Le baise-en-ville

Publié le par Eglantine Lilas

Petit sac de voyage masculin, ou petite valise, contenant un strict nécessaire pour coucher hors du domicile conjugal, comprenant un slip, une paire de chaussettes et une brosse à dents.
La femme faisait-elle comment pour changer de petite culotte et se laver les dents ? L’histoire ne le dit pas ou du moins, je n’ai pas trouvé !

 

  • 1934, le climat est léger et le badinage amoureux courant, le baise-en-ville voit le jour et la vente de ces petits sacs est prospère.
  • 1970, les femmes s’approprient aussi ce petit sac en cuir, enfin !
  • Les années 1980, avec l’arrivée du sida, il est conseillé de sortir  « couvert », alors au strict nécessaire, il vaut mieux rajouter le ou les préservatifs , en langage familier, la ou les capotes.
  • 2020 ? je dirais à tout cela rajoutons donc, le test Covid de moins de 24 heures et le masque !
 
Le bagage du badinage amoureux s’alourdit au fil des ans, peut-être ne va-t-il plus y avoir, de personnes infidèles à terme…chi lo sa !
 
Ce ne sont que des divagations du lundi d’Églantine !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

luciole 85 10/10/2020 21:33

Ah mais, je ne transportais pas un kit de survie pour mauvais coucheur, mais tout le nécessaire scolaire pour l'école primaire, dans ce petit sac malcommode qui perdait tout son contenu si on le secouait un peu trop.... Mais comme il me venait de mon père, je me pose soudain des questions....?????? Merci Eglantine... Gros bisous

fanfan2B 08/10/2020 18:59

Par la force des choses,les gens deviendront fidèles avec ou sans baise-en ville ! Tes pensées sont amusantes .Bonne soirée

colettedc 05/10/2020 21:59

☺Coucou Monique ☺ !!! Douce soirée et nuit reposante ! Bisous♥☺

manou 05/10/2020 17:38

Par les temps qui courent finalement il vaut mieux rester chez soi, c'est trop compliqué :) bisous tu m'as bien fait rire

pimprenelle 05/10/2020 16:25

J'ai bien aimé te lire mais les commentaires ont largement complétés mon plaisir !
Il est vrai que le baie en ville s'alourdit de plus en plus.
Sauf que dans mon cas c'était carrément la valise ! Cela n'empêchait pas mon père de me taquiner avec ces mots !!! Sûrement un peu trop prude à l'époque !
Tu as fait entrer un rayon de soleil dans ma maison !
Bisous Eglantine

Renée 05/10/2020 15:44

Alors ça ça m'étonnerais car l'herbe est toujours plus verte dans le jardin du voisin! Bisous bisous Eglantine douce semaine

jazzy57 05/10/2020 14:44

Un accessoire indispensable dont le contenu se diversifie de plus en plus en effet .
Bises

jill bill 05/10/2020 12:30

Une nuit forcée hors du domicile... quel nom cette malette pour un honnête homme ,-) ! Chérie, prépare-moi mon baise -en -ville, je découche... Capote, masque, test, gel en prime de nos jours... on arrête pas... le progrès, façon de causer hein.... belle semaine mère-grand, bizzzzz

Quichottine 05/10/2020 11:35

C'est vrai que c'est de plus en plus compliqué... alors, évitons. :)
Bises et douce journée.

Zazarambette 05/10/2020 09:49

Avec le temps qui passe, le badinage amoureux est de plus en plus compliqué Monique... !
Bises et bon début de semaine

Martine Martin 05/10/2020 09:42

Quand je pars en week-end, je prends un baise en ville, mais je ne baise pas en ville.... Belle semaine et bisous

Mamazerty 05/10/2020 08:54

Ce serait bien triste que plus personne ne badine...car les baise en ville servent aussi aux couples qui ne résident pas au même endroit pour se retrouver, c'est plus cha badabada que Mr et Mme volages mais ça nécessite un petit bagage itou. Nb on peut mettre une brosse à dents et une petite culotte dans son sac à main s'il est bien choisi. Mouaf bonne semaine Monique coquine

Galet 05/10/2020 08:51

Pour une femme, "couche-culotte", ça te dit ?;))) Non mais, sérieusement, ça devient de plus en plus difficile de découcher ! Et il faut déjà braver les gestes-barrières avant de conclure. Moi je dis : "Mais que fait le gouvernement ? Et la police ?" (là, ce sont mes propres brèves de comptoir !)

Marie des vignes 05/10/2020 08:42

merci Eglantine pour l'histoire de" sac à main", je suis plus savante ce matin, bisous et bon lundi MTH