Conte pour un tout petit enfant

Publié le par Eglantine Nalge

Conte pour un  tout petit enfant
Mon petit Rahyan, je vais te raconter l’histoire des sapins de Noël !
- Tu ne sais pas encore lire et déjà je veux te raconter une histoire ?
-Rhô mais bien sûr que je suis au courant que tu ne sais pas lire encore, mais si je te raconte tu n’as pas besoin de lire…ne sois pas impatient ça va venir, pour le moment lorsque je te regarde, enfin surtout tes photos puisque je ne t’ai pas encore rencontré, alors donc lorsque je regarde tes yeux si vifs et si profonds je suis bien persuadée que nous nous comprenons !
- Tu fais la moue…tu sembles dubitatif ? mais puisque je te le dis et puis tu le veux mon secret ou pas ?
- Tu le veux, bien,  alors allons-y ! Comme tu ne sais pas encore c’est bientôt le 24 décembre et qu’est qui se passe le 24 décembre ? je te le donne en mille …non c’est vrai ce sera ton premier 24 décembre et tu ne peux savoir …ce jour-là sur toute la terre, certaines personnes, fêtent la naissance d’un petit garçon comme toi mais ça c’est une autre histoire, ce dont je voulais te parler c’est de Papa Noël et de tous les sapins décorés par des petites mains qui les rendent si jolis, si jolis…
- Les sapins sont beaux naturellement ? oui tu as raison mais pour ce jour-là c’est tout à fait féérique parce que si on les rend encore plus beaux c’est pour accueillir Papa Noël !
- Oui je sais tu as déjà un papa et qui fond devant toi comme ta maman d’ailleurs…à ce sujet je voulais te dire de ne pas en profiter …
- Tu n’en profites pas et c’est la faute d’un vilain rhume  si tu  les as accaparé ? hum admettons et revenons à Papa Noël. Donc ce « papa de tous les enfants du monde » et bien particulier, le 24 décembre pour fêter tous les petits garçons et toutes les petites filles, leur offre des cadeaux…Il faut dire qu’avec Maman Noëlle pendant toute l’année, ils travaillent beaucoup pour préparer ce jour bien particulier…
- Est-ce que tous les enfants du monde ont des cadeaux ?
- Non mon enfant malheureusement pas, non pas et ce n’est pas la faute du Père Noël. Il faut te dire qu’il ne peut à lui seul faire face à tout, sur toute la planète . Il vit dans un pays très  lointain, où il fait très froid, où les communications avec le reste du monde sont parfois interrompues à cause des intempéries, malgré les rennes qui le secondent bien,  alors il se fait aider par d’autres «  papa’s-Noël » qui eux n’ont pas tous les mêmes possibilités mais qui font au mieux de ce qu’ils peuvent et avec les moyens du bord. Et puis il y aussi les « papy’s-Noël » …alors ceux- là comme on dit «  ils ont déjà donné »
 - C’est quoi cette expression ?
- Ah tu en as des choses à apprendre ! ça veut dire qu’ils ont déjà élevé leurs enfants ce qui n’est pas une mince affaire, mais tu comprendras plus tard…oui, oui c’est agaçant lorsqu’on te répond ça, alors disons que lorsque toi aussi tu auras des enfants…bon revenons à nos moutons, pardon à nos « papy’s » bien sûr… alors eux aussi ils font ce qu’ils peuvent pour faire plaisir aux enfants…Et après les papy’s il y a les « arrières-papy’s noel » alors là je ne te dis pas …parfois ils marchent avec une canne tellement qu’ils sont fatigués par le poids des ans…enfin pas tous et eux aussi se dévouent à la mesure de leurs possibilités  pour les  enfants de leurs enfants…
Maintenant il ne faut pas t’imaginer que les « papas » Noël sont seuls à se démener, on ne parle que d’eux, (je me demande parfois si ce n’est pas à cause de leur ventre bien dodu qu'en pense-tu?) mais dans l’ombre , les aidant à réaliser des rêves il y a toutes les « maman’s-Noêl » plus discrètes mais très, très efficaces, et puis les mamies, les taties, les tontons et je t’en passe ! Toutes ces personnes qui composent les familles, ce qui fait qu’on traverse les aléas de la vie plus facilement.
 
En résumé ce que je voulais surtout te dire c’est que parfois au pied des sapins il n’y a pas forcément pour certains enfants des « cadeaux-marchandises » au prix couteux mais il y a toujours pour tous les enfants du monde, un amour immense, immense, de toute une famille  …enfin presque pour tous… mais nous en parlerons toi et moi une autre fois. En attendant si tu m’aidais à décorer le sapin de noël…on y va ? 

Commenter cet article

flipperine 14/12/2015 17:54

que c'est bien raconté

Lenaïg 12/12/2015 23:28

Mère-grand sait comment "dire" le conte à son petit-fils tout petit, même que les grands sont captivés aussi. Et émus, merci beaucoup, Eglantine, gros bisous.

Nell 12/12/2015 09:59

Pas besoin d'en rajouter... Tu as simplement écrit et conter une belle histoire. Bisous, mère-grand.

marizou 12/12/2015 09:13

Ce jour-là, chacun essaye de faire plaisir à l'autre, et c'est beau !

Martine 85 12/12/2015 05:47

Bravo Eglantine. ton histoire bien écrite m'a touchée. Elle est pleine d'amour pour ton petit Ryan qui vient d'ouvrir les yeux sur ce monde et pour ta famille. Cela fait du bien surtout en ce moment. Bisous

kprice 12/12/2015 02:16

Et ce petit Rahyan a bien de la chance d'avoir une arrière grand mamy qui lui raconte les choses aussi joliment. Les belles valeurs se transmettent encore ... heureusement !
Gros bisous Églantine.

pimprenelle 11/12/2015 23:03

Un tout petit qui a cette immense chance d'avoir toute une famille aimante. Si seulement c'était ainsi pour tous.
Et voilà, tu comprends ce que je te disais il y a quelques temps ? Tu as encore une grande mission à accomplir et tu as commencé !
Une belle histoire que tu as créée pour cet arrière petit enfant.
Je t'embrasse

Martine 11/12/2015 21:32

bien d'accord avec toi , on se remet d'avoir manqué de choses matérielles .. jamais d'un manque d'amour !
bises et patience !!

Quichottine 11/12/2015 20:58

Oui, tu as tout à fait raison... l'amour, c'est le plus important.
Merci pour ce très beau conte, Eglantine.
Je t'embrasse fort.

jill bill 11/12/2015 20:08

Toute une famille autour d'un enfant, parents, frère/soeur, ou pas, oncle, tante, cousin/cousine, papy/mamie, arrière quand la chance d'en avoir, mon papa en a connu 9... un petiot manquera tjs à l'appel de Noël et puis son arrière papy aussi, merci tout simplement, bises de J

Eglantine 12/12/2015 08:29

une place reste vide à jamais et c'est encore plus fort au moment des fêtes...souvent j'ai du mal à souhaiter de bonnes fêtes en général, sachant qu'il y a des personnes dans la peine mais c'est ainsi ...je t'embrasse