15 août

Publié le par Eglantine Nalge

15 août
L’assunta …tempi fà
Le 15 août est la commémoration de l’enlèvement miraculeux de la Vierge par les Anges. La « Vierge Reine » a une place particulière dans le cœur des corses. C’est un berger du Niolo, Sauveur Costa, qui composa le Dio Salvi Régina, en début du XVIII siècle. Ce chant, qui rend hommage à la Vierge, est devenu l’hymne national corse.
Extrait :
«  Dio vi salvi Regina
E Madre Universale
Per cui favor si sale
Al Paradiso.
………………..
         Que Dieu vous garde, Reine,
Et Mère universelle
Par qui on s'élève
Jusqu'au Paradis. »
……………………..
 
C’était juste l’après- guerre…
mes souvenirs d’enfant me font encore «  trottiner » au milieu de la procession qui circulait dans le village, la statue de la Vierge en tête, en chantant des cantiques…pendant que les hommes qui n’étaient pas les porteurs de la statue, étaient dans l’unique bar, très succinct du village. Très respectueusement, ils fermaient la porte au moment du passage de la procession.
Il me semble, si ma mémoire n’est pas défaillante, que certaines années, le 15 août était aussi le jour où avait lieu « la confirmation » pour certains enfants, en âge de la faire.
De mon temps, notre formation religieuse…en fait je ne sais si nous étions «  vraiment  formés » …c’était ainsi et aussi, la religion dans les villages qui avaient une place importante, du moins en présence et pratique mais je ne saurais dire si c’était par conviction profonde dans tous les cœurs. L’âge venu, comme nous allions à l’école, c’est dans la petite chapelle du village que nous allions au catéchisme. C’était ainsi que s’articulait notre vie, elle s’écoulait protégée par les adultes et sans se poser de questions.
Nous « faisions » vers 7 /8 ans notre première communion, puis venait un peu plus tard « la confirmation » et ensuite presque en « grandes pompes », la communion solennelle.  Fête familiale et villageoise qui encore aujourd’hui me tient chaud au cœur.
Bonne fête aux « Marie » femmes mais aussi aux hommes qui portent ce prénom associer à un autre. De mon temps, en Corse, tous les enfants, quel que soit le sexe, avait aussi le prénom de Marie, en baptême.

Publié dans Petits-contes-corses

Commenter cet article

Elisabeth 16/08/2016 17:11

Mon deuxième prénom est Marie. Le 15 août, c'est sûr, c'était une fête religieuse que l'on ne manquait pas dans ma famille. Je te remercie de nous faire remonter des souvenirs. Bon après midi.

Eglantine 26/08/2016 11:05

certaines fêtes on ne peut les oublier ...au de là du coté religieux....

Quichottine 16/08/2016 00:46

De mon temps aussi... :)
Et, comme beaucoup de femmes de ma famille, je porte aussi le prénom de Marie.
C'est vrai que je n'avais pas pensé aux hommes... alors, bonne fête à toutes et toutes. :)
Merci pour ce partage de souvenirs.
Bisous et douce journée à venir.

Eglantine 26/08/2016 11:08

et alors c'est aujourd hui que je constate que je ne n'ai pas souhaité ta fête ! !!!
Eglantine ce n'est pas bien !
Ça va bien mais je me tiens une flemme pas possible ...j'attends la rentrée comme les enfants ...peut être que j'arriverai à réagir un peu !
Je t'embrasse et j'espère que tu fais attention toi aussi à ta santé.

jill bill 15/08/2016 20:22

Merci bonne-maman, dans la rue de mes parents il y avait une chapelle de la Vierge Marie... et sa neuvaine en mai, c'est bien perdu tout cela... bonne soirée, bises

Eglantine 26/08/2016 11:11

rho ! souvenirs chaleureux !!!! et non chaleurs !

Eglantine 26/08/2016 11:10

il reste les souvenirs de moment chaleurs :-)
ne travaille pas trop ce we....fiston aura moins de ménage à faire dans son nouvel appart :-) il faut voir le coté positif n'est -il pas ?
JE t'embrase et te soutiens par la pensée !

colettedc 15/08/2016 16:55

De bons et vivants souvenirs, Monique ! Bonne poursuite de ce 15 août et excellente semaine ! Bisous♥

Eglantine 26/08/2016 11:12

je te souhaite une excellente journée :-) merci de tes visites qui me font chauds au coeur
bisous

Renee 15/08/2016 15:30

Heureusement que la Corse garde ces coutumes......Magnifique. Bisoussss

Eglantine 26/08/2016 11:13

Il doit y avoir beaucoup de régions qui sont attachées aux coutumes :-) nous avons besoin du passé pour vivre le présent ! bisous

pimprenelle 15/08/2016 15:29

J'aime quand tu évoques la Corse chère à ton coeur. C'est bon les souvenirs, pour ceux qui les écoutent et soi-même, pas besoin d'avoir peur de la nostalgie pour cela.
Amitiés Eglantine

Eglantine 26/08/2016 11:14

de temps en temps les souvenirs remontent :-) mais j'avoue que je suis dans une période pas très constructive ! on verra à la rentrée ...
je t'embrasse