Lorsqu’Églantine raconte…

Publié le par Eglantine Nalge

Lorsqu’Églantine raconte…

De mon temps...pour Rahyan 

~1~
De mon temps on avait coutume de dire que les  bébés naissaient dans les choux.  Un chou vraiment ? C’est très joli un chou avec ses grandes feuilles vertes, son joli cœur rose ou blanc , mais chacun sait  maintenant que c’est très, très inconfortable. L’été,  il y fait chaud  écrasé par les grandes feuilles et l’hiver il y a de quoi y attraper un beau rhume , car les choux n’ont pas de couverture pour protéger les bébés !
 
En fait, je ne saurais te dire si vraiment les enfants poussent dans les choux ou dans les roses, ma mémoire me fait sur le sujet, un peu défaut. De cela il faudra nous enquérir toi et moi pour qu’on connaisse enfin la vérité sur cette l’histoire. Je suis sûre que tes parents pourront tout t’expliquer le moment venu et tu m’expliqueras à ton tour. Tu comprends, certaines explications relèvent exclusivement de la maman et du papa bien plus qualifiés que les grands-mamies qui risquent avec leur grand âge, de se mélanger un peu les pinceaux… Ah tu ne sais pas ce que ça veut dire ? C’est très simple en fait, on ne se rappelle plus tout à fait la vérité des choses et on a tendance à faire des mélanges, dans les informations.
 
C’est le 18 novembre 2015 que  tu as  décidé  qu’il était temps de venir faire connaissance avec toutes ces personnes dont tu entendais les voix sans voir le visage et surtout tu avais hâte, j’en suis certaine, de faire plus grande connaissance avec ta maman et ton papa. Grand-mamie a failli rater ton arrivée  pourtant dieu sait si elle aussi était impatiente de voir ta frimousse… passons, nous sommes là toi et moi à pouvoir papoter  et c’est le principal ! 
De mon temps, lorsqu’on avait été informé de l’arrivée prochaine d’un bébé, la maisonnée, (enfin les femmes parce que les hommes ce n’était pas tout à fait ce qui les intéressaient) s’affairait à tricoter de la layette, notamment brassières et chaussons. Il y avait bien trente ans que je ne tricotais plus et je m’étais débarrassé de mes aiguilles à tricoter depuis longtemps. Heureusement ta tante Hélène, a pourvu à me dépanner et je décidai de te tricoter une brassière, en quelque sorte une brassière de bienvenue parmi nous.
De mon temps, on tricotait  par nécessité, parce que les magasins de l’époque ne regorgeaient pas de tous ces adorables vêtements qu’on peut trouver maintenant pour les bébés. Ça ne te dérange pas que je parle de toi en disant ― bébé ― ? entre nous, le temps où tu seras un adulte viendra bien assez tôt, profite de ton statut au maximum !
Je m’égare, je m’égare …je décidais donc de tricoter une brassière. Compte tenu que j’ignorai si c’était un petit garçon ou une petite fille qui arriverait par un prochain train, –tu avais la possibilité d’arriver par un TGV ou un Omnibus et je crois bien que tu as pris ce dernier comme beaucoup d’aîné dans les familles – donc je choisis une laine couleur jaune poussin …c’est joli les petits poussins ! Les aiguilles commencèrent à faire cliquetis et c’est avec un grand bonheur que je pensais à ce futur bébé qui viendrait agrandir bientôt la famille. Les jours passaient et les aiguilles faisaient toujours « cliquetis, cliquetis ». Une brassière la belle affaire !
Je ne suis pas sûre que tous les jeunes parents actuels, sachent vraiment à quoi ça sert !

A suivre ....peut être !

 

Publié dans Contes pour Rahyan

Commenter cet article

pimprenelle 21/09/2016 11:21

Mais bien sûr que tu vas l'écrire la suite ! De quoi cela aurait l'air de laisser Rahyan sur sa faim e connaître ta version des faits. Tu sais bien que les parents n'ont pas toujours la même notion des choses que nous, voyons. Il a besoin de toi ce petit bonhomme et tu as intérêt à laisser l'anniversaire de côté, hein !
Crois-tu vraiment que les parents actuels ne sachent pas à quoi sert une brassière ? Hum ... pour certaines, ils seraient peut-être capables de l'enfiler à l'envers à leur bébé. Et alors, là oui, c'est la vraie brassière, celle qui gêne le moins pour habiller bébé, mais va leur faire comprendre à certains qui ne veulent que du moderne ! Et là, je ris car maman disait déjà que je faisais partie de ceux-là. Bon passons, il faut absolument que tu continues cette longue, car elle sera obligatoirement longue, lettre à Rahyan.
Amitiés

