11/2016 12:00

non, non il ne faut pas avoir peur ! M'ame Eglantine est là pour chasser les citrouilles avec son balai :-)
bisous

marizou 31/10/2016 16:34

Halloween n'est pas une fête pour moi !

Eglantine 31/10/2016 16:47

pour moi non plus :-)

jill bill 31/10/2016 15:06

On remonte on remonte de la cave... endroit qui fait peur aussi aux mômes... les araignées s'y logent et puis une cave peut-être un conte à elle seule, non... Quant aux citrouilles, il y a bien la vengeance du concombre masqué, pourquoi pas la leur bonne-maman ! :-) bises

Eglantine 31/10/2016 15:13

sourire ! oui on remonte ...pour dépoussiérer ah je ne connais pas la vengeance du concombre ! tu m'apprends ça :-) alors pourquoi pas avec toutes les misères qu'on leur fait !
quand mes enfants étaient petits je n'ai pas souvenir d'halloween, ça ne devait pas être encore dans les moeurs .... bonne soirée bises

flipperine 04/11/2014 23:21

un mauvais rêve et je n'aime pas du tout cette fête d'Halloween