Les Vieux…ou les Aînés ?

Publié le par Eglantine Lilas

Je ne suis ni philosophe, ni économiste, sinon ça se saurait, et je n’ai pas non plus fait des hautes études littéraires me permettant de pérorer ici ou là.
Seulement voilà, à cause des insomnies dues à mon âge, j’écoute et je regarde un peu trop souvent sans doute, les débats à la télévision et ceux qui sont supposés avoir une vue – intelligente- sur notre société actuelle.
Je ne devrais pas me direz-vous peut être, je devrais plutôt regagner mon lit à une heure plus décente pour toutes personnes de mon âge, cela éviterait de ressentir de plus en plus une certaine frayeur, et je pèse mon mot, pour les personne de ma génération.
Frayeur ? Oui et oh combien sur notre devenir.
Revenons quelques années en arrière. J’ai connu, comme certains d’entre vous sans doute, l’époque où différentes générations vivaient parfois dans une même maison ou toutes proches. Depuis quelques décennies, les études, la vie professionnelle, amènent a des éloignements physiques. Cela change-t-il pour autant les sentiments des uns et des autres dans les familles, et pour les – aînés - en particulier, pour la plupart de nous je ne le pense pas.
Qu’en est-il aujourd’hui du regard de – l’intelligentsia – ou qui se veut comme telle sur cette population vieillissante et qui s’accroche de plus en plus, grâce aux progrès de la médecine ?
1) Le ouï-dire laisserait sous-entendre qu’elle coûte de ce fait de plus en plus cher à la société et ne rapporte rien !
- Faux, elle consomme , certes en fonction de ses moyens, créent des emplois avec les aides à domicile, le personnel soignant, et aide souvent enfants et petits-enfants.
2) Elle creuse le – trou – des caisses de retraites !
       - Elle a alimenté les caisses en son temps d’activité avec un temps de travail bien supérieur aux 35 h .
Ça c’est que nous entendions hier…
Aujourd’hui où l’économie est à mal, nul ne peut le nier à cause du covid19, la musique qu’on commence à entendre me donne des frissons :
- On a sacrifié les jeunes – (économiquement parlant) pour sauver – les plus fragiles , les vieux- quoi !
Après avoir entendu au plus fort de la pandémie que pour les soins – il y aurait forcément un tri – c’est cet autre reproche qui commence à se répandre.
Quel est cette génération nouvelle, souvent de quadra ou quinquagénaire, qui n’a que désaffection voir mépris, non pas pour les vieux mais pour leurs - Aînés - ?
Prenez garde, vous risquez d’être vieux un jour à votre tour !
C'était : le trop c'est trop d'Eglantine !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CHARRETON-ça roule- 12/06/2020 10:59

Ca y est j'ai un doute qui me taraude un tout petit peu !
"j'ai été ce que vous êtes" je l'ai attribué (dans ma tête) à Corneille dans stances à Marquise ! mais peut-être que Ronsard s'est penché dessus aussi, du temps ou la fameuse marquise était bien fraîche...
Je ne sais plus ! Au secours Momo !
Bisous du vendredi !

Eglantine Lilas 12/06/2020 14:56

mais c'est bien sur ! c'est moi qui me suis mélangée les pinceaux ! rendons à Corneille ce qui lui appartient sans oublier Brassens, et à Ronsard : Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.

J'ai besoin de me méfier ....si ma mémoire me lache tout fou le camp ! Grosses bises !

Quichottine 11/06/2020 11:10

Tout à fait d'accord... et j'ai peur pour demain, pour les semaines à venir.
J'ai pourtant la chance d'avoir des enfants attentifs et aimants, ce qui n'est pas le cas de tous...
J'approuve aussi d'autres mots déposés ici en commentaires... ce confinement a accentué le mépris et la rancune de ceux qui ne savent pas combien nous avons pris soin de nos enfants, ce que nous avons de peine quand ils ne sont pas là...
Je n'ose même pas penser à la prochaine étape d'un tel raisonnement...
Je t'embrasse très fort. Tu es importante aussi pour moi.

