André

Publié le par Eglantine-Lilas

 

La Place aux Huiles 4

 

DSC00078


... Le maître d’hôtel accueille Madeleine, heureux de son retour et l’accompagne à une table vers le fond de la terrasse et ...

avant de s’assoir elle commande souriante, une bouteille de rosé de Bandol, en pensant à son ami Pierre[1] qui le lui avait fait apprécier  lors de leur dernière rencontre sur cette même terrasse. Et puis tant pis pour la « veste en velours noir », parfois on perd au jeu à qui perd gagne mais un petit rosé de Bandol avec ce beau soleil, on ne le boude pas.


André a beaucoup voyagé pour la promotion de son livre  depuis ce dernier repas sur la place aux Huiles. En fait, les évènements un peu précipités ayant traversé sa vie à cette époque, ne lui ont pas permis de retourner sur cette place malgré le moment agréable qu’il avait partagé avec cette inconnue. Sans doute s’est-elle lassée de l’attendre mais il se promet d’aller au moins une fois déguster la cuisine de ce restaurant qu’il affectionne et peut être que...


Un peu fatigué après son retour, il a fait une halte de quelques jours dans le pied-à-terre qu’il a gardé à Marseille depuis sa vie d’étudiant. Il vit la plupart de l’année en Camargue, ce pays de grands horizons, ou il est né il y a cinquante-deux ans. Ses parents y possèdent une manade au confluent du petit Rhône et qu’ils exploitent avec ses deux frères.


Sur le vaste domaine, à ses vingt ans, il a emménagé dans une dépendance inoccupée depuis quelques années. C’est là dans la tranquillité des lieux qu’il s’est passionné tout naturellement pour l’ornithologie


Guère attiré par une vie de gardian, laissant ce soin au reste de la famille,  il est cependant heureux de vivre dans ce parc naturel, situé au bord de mer et au delta du Rhône.


Souvent il se demande qui de l’eau ou de la terre l’emportera dans ce coin  à l’air du bout du monde ? Une terre jamais la même, bouleversée sans cesse par l’eau et le vent et qu’il découvre émerveillé chaque fois différente lors de ses promenades à cheval.


Septembre...la douceur des journées est toujours présente, il est temps qu’il arrête de rêvasser s’il souhaite aller déjeuner sur la place aux Huiles car demain il reprend la route vers la Camargue.


C’est d’un pas léger qu’il se dirige vers l’arrêt du tram pour aller dans son restaurant préféré. Beaucoup moins de monde aux terrasses, la rentrée des classes a eu lieu et les touristes sont plus rares. Pendant qu’il attend le maitre d’hôtel, il jette un regard qu’il veut discret aux alentours et ...


A suivre ...peut être !

 



[1] Qui se reconnaitra je pense, voir les com’s précédents :-)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 24/05/2014 22:19


C'est vrai... et je n'ai pas encore eu le temps de la lire.


Tu imagines ?


Bon, je vais voir ce que je peux faire dans les heures qui viennent. ;)

fmarmotte5 24/05/2014 08:15


Un Bandol à chaque sortie, un luxe à s'octroyer avec modération. Le vin et la convivialité font chater les mots dans cette camargue si acceuillante. Bon WE

Eglantine-Lilas 24/05/2014 12:49



 bien frais alors qu'il fait si chaud dehors hum ...avec modération



Marizou 23/05/2014 10:09


J'espère que cela sera "à suivre...sûrement" !

Eglantine-Lilas 24/05/2014 14:26



 ça été ...surement 



Quichottine 23/05/2014 10:02


Et, et... et ???


La suite, vite ! ;)


Bonne fin de semaine, Eglantine.

Eglantine-Lilas 24/05/2014 14:29



 et là ? la fin a été écrite 


quelle chance tu as d'avoir un petit bébé qui vient de naitre dans la maison ! mes petits enfants sont si grands que maintenant il faut que je me "débrouille" pour les attendre ...et d'un autre
coté je me dis qu'ils ont le temps  une grosse bise a ta petite fille


je ne doute pas que ce we soit plein de bonheur pour vous tous


bisous 



Solange 22/05/2014 21:12


Si la suite ne vient pas faudra l'inventer. Intéressant à lire.

Monelle 22/05/2014 18:39


Tu nous fais languir mais avec un petit verre de Bandol ça ira !!!!!


Bonne soirée - gros bisous


 


             

jill bill 22/05/2014 16:48


André affairé à sa promo loin de la Place au Huiles reverra t'il Madeleine.... avec des bonbons et des fleurs, va t-il s'armer au cas où... A suivre pit-être que oui, pit-être que non... on fait
durer le suspense mère-grand... Bonne soirée à venir, bises JB