Défi n° 108 " Fenêtre(s) "

Publié le par Eglantine-Lilas

       Fenêtre(s)..., vu de l'intérieur ou de l'extérieur,

à travers les vitres, derrière un  rideau, vis à vis ou pas

Jeanne je n'ai pas "espinché"

( Regarder, mater, espionner ...en provençal)

chez mes voisins, juste fait, faute de temps,

remonter un texte de 2009

 

Fenêtres ouvertes




 

 

La nuit est là, présente.

Les yeux fermés,

J’entends  les craquements des meubles,

Des poutres qui travaillent.

 

A travers les volets clos, mais les vitres ouvertes

Me parvient le bruit de moteur, des rares voitures,

Les pas du chat du voisin qui furète dans notre jardin,

J’entends les bruits de mon cœur

Que certains bruits effrayent…

 

Encore une insomnie….

Les yeux fermés,

Je m’oblige à respirer lentement.

Ce n’est rien mon cœur,

Juste les bruits de la nuit.

 
Le rire de jeunes gens qui rentrent chez eux

Est-il tard ou tôt pour eux ?

Je ne veux pas ouvrir les yeux

Je ne veux pas voir l’heure sur le réveil

Apaise-toi mon cœur,

La nuit n’est qu’un passage.

 

Bientôt l’aube va venir

Petit à petit, le bruit des voitures s’intensifie.

Quelqu’un tousse sur le trottoir,

Un travailleur matinal

qui va rejoindre un car de ramassage.

Le piaillement d’un moineau dans le tilleul

Le jour n’est pas loin d’être là.

 

Tu somnoles et les bruits qui te parviennent

Maintenant sont des bruits amis :

Les voisins qui ouvrent leurs volets,

Le teufteuf du car  qui s’arrête pour débarquer

Les voyageurs des villages voisins,

Le papotage des écoliers avec les parents

Qui les accompagnent à l’école.

Le bruit de la mobylette du facteur

Et son bonjour joyeux.

 

Mon cœur, entend les fleurs

qui déplient leurs pétales,

Elles s’étirent aux premiers rayons du soleil,

Entend le petit vent

Qui chuchote dans les arbres,

Écoute ton jardin qui s’éveille.

Le jour est là, il est temps pour toi

D’ouvrir les yeux… 

Ouvre en grand ta fenêtre,

 Vite c'est le matin ...



Publié dans Défis

Commenter cet article

flipperine 09/10/2013 00:19


c'est qu'il s'en passe des choses derrière la fenêtre

Eglantine-Lilas 09/10/2013 15:33



 et on ne sait pas tout !



dimdamdom59 08/10/2013 16:53


C'est joli dis donc, j'aimeras vivre toujours des matins comme les tiens


Ce matin j'ai entendu le bruit de la boîte aux lettres et je t'en remercie!!!


Afin de faciliter la tâche de notre chère jeanne je te transmets ici ma participation à ce défi.


http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2013/10/07/les-croqueurs-mots-fenetre-cour-virtuelle/


Bisous ma chère Eglantine!!!


Domi.

Eglantine-Lilas 08/10/2013 17:17



 merci à toi ! heureuse que ta boite aux lettres ai fait du bruit ...je vais aller voir ta participation


bisous



rouergat 08/10/2013 14:51


Bonsoir Eglantine


Je trouve ton quartier un peu bruyant ! un conseil déménage

Eglantine-Lilas 09/10/2013 15:36



 j'ai déménagé il y a 2 ans mais pas à cause de bruits ...au contraire cette vie autour de la maison était très
agréable ...tu sais quand on écrit l'imagination y a aussi sa part !



Solange 07/10/2013 19:28


C'est un texte qui valait la peine d'être remit, l'angoisse de certaines nuits d'insomnie est bien décrit.

Eglantine-Lilas 09/10/2013 16:35



 merci . ah ces nuits ou le sommeil se fait attendre ! 



Henri de Margaux 07/10/2013 18:04


Bonjour Eglantine,


Mais que cela doit être terrible les nuits d'insomnie où les moindres bruits  sont amplifiés. Une excellente manière de relever ce défi de Mademoiselle Jeanne. Bises bien
amicales.


Henri.

Eglantine-Lilas 10/10/2013 08:17



 là j'ai amplifiés les bruits mais il est vrai que la nuit les choses n'ont pas la meme importance ...tu
saupoudres en plus avec un peu d' imagination et ça résonne beaucoup plus !


bises



Catheau 07/10/2013 16:00


Etre à l'écoute du monde à travers sa fenêtre, tout un art !

Eglantine-Lilas 09/10/2013 16:38



 j'habitais une maison avec jardin mais en bordure de rue...alors un peu de réel et un peu d'imagination ...



M'amzelle Jeanne 07/10/2013 14:09


J'arrive un peu tard.. je crois bien que mon réveil n'a pas sonné !!!


Ce texte est magnifique.. d'une exactitude précise.. chronométrée!
Ah! les nuits sans sommeil sont bien longues.. on a le temps d'"espincher" même si les volets sont fermés.. ont devine ce qui se passe à l'extérieur.
Mais entendre les pétales qui se déplient ça.. je ne l'ai jamais entendu !
Merci d'avoir fait ce beau défi pour les Croqueurs de Mots!
Au plaisir de se lire encore !


Bisous

Eglantine-Lilas 09/10/2013 16:37



 M'amzelle Jeanne mais il faut écouter ses fleurs ! va ne t'inquiète pas je t'expliquerai une prochaine
fois 


bisous



Lenaïg 07/10/2013 12:45


  Oh, mère-grand, pardonne-moi, je t'ai appelée Jeanne, je reviens pour t'embrasser, belle journée, Eglantine !

Eglantine-Lilas 10/10/2013 08:17



 tu es toute pardonnée !!! bisous



Lenaïg 07/10/2013 12:42


Bonjour Jeanne, merci beaucoup de nous avoir fait remonter ton texte qui est magnifique, et une parcelle de vécu que nous avons tous connu, je pense, sublimé par tes mots, bravo ! Gros bisous.

Nina Padilha 07/10/2013 11:53


Tu as bien fait de le remonter.
C'est splendide !
Bravo, ma belle !
Bisous !