Les digressions d'octobre, d’Églantine

Publié le par Eglantine Lilas

 
Il faut se rendre à l’évidence, le deuxième semestre de cette année-miroir, n’est vraiment pas mieux que le premier. En fait, il y a eu l’année dernière, euh peut-être avant dernière,  une année blanche pour les impôts, encore que…, à mon avis c’est juste une vue de l’esprit de nos technocrates, car à bien y réfléchir, la base a été différente mais nous avons continué à payer nos impôts toutes les années…
J’en étais où ? ah oui , donc nous aurons à l’instar des impôts …vécu une  « année blanche ». C’est juste une expression, parce que dans les faits elle n’est pas si blanche que ça, mais plutôt grisâtre ! Pourquoi une année blanche ? En fait, parce que trop souvent en attente d’un futur qu’on imagine meilleur, qui règlerai tous les problèmes,  on en oubli de vivre le présent.
Puisque pour une grande partie de la France, il faut faire « couche-couche panier » à 21 heures, pourquoi les chaînes de télévision, ne nous offriraient pas des spectacles made- in -France, théâtre, chansonniers, concerts, films et tutti quanti ? Et comment que ça ferait du bien à l’âme, je vous le dis !
Ras le bol de toutes ces rediffusions, de ces films made chez Trump ! Ça un coût ? Pour sûr, mais au lieu d’allouer des sommes à droite et à gauche souvent sans vérifier, la preuve les escroqueries découvertes après le confinement, qu’on aide le monde du spectacle à ces diffusions. Ça compenserait un peu ce que perd actuellement ce monde qui n’a qu’une envie , nous divertir.
De la culture bordel, de la culture !
La liberté ? La liberté de penser, de dire, d’écrire, de faire ? Je ne sais pas, je ne sais plus, mais rien ne peut justifier ces actes d’horreur, une fois encore. Si un dieu existe, il ne peut exiger qu’on fasse ça en son nom, et s’il n’existe pas alors…
Quant au blasphème …comment dire, ma génération a été élevée dans l’idée, et hors toute considération religieuse que :  « parler mal de quelqu'un, injurier, calomnier »,  ce n’est pas bien. Après avoir écrit les bavardage de M’âme Églantine, certes oui, je suis mal placée pour donner des leçons sur parler mal de quelqu’un ! La paille chez le voisin et non pas la poutre chez soi, vous connaissez…il faut bien trouver prétexte à sourire.
Le mistral est parti prendre un peu de repos, et la douceur revenue des journées d’octobre est bien agréable, au point de pouvoir déguster le café d’après le repas, sur le balcon.
J’ai fini un petit gilet pour le dernier de nos « arrières », après avoir abandonné le tricot pendant un certain temps, mais maintenant il faut trouver les boutons ! Il n’y a pratiquement plus de merceries dans notre ville, et c’est bien dommage. Combien il était agréable d’aller farfouiller dans ces commerces qu’on dit de proximité !
Les repas ? Ah oui c’est bien vite l’heure de s’activer, en fait en ce moment je suis dans la période de tâche obligatoire et non plaisir ! Il y a des moments pour et des moments contre !
Depuis que je me suis mise à écrire , vous avez vu la classe de suite avec cette phrase😉, mais non je plaisante ! Donc, chaque fois que je me suis cassée la tête à vouloir faire un petit livre,  dès que c’est fini, j’ai un vide, alors quoi ? Eh bien, j'en commence un autre sur la lancée, et c’est ce que j’ai fait , mais non, pas sur « la bestiole invisible » ça c’était avant…bref je commence tout feu, tout flamme et puis ça se transforme en tout flemme ! Oh bien sûr, un de ces quatre je vais finir par m’y remettre…
Et un livre de plus pour inonder la bibliothèque des enfants et petits-enfants, qui n’osent pas refuser lorsque je leur offre. Vous me direz, après je ne sais pas ce qu’ils en font, ce n’est pas grave.  Je pense que ça les rassure de me voir écrire, comme ça ils peuvent surveiller si mes neurones ne sont pas trop fatigués.
Allez à la prochaine, là il faut vraiment que je file en cuisine ! Et n'oubliez pas, chaque jour qui passe ne revient jamais! Carte Diem....dans sa version originelle !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fanfan2B 30/10/2020 14:46

