Bonne fête des pères

Publié le par Eglantine-Lilas

 

aux présents, aux absents et à ceux qui sont dans nos coeurs ...


9199594847_1a4c38bf54.jpg

 

 Et si tout simplement au lieu de deux fêtes on rendait hommage 

 aux " parents", à ceux, quelqu'ils soient,  

qui se dévouent pour élever les enfants ,

une seule fête, un seul dimanche ?

Les choses ne sont plus celles qu'elles étaient de "mon temps"alors autant l'admettre ( et hors de mes propres sentiments et qui n'ont aucun poids dans mon écrit, je constate juste une réalité d'un fait de société).

Publié dans Carnets

Commenter cet article

Quichottine 16/06/2014 20:04


Une seule fête... pourquoi pas ?


 


Merci en tout cas pour ce moment partagé.


Je t'embrasse. Passe une douce soirée.

Marizou 15/06/2014 19:00


A mon avis, il faut garder les deux fêtes car si les parents procréent, la mère elle porte l'enfant et en accouche, ce qui n'est pas le cas du père.

Monelle 15/06/2014 17:43


C'est vrai que ce serait plus logique mais avec toutes les familles recomposées ça risquerait de créer des problèmes ! Pas simple tout ça !


Bonne soirée - gros bisous


      

mamazerty 15/06/2014 13:43


et quand ils ne sont plus ensemble et ne s e parlent plus?


à l'école nous fêtions la fête des parents, c'était compliqué, il y avait, en plus des papa/maman ensemble, ceux qui étaient séparés (=2 choses à faire/écrire/offrir) , parfois le VRAi papa et le
FAUX (l'appellation n'est aps de moi) idem pour maman génitrice et belle-doche,couple homoparental,parent célibataire....çà ne plaisait pas à tout le monde qu'on ne fasse pas faire une surprise
pour mr ET une surprise pour madame, et oui, des parents se jlousant autour du cadeau de leur rejeton j'ai vu çà!!!!!!


on avait instauré çà quand on a eu deux fois le cas d'enfant séparé de ses parents pour motif très grave,en très grande souffrance, dans ce cas , quand père pervers, comment fêter le fête des
pères avec un enfant d e 4 ans traumatisé??????alors il avait choisi d e fêter ses faux parents de famille d'accueil


ensuite nous avons fêté la fête des gens qu'on aime ,ahah!!!!mais la multiplication restait la même, on imagine bien que dans un divorce, le gamin aime aussi son père et sa mère.....


et pourquoi continuer à fêter les parents à l'école?pour ne pas se faire LYNCHER par les parents qui n'ont pas grandi dans leur tête, et oui, çà existe! 

Eglantine-Lilas 15/06/2014 16:41



 j'en ai marre de Toutes les fêtes qui n'ont comme but que de faire acheter des cadeaux et je dis bien toutes
....et qui ne peut blesser qu'un peu plus celui qui ne peut pas faire ...


quand ils ne sont plus ensemble? mais oui tu as raison il y a cent mille cas difficiles mais difficile aussi pour le parent "rapporté" pour les grands parents qui remplacent les parents etc etc
etc ...rien n'est simple je te l'accorde alors qu'on apprenne aux enfants a respecter leurs parents tous les jours et qu'on apprenne aux adultes qu'avant de faire un enfant on y réfléchit parce
qu'un enfant c'est pour la vie ...on peut rêver non .


je suis d'accord ce n'est pas simple,  raison de plus pour ne plus instaurer les journées de ceci ou de cela !!!!



jill bill 15/06/2014 13:38


Bonjour mère-grand, fête commerciale s'il en est comme d'autres, saint Valentin etc.... Papa/maman, un couple indispensable au bien être de l'enfant... alors à la bonne santé du couple/parents et
au bonheur de leurs enfants.... Bon dimanche, bises de jill

Eglantine-Lilas 15/06/2014 16:43



 trop de "commercial" lié aux fêtes  ! bienheureux les enfants ...qui ont des parents."responsables" et qui
veillent sur eux


bisousssss



Nina Padilha 15/06/2014 12:04


Deux bougies, chez moi....

Eglantine-Lilas 15/06/2014 16:44



 j'aime 


bonne soirée


bisous



flipperine 15/06/2014 11:59


tu as bien raison une fête suffirait, Dieu les a fait se rencontrer, ils se sont unis et nous en sommes leur descendance et nous pouvons leur dire bonne fête à notre maman, à notre papa ensemble

Eglantine-Lilas 15/06/2014 16:45



 quant à ceux qui ne sont plus ensemble qu'ils aient un peu de sagesse ce jour là pour préserver leurs enfants
...