Lorsque le point final est mis

Publié le par Eglantine Lilas

ou du moins lorsqu'on décide qu'on ne reviendra plus dessus...On commence à  écrire pour soi, par besoin de se libérer par cette écriture qui nous apporte beaucoup et puis...
Et puis, comme j'adore publier en auto édition 
( à défaut de faire partie de la rentrée dite littéraire laugh) .
Alors après le plaisir d'avoir écrit, vient le plaisir de "faire savoir" .  
Aussi je déclare "officiellement" la publication de mon livre sur le site  
d' Amazon : ISBN : 9798674963653  
( en cliquant sur ce lien, on doit arriver sur le livre broché et en cliquant sur le livre ensuite, on doit en principe arriver sur le Ebook, format Kindle) 

L’an vin (G) t…

Ou l’ennemi invisible !

 

 

 

7 mai 2020

 

Extrait de la page 95

 

La date du 11 mai est proche et chacun attend avec fébrilité le prochain discours du Premier Ministre.

M’âme Églantine qui n’est pas la dernière,  s’impatiente.

— Horace, as-tu entendu ?

— Non , qu’est-ce qu’il y a , vous m’avez sorti d’un doux rêve, il ne faut pas crier comme ça !

— Ton rêve tu le reprendras ! Il y a que les résultats sanitaires sont bons et qu’une levée progressive du confinement va peut-être engagée .

C’est une bonne nouvelle non ?

— Et qui a dit ça ? Moi je me méfie maintenant !

— Voyons, le Premier Ministre, tu sais bien qu’il devait faire un discours le 7 mai.

— Si vous le dites !  Il se passe quoi présentement, et alors on fait quoi ?

— Pour tout de suite, on ne fait pas grand-chose, il ne faut pas bruler la chandelle si vite.

— C’est curieux votre expression, vous ne trouvez pas ?

— Oh ce chat ! Oui tu as raison, la chandelle par les deux bouts, tu préfères ?

— Tout à fait. Il se passe quoi maintenant ?

On va pouvoir sortir ? Au fait, si je sors il faudra que je mette un masque moi ?

— Oh je te vois bien moi avec un masque, tu me fais tellement rire que j’en ai mal aux côtes !

— Vous vous moquez de moi, cependant j’ai entendu dire que c’était masque obligatoire pour tout le monde maintenant !

— D’une, tout le monde ça ne veut pas dire les chats et les chiens.

De plus, avec la difficulté qu’on a toujours à en trouver ,  il ne manquerait plus que les animaux en portent .

En fait, ça ne servirait pas à grand-chose puisque les animaux ne sont pas concernés par la maladie !

— Vous dites ça, mais moi j’ai bien vu des chiens avec des masques !

— Ha haha elle est bien bonne celle-là! Allons bon je vais t’expliquer .

Ce ne sont pas des masques, on appelle ça des muselières pour éviter que les chiens ne mordent, pour ceux qui risquent d’être agressifs, tu comprends la différence ?

— Je comprends, on n’en avait jamais parlé je ne pouvais pas savoir ! Revenons à nos moutons, la suite c’est quoi ?

— On va aller doucement dans les nouvelles libertés si j’ai bien compris.

Du 11 mai au 2 juin, on va autoriser certains établissements à réouvrir, cependant suivant les régions, et en fonction de la couleur qui leur a été attribuée.

—  C’est très vague tout ça, vous savez quelles régions et puis c’est quoi ces couleurs ?

— Pour le moment je ne peux pas t’en dire plus !

En contrepartie, je peux te dire que nous allons avoir une carte de France en couleurs qui s’affichera tous les soirs au moment des nouvelles sanitaires, avec du vert, de l’orange et du rouge !

— On a déjà la télé en couleurs, ça va apporter quoi la carte en couleurs ? À propos,  je voulais vous dire, vous ne trouvez pas que le directeur de la Santé… comment dire…

—  Il est un peu démoralisant à voir tu veux dire ?

— Euh…un peu plus que ça, il me fait penser un peu à un croque-mort !

— Horace ! C’est vrai qu’il n’est pas très souriant, d’un autre côté avec les nouvelles qu’il donne difficile de faire rire tu ne penses pas ?

— Faire rire on ne lui en demande pas tant, quand même je ne sais pas, moi il me démoralise…revenons donc à cette carte en couleurs…

 

Etc…à suivre si vous le voulez bien !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jazzy57 07/09/2020 13:57

Bravo pour ce point final à ton livre . Merci pour l'extrait que tu nous présentes , de quoi inciter à poursuivre la lecture .
Bonne journée
Bises

manou 07/09/2020 11:30

Il est bien d'actualité ce livre et tu fais bien de nous prévenir que tu viens d'y mettre un point final, car dans la réalité forcément ce n'est pas le cas, alors qu'on voudrait bien le mettre le point final. Bravo pour cet énorme travail, je vais aller voir ça de plus près...bisous

Quichottine 04/09/2020 10:54

On veut toujours. :)
Le titre me plaît, la couverture aussi.
Pour l'intérieur, je vais attendre le livre. :)
Gros bisous et bravo encore pour tout.
Pardon pour ma longue, trop longue absence.