Et c'est reparti" comme en 40";un mois d'octobre tristounet avec tout ces assassinats, cette atmosphère
pesante ... Heureusement que le soleil vient nous consoler . Bise

Eglantine Lilas 02/11/2020 16:26

il y a eu des mois d'octobre plus joyeux c'est certain...non seulement il faut faire face au covid mais le terrorisme en rajoute une dose de plus ...gardons quand même le moral ....bises

Fannette 29/10/2020 10:14

Fatiguée de tout ça.
Prends soin de toi marraine.
Réinventons notre façon de faire, de vivre, d'avancer...

Eglantine Lilas 02/11/2020 15:54

à ton âge fatiguée de tout ça ? ben dis donc et alors que devrait dire Marraine ! allons, allons, hop on se remet ne selle ! Moi je te propose de supprimer carrément l'année 2020 et de faire comme si elle n'avait jamais exister et comme ça tu es plus jeune d'un an et pis c'est tout ! oui bon je sais je n'ai pas publié ton dernier texte because j'avais quelques préoccupations autres! grosses bises

ELISABETH 25/10/2020 17:51

Chaque jour qui passe ne revient jamais : ça c'est sûr et le passé restera le passé. Nous devons réinventer notre façon de vivre actuellement.... Bonne fin de dimanche. Bises.

marizou 22/10/2020 08:04

Vous paraissez très en forme et vous lire fait du bien !

pimprenelle 21/10/2020 17:06

Je ne pensais pas en avoir écrit autant !

pimprenelle 21/10/2020 17:05

Merci pour ces digressions Eglantine. Elles sont tellement ce que je ressens, je dirais presque, malheureusement.
Oups, je me demande comment je ferais pour écrire un livre ! Et en plus, tu me fais me poser des questions. Le conte m'en fait me poser déjà trop.
Et en plus, tu tricotes. (il faut que je m'y remette !)
Tu vois un peu pourquoi je reprends le chemin du collège. J'espère que mon petit plus aide l'enseignante. N'importe comment, je leur demande le plus grand respect lorsque nous faisons les virelangues. Ils ont le droit de rire, au contraire, mais ... ils arrivent vite à comprendre que chacun a ses défauts !
A l'école où nous contons trois à quatre fois dans l'année, l'instit s'est rendu compte que l'écoute de "ses enfants" est meilleure et qu'ils "réfléchissent". Ils sont jeunes et j'espère que cela leur restera. Par contre, elle dit que le confinement a fichu toute l'année en l'air.
Quant à la popote, tu me fais penser que j'allais au jardin chercher de quoi faire la soupe pour ce soir, que je me suis arrêtée ici pour te lire et que du coup ... il serait peut-être temps que j'y aille !
Continue à écrire et ne t'inquiète pas de savoir ce que tes enfants et petits enfants font de tes livres. Je suis certaine qu'ils les gardent précieusement. D'une manière ou d'une autre ils leur parleront de toi ... après.
Bisous, bisous Eglantine.

marine D 21/10/2020 09:26

La liberté d'expression est essentielle, la liberté tout court, mais manquer de respect non, on ne doit pas choquer, injurier, mépriser, on doit respecter les autres et les croyances de chacun et l'absence de croyance aussi, c'est ce que l'on m'a appris. Je pense que ce malheureux enseignant avait été respectueux, ce sont certains adultes qui savent détourner les propos et véhiculer la haine...

Renée 20/10/2020 14:58

Tu ne disgresse pas lon s'en faut, tout est dit est bien dit.....Eglantine mais fini vite ce livre qu'on le lise on s'en fiche de la popote allez on fait régime casse toi pas la tête. Tout a fait d'accord avec ton jugement sur les programme TV série série, film avec montres y a plus rien de bien et dire qu'on paie pour ça! Bisous bisous

manou 20/10/2020 10:58

Tu as bien raison d'écrire, d'abord égoïstement parlant tu nous régales, ensuite tu laisseras tout cela à tes enfants et petits-enfants et je suis bien certaine qu'ils sont déjà fiers de toi et le seront pour longtemps...Aller un peu de rose dans ce monde si gris ne fait pas de mal et se moquer un peu des autres et surtout de soi-même aussi. Merci pour ce joli poème provençal déposé dans mes pages hier...bisous et profite du soleil sur le balcon c'est bon pour le moral quand le mistral nous oublie