Eglantine Lilas 14/06/2020 09:36

En très peu de mots : Un immense MERCI pour l'amitié que tu m'offres.
je t'embrasse très fort aussi, nos amitiés à Michel.
Tu sais que j'ai un mari pas du tout porté sur mon blog, mais nous parlons et pensons à vous.

fanfan2B 08/06/2020 09:10

Je suis entièrement d'accord avec tes réflexions. Nous vivons dans une société où les aînés sont méprises, et considérés comme un fardeau;
Il n'y a qu'à entendre le mépris affiché à la tél lorsque le animateurs parlent d'émissions pour les vieux ...
Oui,ils oublient que nous avons cotisé , que nous avons travaillé, que nous donnons du travail à beaucoup de monde, et qu'eux aussi seront vieux un jour.
Ils ont sacrifié beaucoup de personnes âgées pendant cette épidémie. C'est un vrai crime comte l'humanité pour moi. Si les gouvernements étaient prévoyants et moins obnubilés par le profit,il y aurait eu de quoi soigner tout le monde.
On se débarrasse volontiers des anciens en les mettant dans ces mouroirs que sont les EHPADS et les maisons de "retraite".Il y a pourtant assez de structures pour garder les gens à domicile .
C'est toute une éducation à refaire . Bise

Eglantine Lilas 09/06/2020 10:06

peut être que je deviens trop sensible à certains propos parce que je commence :-) à sentir que vraiment je vieillis mais il me semble qu'il existait le respect des aînés et qu'il semble pour certains disparaitre. Et pourtant lorsque je vois combien nos enfants et petits enfants sont présents auprès de nous cela doit exister encore... bise

daniel10 07/06/2020 11:35

Je me suis fait la même réflexion que toi. Les aînés ont trimé sans compter leur temps dans leur vie sans machines pour les aider et sans ordinateurs pour effectuer les opérations. Le progrès n'est que matériel et pas dans le social, l'Humanité. Le cycle de la vie immuable nous fait nourrissons, ados, travailleurs puis aînés retraités (qui ont participé à donner aux jeunes les facilités qu'ils ont maintenant ... et qui semblent l'oublier).
La jeunesse est turbulente et les trentenaires-quarantenaires administratifs aux dents longues toujours à compter leur bon argent que s'ils pouvaient épargner sur leurs retraites ils le feraient !
Mais comme on dit "la roue tourne" et pas grand monde ne peut prévoir l'avenir. Exemple : le virus qui a détruit des vies et notre économie... Peuple des aînés restons vigilants ! - daniel

Eglantine Lilas 09/06/2020 10:09

en fait les économistes en premier, du moins une grande partie, non plus que des chiffres à la place du coeur et les "journaleux" qui ne savent faire que le perroquet interprètent et diffusent les propos... haut les coeurs ils ne nous auront pas comme ça !
bises

Renée 06/06/2020 15:21

Tu as tout a fait raison Eglantine ces propos me mette aussi hors de moi, car il ne sont pas justifié ni justifiable surtout. Quand cette générations que tu cite et les plus jeunes encore seront vieux, ils s'en rendront compte si, on ne les abats pas avant pour raison économiques...cela leur semblera alors normal? Bisous doux weekend

Eglantine Lilas 11/06/2020 10:15

Ces personnes qui courent les plateaux de télévision ont bien sans doute des parents ou des proches...j'ai du mal à comprendre ce langage et cette désinvolture ...vous serez ce que je suis a dit Ronsard ! bisous

CHARRETON 06/06/2020 11:22

Comme tout cela est triste à constater !
J'ai entendu aussi ça et là des phrases que tu viens d'écrire et effectivement cela me fait de la peine, par exemple pour ma maman, et pour toi aussi et ton amoureux, et toutes les personnes qui ont bien trimé dans leur vie...
Bon, on peut leur dire à ces "trouduc", oui tu as bien lu, qu'ils seront ce que vous êtes ! De toute manière ils ne veulent plus rien voir que leur petit chemin tout tracé... si ils savaient !
De gros bisous à tous les grands-parents et arrières grands-parents !
CHARRETON

