Aux champs

Publié le par Eglantine Nalge

Aux champs

Je me penche attendri sur les bois et les eaux, 

Rêveur, grand-père aussi des fleurs et des oiseaux ;

J’ai la pitié sacrée et profonde des choses ;
J’empêche les enfants de maltraiter les roses ;
Je dis : N’effarez point la plante et l’animal ;
Riez sans faire peur, jouez sans faire mal.
Jeanne et Georges, fronts purs, prunelles éblouies,
Rayonnent au milieu des fleurs épanouies ;
J’erre, sans le troubler, dans tout ce paradis ;
Je les entends chanter, je songe, et je me dis
Qu’ils sont inattentifs, dans leurs charmants tapages,
Au bruit sombre que font en se tournant les pages
Du mystérieux livre où le sort est écrit,
Et qu’ils sont loin du prêtre et près de Jésus-Christ.

Victor Hugo

Publié dans Poésies

Commenter cet article

Martine 85 13/05/2016 09:57

J'aime beaucoup Victor Hugo. J'ai relu ce poème avec plaisir.
J'ai délaissé les blogs depuis deux semaines. J'ai une maladie qui va nécessiter un traitement d'une année (plus de renseignements sur mon article du jour sur mon blog écriture : http://quaidesrimes.over-blog.com/2016/05/cornelia.html ). Des articles sont programmés sur mes blogs jusqu'à fin juin et juillet pour certains. J'essaierais de passer de temps en temps. Belle journée

adamante 10/05/2016 15:41

Le grand Victor Hugo, et quelle vérité ! Merci Églantine. Pace e salute.

fanfan 10/05/2016 09:07

J'adore Victor Hugo.C'est un très beau poème.
La Scala,je la connais bien; ce n'est pas très loin de chez moi .Elle est superbe.;on ne se lasse pas de l'admirer.
J'ai commandé ton dernier livre . Je te dirai si j'aime.
Bonne journée

Eglantine 10/05/2016 10:05

je crois que je vais embaucher Quichottine comme agent :-) je suis toujours émue lorsque on veut bien me lire et un grand merci à toi...en espérant que tu ne sois pas déçue.Ce n'est pas un mode d'emploi ...juste une vie parmi tant d'autres qui se poursuit malgré les aléas de la vie ...j'attends ton ressenti...avec un peu d'inquiétude mais qui me sera de toutes façons utiles car en écrivant on est un peu enfermé dans unes bulle et une fois encore merci de ton achat.

durgalola 06/05/2016 22:10

c'est un très joli poème ; Victor Hugo, nous n'avons jamais fini de le découvrir. Bonne soirée et bises

manou 06/05/2016 17:45

Merci Églantine de nous bercer avec tes poèmes toujours si bien choisis et celui-ci célèbre particulièrement le printemps et la joie toujours renouvelée d'être grand-parent.
J'adore ta vidéo...elle donne envie de partir en vacances... en Corse.
Sais-tu que je n'y suis jamais allée ?

Quichottine 06/05/2016 10:30

Toujours aussi beau.
Merci pour ce poème, Eglantine.
J'irai en Corse un jour... j'espère. :)

Eglantine 06/05/2016 11:26

la Corse ? L e mois de juin y est particulièrement agréable :-) septembre ou octobre aussi sous un autre aspect ...La maison vient de se vider je vais pouvoir me mettre à la lecture ...
bisous

Jeanne Fadosi 06/05/2016 10:22

Je ne me lasse pas de l'art d'être grand-père et de son émerveillement en observant ses petits enfants Georges et Jeanne. Un auto-portrait de Victor Hugo par Victor Hugo bises et belle fin de semaine

Eglantine 06/05/2016 11:28

je ne me lasse pas de ses poèmes :-) ...sauf quelques uns un peu sombres
belle journée
bises

Nina Padilha 06/05/2016 08:05

Très beau. Magistral Victor Hugo !
Bisous !

Eglantine 06/05/2016 11:29

belle fin de semaine :-)
bises

Solange 05/05/2016 16:53

Joli poème sur le printemps, avec Hugo on ne se trompe pas.

Eglantine 06/05/2016 11:30

une valeur sure :-) j'aime son époque et les poètes ! ça doit être du à mon âge

Renee 05/05/2016 16:49

Quelle magnifique vidéo, la Corse est décidément un coin béni des dieux. Bisoussssssss

Eglantine 06/05/2016 11:31

c'est une belle région, une ile qui est chère à mon coeur ...bises