8 mai 1945

Publié le par Eglantine-Lilas

Pour le jeudi en poésie des Croqueurs de mots

Un poème de SANDRINE


 10844218873_0bd1836924.jpg


Il y en avait eu une
Mondiale la première
Que de vies une fortune
Enterrées six pieds sous terre

Des familles entières
Reparties en infortune
Pour éliminer Hitler
Ses idées inopportunes

Pour des années de rancune
Et de haines primaires
Dans la liesse immune
Sonne la fin d’une guerre

 

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flipperine 10/05/2014 11:42


et des guerres continuent tjs dans d'autres pays

Eglantine-Lilas 10/05/2014 14:07



 hélas comme tu dis les guerres continuent toujours quelque part...



Le billet de Michel 09/05/2014 09:14


Bien dit !


Et cela continue un peu partout dans ce monde de FOUS


Bises Eglantine