Eglantine Lilas 11/06/2020 10:19

Est ce que c'est une façon de se rendre interessant dans leur petit monde bien particulier e ces bavards à tort et à travers ? Quand tu entends les choses une fois, deux fois et puis il y a un moment c'est le ras le bol ! je pense spécialement à une journaliste de BFMTV qui te prend un petit air inspiré...pour dire beaucoup de conne.... ! bref ils verront tous le moment venu. Est ce que tout le monde va bien dans la maison ? Maman est sage à la maison :-) ?Grosses bises à tous

Erika 06/06/2020 08:20

J'ai moi aussi ce ressenti et cela m'attriste énormément !
Je viens tout juste d'être à la retraite et d'entendre ou de lire tout cela me hérisse les poils je dois dire.
Je ne rajouterais rien à ton texte qui est très juste.
Allez on essaie de profiter des bons moments que la vie nous laisse.
Bon week-end
Amitié

Eglantine Lilas 11/06/2020 10:22

le temps d'entendre certaines choses ne peut te laisser indifférent et plus du reprends le dessus mais parfois j'aimerai pouvoir intervenir à chaud dans l'émission !!!!
prenons soin de nous et je suis d'accord avec toi il faut profiter des bons moments !
bises amicales

colettedc 06/06/2020 01:00

Le temps est si court, d'une génération à l'autre et ce momnet arrive si vite aussi pour eux car, hier encore, nous avions cet âge, hein, tu te souviens, Monique !!!! Bravo pour ton billet !
Bonne et douce fin de semaine,
Bisous♥

Eglantine Lilas 11/06/2020 10:26

oh oui le temps est si court, tu as raison hier c'était toi et moi et d'autres :-) a leur âge.
mais dans notre tête nous y sommes toujours non ? :-)
on va faire avec, il y d'autres personnes qui pensent différemment dans notre entourage et heureusement.je t'embrasse

Galet 05/06/2020 23:36

Trop lents, imperméables aux nouvelles technologies, des idées ringardes... et toujours plus nombreux ! On a beau dire et écrire qu'on est "vieux" plus tard aujourd'hui, l'horloge continue de tourner et en finit par intégrer le gang du 3ème âge, même en freinant des quatre fers ! Il n'y a plus qu'à regarder, d'un oeil désabusé, les nouveaux jeunes qui poussent sans ménagement les anciens jeunes vers nous qui nous poussons courtoisement pour leur faire de la place ! Allez, ne te laisse pas pomper l'air !

Eglantine Lilas 11/06/2020 10:29

sourire ! c'est vrai que nous sommes courtois nous, par rapport à certains jeunes :-)
comme tu résumes bien la situation !!! tu as tout dit et je suis d'accord...Ils imaginent qu'on va se laisser faire ? Non mais des fois ! je te souhaite une excellente journée ...

Anne 05/06/2020 20:17

Je suis aussi choquée que toi par ce phénomène de société. Sous prétexte de protéger les gens du n ième âge on attire sur eux l’attention et on les stigmatise. On en parle comme d’une catégorie à part. Qui sont-ils? Le seuil varie entre cinquante et soixante ans...Cela ne laisse augurer rien de bon pour les générations à venir.
Bisous Eglantine et ne veille pas trop devant la télé.

