Sous haute surveillance

Publié le par Eglantine Nalge

Le Lutin bleu se grattait la tête, bientôt, il n'aurait plus aucun cheveu sous son capuchon pointu.

- Et si...

- Oui ? Quelle est la question ?

- Eh bien... je ne sais pas trop par où commencer.

- Par le commencement, voyons ! Tout chemin commence par un premier pas, tu ne savais pas ?

- Mais si ! Bien sûr que je le sais ! Mais depuis quelque temps, il y a un truc qui me chiffonne et que je ne comprends pas.

- Quel truc ? Il y a des choses que tu ne comprends pas ?

- Comme tout le monde... évidemment !

- Ah... alors, qu'est-ce qui te chiffonne ?

- Une phrase... "Et les Shadoks pompaient..."

- C'est tout ?

- C'est assez ! Tu sais, toi, ce que ça veut dire ?

- Bien sûr... les Shadoks pompaient... voyons, c'est tout simple ! Ils pompaient, quoi !

- Ils faisaient des pompes ?

- Mais non ! Ils appuyaient sur une espèce de levier... zut ! Comment veux-tu que je t'explique ? Ils passaient leur journée à pomper...

- Pour quoi faire ? Pour ne pas s'ennuyer ?

Quichottine se gratta la tête à son tour...

- Pour s'occuper et se maintenir en bonne forme... un peu comme Mère'Grand.

- Elle doit pomper ?

- Elle doit surtout obéir, ce qui n'est pas son fort. Elle préfère n'en faire qu'à sa tête, mais là, elle ne peut pas. Elle est sous haute surveillance, elle doit écouter ce que les médecins disent, se contenter de prendre ses médicaments à heure fixe, de réapprendre à vivre en ménageant son coeur... Bref, à faire ce qu'il faut pour que tout aille au mieux bientôt.

- Et ça fonctionne ?

- Il le faut, pour qu'elle puisse retourner chez elle. Pour l'instant, elle est en centre...

- de détention ?

- Ben non ! Elle n'a rien fait de mal... Elle est là où l'on surveille son traitement pour l'adapter à sa morphologie, à sa pathologie, à sa...

- A tous les trucs en "gie".

- Oui, c'est ça ! Et puis, elle fait aussi de l'exercice, juste comme il faut, pour que son organisme s'habitue peu à peu aux efforts qu'elle devra faire quand elle rentrera chez elle.

- Ah... ça demande des efforts ?

- Nous ne nous en rendons plus compte quand nous sommes "grands" et en bonne santé, mais oui, tout demande de l'énergie. Il n'y a qu'à regarder l'enfant qui apprend à se lever seul, à se tenir debout, à marcher sans l'aide d'une main secourable, ou de deux...

- Mais quel plaisir ce sera lorsqu'elle pourra de nouveau tout faire sans y penser !

- Tu as raison, ce sera le bonheur... mais, en attendant, il ne faut pas aller trop vite.

- Et c'est pourquoi tu es là ?

- Oui... juste pour donner des nouvelles, pour dire qu'elle va mieux, que le traitement semble lui convenir, que le docteur serait presque en train de crier victoire...

- Ah bon ? Je croyais qu'il ne fallait pas vendre la peau de l'ours...

- C'est vrai... Mais je reste confiante. Eglantine va mieux, et, bientôt, elle pourra écrire elle-même ici. Il faut seulement lui laisser du temps et continuer à lui envoyer l'énergie positive qui lui permet de remonter la pente.

- Tu crois qu'à force de pomper elle pourra participer au Tour de France ?

- Je ne sais pas... Sans doute pas tout de suite.

- Si elle le fait, il y aura du monde pour l'acclamer !

- Et, au retour, elle en aura des choses à raconter !

Espérons qu'elle continue ainsi à être sage... c'est ce qu'il faut pour le moment.

 

....

Merci de sa part à tous ceux qui lui laissent des messages... Pour l'instant, elle ne peut toujours pas y répondre, mais chaque mot de vous lui fait grand plaisir.

...

De Jacques Rouxel, Les Shadoks, épisode 36, série IV. Souvenir du passé.

De Jacques Rouxel, Les Shadoks, épisode 36, série IV. Souvenir du passé.

Publié dans New's

Commenter cet article

pimprenelle 12/11/2015 18:36

Tu vois comme je suis en retard. J'avais gardé les messages te concernant avant de partir.
Mine de rien hein, le Lutin Bleu et une bien belle personne.
Merci Quichottine de donner des nouvelles via le blog de Mère-Grand.
Gros bisous Eglantine.

polly 08/11/2015 08:15

Ils pompaient parce qu'il etait nécessaire de pomper pour vivre. Le coeur est un grand manitou, il exige, il exige... qu'on pompe.
Toute ma tendresse, Eglantine.

mamazerty 07/11/2015 17:05

des bisous des bisous plein de bisous

ABC 06/11/2015 09:35

Courage Églantine, la patience paye toujours....
Nous te soutenons et t'attendons.
Bises amicales

midolu 03/11/2015 23:06

Bonjour Églantine, merci Quichottine !
Je viens vous accompagner pour pomper ... en choeur !
Églantine, c'est sûr qu'en s'y mettant toutes et tous, tu seras regonflée pour reprendre tranquillement le chemin de ton domicile et le cours d'une vie moins mouvementée.
Je t'embrasse et je pense fort à toi.

Sido 03/11/2015 12:22

Pomper pomper encore et encore pour que se renforce la plus belle des pompes dont nous gratifie la vie. Pas si fou ces shadoks ils avaient tout compris.!
Une pensée pour mère grand. et bises à Quichottine

manou 03/11/2015 07:54

Oui je crois bien que les shadoks pompaient de l'eau inlassablement et avec courage pour arriver à leur fin tout en papotant entre eux pour notre plus grand plaisir...Leur sagesse leur permettait d'aller toujours plus loin. Mais tous les shadoks s'entraidaient et là nous sommes démunis nous ne pouvons pas pomper avec elle pour l'aider à rétablir sa santé plus vite. Nous pouvons juste l'embrasser et lui dire qu'elle nous manque...
Merci pour les nouvelles. J'espère que bientôt Eglantine sera parmi nous. En attendant il faut en effet qu'elle soit bien sage et qu'elle écoute bien les conseils avant de retrouver sa liberté.

luciole 83 02/11/2015 22:04

Merci Quichottine de ce message plein d'humour et de gentillesse : c'est très beau !
Et j'embrasse très fort notre Mère Grand en attendant qu'elle nous revienne... Avec tous ces exercices appris, elle va nous coacher : "debout là-dedans , allez les bleus, 10 pompes chacun".... et les "bleus" pomperont, pomperont.. et toi aussi, petit lutin bleu..., ainsi qu'en leur jeune temps... sous ses yeux pétillants de malice...
Sauf que, malgré toute ma volonté, je crois bien que je vais rester le nez sur le sol, ma chère Mère Grand...
Ne pompe pas trop quand même ! Garde des forces pour nous envoyer tes petites perles...
Bisous tendres

marizou 02/11/2015 13:32

Prenez bien soin de vous ! La santé d'abord, le reste attendra.

Solange 01/11/2015 16:51

Heureuse de savoir que ça va mieux bon courage et à bientôt.