EGLANTINE 27/09/2016 11:58

si avec ça je en trouve pas le courant de continuer :-) merci pour tes encouragements ! promis ça va venir quand je ne sais pas mais ça va se faire ....j'ai tellement de retard dans mes visites et mes réponses que parfois je laisse courrir un peu le temps de la publication pour rattraper mon retard ! merci encore une fois bisous

Rebecca G. 21/09/2016 00:06

Rien de plus doux qu'une brassière jaune poussin tricotée avec amour par sa mamie... ;)

EGLANTINE 27/09/2016 12:00

je ne sais même pas s'il l'a mise mais le principal c'est qu'elle lui dise je taime déjà sans te connaitre !
bisous

marizou 20/09/2016 15:59

Une belle histoire et pour ma part, j'ai beaucoup tricoté aussi pour mes petits-enfants.

Eglantine 27/09/2016 12:01

je n'aurais jamis imaginé m'y remettre un jour ! et puis la venue de ce bout chou m'a fait retrouver laines et aiguilles

kprice 20/09/2016 15:12

On me disait que les filles naissaient dans les roses et les garçons dans les choux ... Je suis contente d'être née "fille" parce que les roses ça sent meilleur que les choux ! HIHIHI ...
C'est une très belle histoire que tu racontes Églantine, j'espère qu'on pourra lire la suite ... steuplééééé !!!!!
Gros bisous Églantine.

Eglantine 20/09/2016 15:33

sourire c'est sur je préfère aussi le parfum de la rose ....depuis ma jeunesse on doit raconter autre chose aux enfants je pense :-)
J'ai coupé la page en 2 ....je trouve que les textes trop long sur un blog ....perso j'ai pas toujours envie de tout lire, ce n'est pas comme un livre....et en fait j'étais partie sur l'idée de faire un petit livre pour Rahyan mais pour le moment je limite mes stations à l'ordi
bisoussss

le-billet-de-michel 20/09/2016 09:23

Comme c'est gentil.... Une brassière pour le petit poussin !
J'ai souri à cette charmante histoire...
Bises Eglantine
Michel

Eglantine 20/09/2016 15:06

et une brassière jaune comme il se doit :-)
bises Michel

colettedc 20/09/2016 03:00

C'est superbe, Monique, je suivrai ... j'♥ beaucoup ! Bon mardi tout entier ! Bisous♥

Eglantine 20/09/2016 15:07

Merci de me "suivre" Colette :-) des moments de tendresse qui remontent ...
bisous

Marie Louve 20/09/2016 01:50

Quel beau témoignage pour cet enfant qui apprendra un jour à décoder les mots pour savoir que mère-grand l'attendait avec tant d,amour entre ses mailles.

Eglantine 20/09/2016 15:10

Nous avons le bonheur de recevoir tant de photos et vidéos que malgré la distance nous avons l'impression de l'avoir pres de nous :-)

jill bill 19/09/2016 19:59

Bonsoir bonne-maman... Ah expliquer sa provenance à un enfant... chou et rose, de nos jours je pense que les parents sont moins... poétique et plus direct ! Le tricot comme tu dis par besoin car pas de boutiques comme maintenant spécialisées... je m'y suis mise pour le premier après le magasin a pris le relai, tellement de choses tentantes... même le Pampers et si rapide à faire l'achat fini ! Ton arrière aura de la lecture un jour... c'est bien !!! Bises de jill

Eglantine 20/09/2016 15:12

je reprends ...mouillée et non mouiller lol

Eglantine 20/09/2016 15:12

tu as vu que je ne me suis pas mouiller pour les explications :-) les "ancêtres" c'est fait pour raconter des histoires et la vérité on la laisse aux parents !

bisous

LADY MARIANNE 19/09/2016 19:19

ha oui la suite ---comment est la layette ? une photo !!
une belle histoire de mamie à son petit fils !!
bravo et félicitations aux heureux parents et grands parents-

Eglantine 20/09/2016 15:16

Compte tenu des circonstances qui ont précédées de peu sa naissance ...je me suis arrêtée à 1 brassière et depuis que la santé va mieux j'ai repris le tricot activement tant et si bien que je me suis demandée si je n'allais pas casser les pieds aux parents :-) pour le moment non tout va bien !

Quichottine 19/09/2016 18:50

Oh oui, à suivre !
Tu arrêtes trop tôt ton récit...
Surtout continue, je me suis assise près de toi (par terre, parce que c'est ainsi que j'adore écouter quand on me raconte) et j'attends. :)
Bisous et douce soirée.

Eglantine 20/09/2016 15:17

sourire ! tu vois quand on est jeune comme toi on peut s'asseoir parterre moi si je fais ça je ne me relève plus !
bisous