luciole 85 20/10/2020 10:24

Tout comme toi, Eglantine ! Je continue mon roman, même sans publication car pas le courage ni les fonds nécessaires, et suis en manque qd ne suis pas là et qu'il reste en rade... sensation de n'être pas "entière" !!!??? Alors continue, tes petits enfants et "arrières" seront fiers de dire : "c'est mamy qui l'a écrit" ... Moi, les miens s'en fichent royalement : bon, tant pis !!! ils ont leur vie..... Tristounette, cette année, même pas encore achevée, qu'elle est mal barrée .... Sensation d'être à coté de nos pompes depuis un certain tps !!! On ne sait plus marcher pieds nus, surtout constamment sur la pointe des pieds .... vie en pointillés ! grandes crises de ménage et pouf, relâchement total ! plus de courage ! Plein de gros bisous Eglantine

Eglantine Lilas 25/10/2020 14:01

je ne me sens pas de courir les éditeurs :-) Te concernant, quand je lis tes pages je me dis qu'il y en a au moins un qui devrait succomber à tes écrits. Tu as une imagination foisonnante et une belle écriture ! Grosses bises

Quichottine 20/10/2020 09:01

Tu as tellement raison !
De retour, je suis complètement submergée par les infos que j'avais délaissée là-bas... L'horreur est là, le monde où nous vivons n'est pas celui dont je rêvais...
L'année restera très noire en grande partie, hélas !
Mais il faut écrire, et je suis certaine que tes enfants, tes petits-enfants, et même les arrières petits... apprécieront de garder tes écrits.
C'est un rayon de soleil dans ma journée, merci !
Je t'embrasse très fort.

Eglantine Lilas 25/10/2020 13:58

un rayon de soleil ? Alors je ne regrette pas de m'être en partie soulagée d'une partie des choses de la vie qui m'agacent :-)
tendresses

Nina Padilha 20/10/2020 06:37

Eh bien, voilà un billet d'humeur finement libellé !
Bizatoi !

Eglantine Lilas 25/10/2020 13:56

et encore ! je n'ai pas du tout ce qui bout au fond de moi :-) bisous

colettedc 20/10/2020 03:41

Bonjour Monique,
Comme tu décris bien ce qui se passe en tout !!! Que c'est agréable de t'y lire ! Oui, à la prochaine, j'y serai ! Bon mardi tout entier !
Bisous♥

Eglantine Lilas 25/10/2020 14:03

quel encouragement Colette, merci c'est si gentil à toi. à très vite bisous

kprice2a 20/10/2020 03:37

Bonjour Eglantine,
Octobre n'en n'est qu'aux 2/3 et déjà tant de choses à en dire !
Mais on s'en serait bien passés n'est-ce pas ? Le monde ne tourne plus très rond et chaque jour nous réserve une surprise qu'on aurait préféré éviter.
Tu as fait le tour de ce monde et ta conclusion est tout à fait pertinente.
Je te souhaite une bonne journée en te faisant de bisous de loin puisque je suis disciplinée.
(j'ai lu que France 2 proposera un film chaque jour durant le "confinement" déguisé de la restauration et du secteur de la culture)

Eglantine Lilas 25/10/2020 13:55

Bonne fin de ce We ...avec 1 heure de plus à regarder si des étoiles brillent :-)
bisous

Marie des vignes 19/10/2020 15:53

bonjour, et bien voilà un billet qui rejoint tout à fait mon ressenti pour cette année, tu décris très bien l'atmosphère qui règne en ce moment. Continue d'écrire c'est salvateur pour tout le monde. Bisous MTH

Eglantine Lilas 21/10/2020 11:08

on espère que demain sera toujours meilleur et malgré les nouvelles pas très réjouissantes je crois qu'il faut s'accrocher à cette idée. Continue a nous faire rire et sourire, ça fait du bien
bisous