Eglantine Lilas 11/06/2020 10:32

il m'arrive de ne pas les entendre...ces "peroreurs" et puis un jour où tu es plus sensible ou plus fatigué, ça t'enerve de ne pas pouvoir leur répondre du tac au tac ! j'espere que toute la famille va bien
grosses bises à vous tous

Marie des vignes 05/06/2020 19:14

Bravo, tu as mis des mots sur ce que nous ressentons, un bel article. Bisous et bonne soirée MTH

Eglantine Lilas 09/06/2020 11:11

il faudrait ne plus écouter certaines chaines de télévision particulièrement nocives !!!
bisous et tenons fort la barre !!!

jill bill 05/06/2020 18:34

Faute de boulot par chez moi, les enfants sont partis ailleurs, nous laissant "seuls" au patelin... mais bon avec nos voitures c'est pas la mer à boire de se voir de temps en temps... Ah le mépris pour les anciens, j'en ai vu en home de ce mépris, pépé, mémé, qu'on ne vient plus saluer ou rarement, ben ils auront leur tour na !!!! Bises, jill

Eglantine Lilas 06/06/2020 19:38

sourire! les notres aussi nous ont laissé au patelin...mais le lien n'est pas pour autant coupé et heureusement. ça doit être un nouveau genre qu'on se donne d'oublier les parents surtout sur les plateaux de télévision ! heureusement que tous ne sont pas comme ça !
grosses bises

manou 05/06/2020 17:34

J'ai beaucoup de chance car pour l'instant je suis entourée de jeunes, mes fils, leurs amis qui aiment leurs parents et qui sont choqués par les discours ambiants et même mes jeunes voisins me disaient hier soir que si le pays en était là c'est bien parce que nos dirigeants n'ont pas assuré...Avec des masques cela aurait inutile de se confiner, on aurait pu ne confiner que sporadiquement et le pays n'en serait pas là...mais je ne vais pas faire de politique sur ton blog, le monde est fou et ces propos sont injurieux je trouve comme toi que les retraités au contraire de ce qu'on laisse croire font fonctionner le pays et comme tu le dis aident leurs enfants, les études des petits-enfants, créent des emplois...et ne sont pas les pauvres petites personnes fragiles comme on a voulu le laisser croire...Merci pour ton coup de g...Bisous et prends soin de toi tout de même

Eglantine Lilas 06/06/2020 19:34

Bonsoir Manou, nous avons la change d'avoir autour de nous non seulement des enfants mais aussi des petits enfants qui réagissent comme les tiens.En aucun nous nous sentons de trop mais bien au contraire. Nous avons à l'étage au dessous du notre, une maman avec deux enfants qui se dit rassurée de nous savoir là, alors que c'est elle qui fait tant pour nous. Avec le confinement nous avons découvert chez d'autres voisins une gentillesse infinie, un dévouement...et lorsque tu écoutes les "journaleux" tu aurais presque envie de te suicider...rassure toi ce n'est qu'un expression ! ça fait tres intello ces discussions dédaignant ceux par qui ces morveux sont là où ils sont ! bref il fallait que ça sorte ! bonne fête à toi demain grosses bises

ZAZA 05/06/2020 17:04

C'est ce que je me suis tuée à dire, écrie à mes deux aînées, géographiquement éloignées, mais qui depuis 2017 ne daignent plus prendre des nouvelles de leur mère. Elles ont perdu leur père en novembre dernier, remarque, sans m'en avertir après 15 ans de vie commune. Alors tu vois Monique, j'ai fini de me manger la rate au court-bouillon devant ce nombrilisme dont elles sont atteintes. Je suis triste, bien entendu pour les 4 petits enfants qu'elles m'ont donnée, mais je me dis qu'elles récolteront ce qu'elles ont semé !
Bises et bon vendredi

Eglantine Lilas 06/06/2020 19:25

l'effort ne peut pas venir que des parents et j'espère de tout coeur que tes filles changeront un jour d'attidute. Nous ne sommes pas parfaits mais nos enfants non plus ! on peut avoir des divergences, des disputes mais on devrait savoir retourner les uns vers les autres. Notre vie est si courte. Dans les familles parfois autour des enfants certains membres ne jouent pas toujours un role comment dire...tres beau ! et des enfants plus jeunes se laissent parfois influencer hélas ! je t'embrasse et ne perd pas espoir sans te mettre la rate au court bouillon !!!