Eglantine Lilas 04/09/2020 13:43

je crois que c'est imprimé en Pologne alors c'est un peu long :-)
tu me manquais bien entendu mais nous avons aussi nos investissements affectifs ou pas qui ont la priorité ! je t'embrasse

colettedc 03/09/2020 21:10

Toutes mes plus sincères félicitations, Monique !
Bravo et merci pour ce bon extrait !!!
Bonne route à ce livre !
Douce soirée,
Bisous♥

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:48

merci Colette on espère qu'il fera un petit bout de chemin, non pas pour un rapport financier mais pour le plaisir de partager ...écrire c'est bien quand on te lit on toute modestie c'est mieux :-) bisous et bonne fin de semaine

Renée 03/09/2020 16:31

Si vous lisez ce com, je vous le conseille ce bouquin je l'ai fini il y a a peine deux jour et m'en suis régalée
allez donc voir mon com sur Amazon et du coup, profitez de le commander....

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:46

merci doublement :-) si ce n'est plus...je t'embrasse

Galet 03/09/2020 16:07

Oui, il fallait bien que tu mettes un point final à celui-ci... pour prendre des notes et préparer le tome 2 : "et un', qui se dessine ! C'est sans doute de mauvais goût et je m'autocensure en souhaitant avoir tort. Bisous et caresses à Horace, s'il les tolère.

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:45

ah tu crois ça toi :-) je crois que les neurones commence à fatiguer...quoique ...j'ai l’impression que le besoin d'écrire est toujours là alors allons y ...enfin je te dirais...J'ai transmis à Horace promis ! en fait je ne sais même pas comment il entré dans mes écrits celui là..je ne me souviens plus ! Je l'ai imaginé comme celui que ma fille avait et que nous avions gardé parfois mais pourquoi dans mes écrits ? ....peut être pour ne pas l'oublier...bisous

pimprenelle 03/09/2020 15:47

Tu vois, je ne connais même plus la concordance des temps.

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:41

ce n'est pas grave, ça va , ça vient...

pimprenelle 03/09/2020 15:47

Je comprends mieux lorsque tu dis ne plus trop écrire ! ... oui, sur ton blog. Je ne sais pas que tu avais repris l'écriture "littéraire". Oups, qu'est-ce que je m'exprime mal en ce moment. Sûrement parce que je n'écris plus du tout ou presque.
Tu sais combien j'aime tes dialogues avec Horace. J'aimerais bien te lire là. Tu dis comment.
J'ai complètement oublié de dire à Agnès que tu publies "pour de vrai". Il va falloir que j'y pense à la prochaine rencontre. Elle demande toujours de tes nouvelles à ces moments là.
Je t'embrasse Eglantine.

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:40

pour de vrai ...mais pas chez un éditeur :-) je n'ai plus l'âge de courir à droite à gauche et puis je crains de ne pas en intéresser mais l'auto édition me fait plaisir...ou du moins je me fais plaisir avec l'auto édition. Embrasse Agnès et je t'embrasse aussi

Isabelle 03/09/2020 14:52

Voilà une bonne nouvelle !! Eglantine, toutes mes félicitations pour ce nouveau livre !!

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:37

n'est-il pas :-) merci ! hihihi...l'accouchement a été long.....

Marie des vignes 03/09/2020 13:32

Bonjour Eglantine, super , on le trouve où ton livre? bisous et bon après-midi MTH

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:36

coucou, si un jour tu as envie de le lire tu cliques sur le mot Amazon dans le texte et tu arrives sur la page du site où le commander Bises à toi

Zazarambette 03/09/2020 13:13

Une belle présentation de ton nouvel ouvrage et un bel extrait qui donne envie de se le procurer. Bises

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:30

tu sais les écrivains du dimanche comme moi, de temps en temps ont aussi besoin d'un peu de lumière :-) ! bises

Martine MARTIN 03/09/2020 13:00

Je suis en train de lire ton précédent roman les bavardages et j'apprécie beaucoup il fallait que je te le dises. Je lirai aussi celui-là bien sûr mais un peu plus tard quand on sera sorti du COVID car j'ai une overdose de ce virus à cause des médias. Bisous

Eglantine Lilas 04/09/2020 12:28

merci à toi :-) ça fait plaisir de savoir qu'on te lit et si en plus la personne aime c'est la cerise sur le gâteau.
bises