Galet 19/10/2020 15:17

Tu ne me trouves pas jolie, juste posée au coin de ton oeil, pour toi la "passionnée" ou "l'assassine" ? Je te lis, et je zonzonne de plaisir. Ton mélange de sagesse et d'impertinence me ravit ! Allez, échangeons nos préoccupations contre des occupations... Bztt

Eglantine Lilas 20/10/2020 16:07

Quelle bonne surprise ta visite, j'ai failli ne pas te reconnaitre ..depuis le marige ça fait un bail ! Mais bien sûr que tu es très belle, mais arrête de zonzonner comme ça tu m'empêches de voir ce que j'écris ! Tu ne crains pas que je ne me fasse un peu trop remarquer avec une mouche près de l'oeil ? Je vais passer pour une vieille cocotte :-(...Allez viens, suivi moi, on va aller "s'occuper" au salon avec un peu de lecture ! bises

jazzy57 19/10/2020 13:59

Voilà bien planté le décor de cette année , une année sans . Sans entrain avec cette épée de Damoclès que brandit le virus et pour finir sans âme , avec cette violence de l'obscurantisme . Si je ne tremble plus pour ma moitié qui est retraité , je n'ai pas fini de le faire pour ma fille professeur en lycée . S'il était encore de ce monde mon père ( instit) n'en reviendrait pas de la folie de ce monde , lui le défenseur de la laïcité .
De la culture oui tu as raison un remède contre toute forme de dérives .
Bises

Eglantine Lilas 20/10/2020 16:00

comme je comprends que tu t'inquiètes ! qui aurait pu penser qu'un jour le personnel enseignant serait mis à mal et sans penser à l'extrême. Quand je pense à certains établissements je me demande comment il y a encore des personnes pour y transmettre " le savoir". Où est passé le respect des uns vis à vis des autres ? Et puis vient se rajouter l'horreur, on assassine des enfants, des prêtres, des enseignants, des policiers...et la liste est encore longue. Il est temps que l'état oubli les paroles pour passer aux actes. De la France terre d'asile, sommes nous devenus, une terre remplis de fous ! bises

Martine MARTIN 19/10/2020 13:12

Mes petites filles arrivent avec leurs parents et vont rester avec nous pendant ces vacances scolaires. C'est un grand bonheur, ce n'était pas prévu. Je fais donc une pause commentaires blogs pendant 2 semaines. Bisous

Eglantine Lilas 19/10/2020 13:41

voila de bien belles vacances en perspective :-) heureuse pour vous, c'est ce qui permet de tenir le coup dans une période pas très festive et c'est peu de le dire
bisous, on t'attend promis :-)

Martine MARTIN 19/10/2020 13:11

Et oui quand on a écrit un livre cela devient adfictif et dès qu'on l'envoie aux éditeurs ou qu'on l'auto-édite on ressent un grand vide ce qui nous fait commencer le livre suivant. Je suis en train d'écrire mon troisième roman alors que le second n'est pas encore paru ! Bisous

Eglantine Lilas 19/10/2020 13:44

sourire ! tu comprends tout à fait ce que je ressens et bravo à toi. Perso je n'ai pas ton courage.... ni ta jeunesse :-) pour des recherches d'éditeurs ni faire de la promotion...je me fais juste des petits plaisirs perso en faisant de l'auto édition. bisous.

jill bill 19/10/2020 13:03

Ocobre voit revenir couvre-feu et fermeture chez moi, le secteur Horeca, sauf les friteries, nourriture à emporter... Cafés et restaurants à peine remis d'un printemps noir ! Si ça continue, on va retourner en arrière, confinement des familles et privation de vagabondage hors secteur ! Perso je n'ai pas ton courage de plume pour écire tout un livre, roman... il me faut du sujet neuf, court, voilà pourquoi le blog était fait pour moi.... ,-) Quant à la télé, de quoi se coucher avec les poules ! Sur ce prenons la vie par le bon bout, tant que mobile, indépendant, sain d'esprit, je t'embrasse, JB

Eglantine Lilas 19/10/2020 13:47

de pays en pays les règles contraignantes se mettent petit à petit en place ! difficile d'échapper à ce virus qu'on a pu a un moment donné croire derrière nous !Oui Jill profitons de ce que l'on peut, jour après jour on ne sait pas de quoi demain sera fait ! Grosses bises