A son livre

Publié le par Eglantine-Lilas

Enriqueta au poste de commandement pour la quinzaine des
Croqueurs de mots, s'est réfugiée dans la bibliothèque...
pourvu qu'elle voit les écueils sur la mer !
http://brettevillelorg.fr/wp-content/uploads/2014/02/Bibli-282x300.gif

Mon livre (et je ne suis sur ton aise envieux),
Tu t’en iras sans moi voir la Cour de mon Prince.
Hé, chétif que je suis, combien en gré je prinsse
Qu’un heur pareil au tien fût permis à mes yeux ?


Là si quelqu’un vers toi se montre gracieux,
Souhaite-lui qu’il vive heureux en sa province :
Mais si quelque malin obliquement te pince,
Souhaite-lui tes pleurs et mon mal ennuyeux.


Souhaite-lui encor qu’il fasse un long voyage,
Et bien qu’il ait de vue éloigné son ménage,
Que son coeur, où qu’il voise, y soit toujours présent :


Souhaite qu’il vieillisse en longue servitude,
Qu’il n’éprouve à la fin que toute ingratitude,
Et qu’on mange son bien pendant qu’il est absent.


Joachim Du Bellay


Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamazerty 17/07/2014 16:58


du Bellay à lire et relire....Bisous à toi^^

Quichottine 13/07/2014 12:56


Le projet ne sera pas clos avant l'an prochain... tu pourrais participer malgré tout, de façon ponctuelle. :)

Heol 12/07/2014 12:10


Bonjour


Se réfugier dans une bibliothèque pour lire du Joachim du Bellay, c'est un paradis.

solange 11/07/2014 19:31


C'est bien joli je ne connaissais pas, merci.

Marizou 11/07/2014 08:00


Un poème à redécouvrir !

Henri de Margaux 10/07/2014 14:50


Bonjour Eglantine,


Ce très beau poème de Joachim du Bellay correspond tout à fait pour ce jeudi en moésie. Bravo !


Bises bien amicales.


Henri.

rouergat 10/07/2014 14:42


Bonjour Eglantine  


Merci pour cette belle poésie de Joachim du Bellay.

jazzy57 10/07/2014 14:15


Voilà un sonnet de Du Bellay que je ne connaissais pas , merci de l'avoir partagé avec nous .


Bonne journée 


Bises 

Quichottine 10/07/2014 14:03


Je ne connaissais pas ce poème... J'aime !


Merci pour la découverte, Eglantine.


Bisous.

Eglantine-Lilas 12/07/2014 11:54



 plus tu pioche et plus tu trouves de poèmes inconnus ...le sol est inépuisable 


ceci dit je regrette de ne pas être disponible pour participer à" ton mariage" ...je n'ai pas tout compris mais l'idée me plait bien  malheureusement le temps me fait défaut 


bises et bonne fin de semaine


 



Nina Padilha 10/07/2014 11:20


Poésie d'un autre temps...
Un petit sonnet qui fait plaisir à lire !
Bisous !