L’avion de la république

Publié le par Eglantine Nalge

L’avion de la république
Ce n’est pas la présence des deux enfants de notre premier Ministre dans l’avion qui me dérange… et je suis même attendrie en pensant à leur joie sans doute à double titre …ni d’ailleurs qu’il aille voir un match mais plutôt l’utilisation  d’un « avion de la république » !
Avait-il la possibilité au nom de la sécurité, de faire autrement …en fait je n’en sais rien !
Maintenant lui dire de payer le voyage de ses enfants …je trouve ça puéril ! Dans la vie ce ne sont pas nos erreurs qui sont graves mais la façon dont on les règle. Que Monsieur Valls se souvienne à l’avenir que tout un chacun est faillible et évite d’accabler les autres surtout lorsque les faits ne le justifient pas.
Et vous vous en dites quoi ?

Publié dans New's

Commenter cet article

flipperine 14/06/2015 16:40

pourquoi avoir pris un moyen de transport de l'état il aurait pu y aller par ses propres moyens

Azalaïs 14/06/2015 14:28

Je n'y connais pas grand chose mais après m'être renseignée un peu, j'ai appris que nos chef d'états et ministres ne pouvaient pas voyager autrement que dans ce fichu avion qui coûte si cher et que de toute façon l'avion doit voler au moins une fois par semaine même s'il est vide. Donc, cela n'a pas coûté plus cher avec Vals et ses enfants à bord que s'il avait été volé à vide. Par contre ce qui me gêne énormément c'est le battage médiatique que l'on fait autour de notre premier ministre alors que l'affaire Balkani nous coûte beaucoup plus cher en frais de justice et que personne ne trouve rien à redire à ce couple mafieux, pire, il est toujours maire !
bises

Eglantine 14/06/2015 15:30

les journalistes sont à l'affût et aime monter les mayonnaises...mais alors que tu subis les pressions fiscales et restrictions enpremière réaction tu es outrée après tu regardes les choses plus calmement... Valls aurait du ne pas tourner autour du monde et s'expliquer simplement, il n'y a pas mort d homme ! bises

Rebecca G. 14/06/2015 14:13

Ben, j'ai pas grand chose à en dire... vu que j'ai pas suivi l'histoire (je n'ai pas la télé, et très peu de temps pour écouter la radio...)!!!
A bientôt, pour un prochain post... et sans rancune, Eglantine! ;) Bises.

Eglantine 14/06/2015 15:30

alors juste bon dimanche :-)
bises

marie mathieu 14/06/2015 13:27

Bonjour, j'en dis que ce n'est pas le fait que ses enfants aient pris l'avion, mais le fait de mentir de donner plusieurs versions , puis s'excuser, cela me dérange et une bonne fois pour toute quelles sont les règles de sécurité? si la sécurité dit que l'avion doit suivre automatiquement, alors pourquoi ne pas le prendre systématiquement, ? Personnellement je m'en ficherait si ce n'était pas mes impôts qui paient ce genre de voyage, je trouve qu'on nous rabat les oreilles avec: il faut faire des économies, et à la tête de l'état on gaspille!!!! et puis ce match de foot il pouvait le voir à la télé, si j'avais été à Poitiers, je n'aurais pas apprécié non plus cette escapade! Ceci dit , je me suis posée la question si j'avais été moi au pouvoir est-ce que je n'aurais pas profité des avantages? je n'en sais rien, je pense que ces gens là, n'ont plus la même vision que nous, les Français de la France d'en bas, alors!!!! bonne après-midi Amitiés MTH

Quichottine 14/06/2015 13:16

J'en dis que ça ne changera rien et que l'avion aurait volé sans eux. Finalement leur présence aura baissé le prix de revient du voyage, c'est pas plus mal.
Mais pourquoi nous demander de nous serrer la ceinture si nos gouvernants continuent à satisfaire leur moindre caprice ?
Bises et bon dimanche Eglantine.

Lenaïg 14/06/2015 13:12

Coucou mère-grand. Payer pour ses enfants, voilà qui me paraît d'une stupidité inouïe ... Certainement que d'autres ministres et présidents ont commis de bien pires abus auparavant, toujours avec l'argent des contribuables mais ce qui choque, c'est que cette impulsion subite de profiter de sa condition d'homme au pouvoir aurait pu (pour moi) passer, si cet homme au pouvoir, comme ceux qui y sont actuellement avec lui, ne cessait d'assommer le bas-peuple avec des consignes de restriction, des mesures de rigueur, etc, en effet. Bon dimanche, gros bisous, Eglantine.