Chronique de décembre

Publié le par Eglantine-Lilas

bien le bonjour

 

  • Pour faire une bonne "polenDa" il faut se lever de bon matin...
  • Eglantine ! tu confonds avec la bouillabaisse ! Je suis partie en Corse et non à Marseille, ce qui d’ailleurs n’aurait pas justifié d’embarquer en avion
  • Zut tu as raison la voiture suffisait ! donc te voilà de retour Mère-grand
  • Et oui ma bonne Eglantine mais même pour si court ça fait du bien à l’âme et au cœur !
  • Je n’en doute pas alors revenons à notre polenta…de châtaignes n’oublions pas. Malheureusement cette année il n’y aura pas beaucoup de farine de châtaignes
  • Pourquoi mère-grand les châtaigniers ont décidés de faire grève ?
  • Eglantine soit un peu sérieuse, ils ont été malades comme ça arrive aussi aux arbres et aux plantes. On parle de « L'attaque du cynips » mais je ne t’en dirais pas plus, ton ami Google est là pour ça !
  • Bon j’irai le consulter mais si on revenait à notre polenda qu’en dis-tu ?
  • Polenta que j’ai dégustée pas plus tard que dimanche, tiens c’est moi qui vais te raconter comment faire une bonne polenta mais suis moi bien parce qu’il y a des particularités que tu ne connais pas, tu y es ?
  • Je t’écoute religieusement, tu peux commencer !
  • Alors voilà avant toute chose la veille ou tu fais ton repas de famille, parce que la polenta ne peut avoir toute sa saveur que lorsque la famille est réunie, tu comprends c’est un moment où petits et grands sont en communion…
  • Je ne comprends pas tout à fait mais j’imagine continue…
  • Donc Eglantine, la veille tu vas au magasin de bricolage le plus proche et tu achètes un manche de mioche…
  • Je suis morte de rire, que vient faire là, le manche de pioche ?
  • Cela a bien plus d’importance que tu ne peux imaginer mais si tu m’interromps sans arrêt…enfin reprenons il nous faut :

-        Un manche de pioche je disais,

-        Un grand chaudron

-        De la farine de châtaigne…1kg

-        Du sel

-        De l’eau…2 litres

et sans oublier le fil....


Tout ça doit bien faire l’affaire pour une dizaine de personnes…et peut être un peu plus …


On porte à ébullition l’eau salée. Au premier bouillon, on verse la farine tamisée, peu à peu, en remuant sans arrêt pour éviter la formation de grumeaux avec quoi je te le donne en mille ? Mais le manche de pioche pardi ! Je ne sais pas si jamais tu as essayé un jour de remuer la polenda mais je t’assure que le bâton en bois que tu utilises a besoin d’être de bonne qualité !

-      Mère-grand maintenant je comprends !

-      Mais ce n’est pas tout Eglantine pour tenir ce manche il te faut des bras jeunes et costauds


P1030900.JPG

 

 

Après avoir fait cuire une bonne quinzaine de minutes en remuant toujours vigoureusement on retire le chaudron du feu, le temps de ramasser la polenda en la tassant vers le centre du récipient, en boule. On remet un instant sur le feu, le temps qu’un jet de vapeur se produise (quelques secondes).

Puis on reverse d’un seul coup, sur un linge blanc légèrement saupoudré de farine.


 P1020479

 

Ensuite Eglantine vois-tu, pour divisez la boule de polenda en tranches, à l’aide d’un fil là on a besoin des mains d’une aïeule, les mains de celle qui a de l’expérience et du savoir-faire en la matière car on ne peut pas couper n’importe comment  les « feta » c’est un rituel sacré !


 

P1030906.JPG

 

 

P1030911.JPG

Ensuite il ne reste plus qu’à déguster avec figatellu grillé dans la cheminée et dont on a religieusement ramassé le jus sur du pain,


P1020484

 

 

P1030902.JPG

 

ou et ...avec du brocciu frais comme j’ai pu le déguster, de celui qui « tremble » encore quand tu te sers ( et non de la brousse !)…ou tout simplement nature bien chaude.

-        Et pourquoi le brocciu « tremble » ?

-        Parce qu’il est si frais et si parfumé de l’odeur du maquis, qu’il te fond dans ta bouche !

 

Publié dans Petits-contes-corses

Commenter cet article

pimprenelle 19/12/2013 23:01


Tu as dû te régaler si j'ai bien compris.


Bisous

Eglantine-Lilas 20/12/2013 09:19



 tu as bien compris


bises



ADAMANTE 19/12/2013 12:58


Trouver de bons figatelus sur le continent ou en Corse, cela n'est pas facile. Mais je cherche. Belle journée (ici sous la pluie )

Eglantine-Lilas 19/12/2013 13:55



 pas facile meme en CoRSE ...il faut jouer du "piston" ...tu sais le cousin du cousin qui connait ..


pluie chez moi aussi ce jour


bises



fanfan 16/12/2013 16:34


Il araît que "polenta " c'est avec la farine de maïs  (ccelle que tout le monde connaît) et "polenda" c'est la nôtre .


Ma fille qui ne connaissait que la polenda en avait demandé dans un restaurant du continent  ; lorsqu'elle a vu la bouillie de maïs, elle se demandait ce que c'était!


J'adore la polenda ; tu connais bien toutes les étapes avec ce qu'il faut!


Il faut espérer qu'ils viendront à bout de cet insecte qui détruit les arbres.


Bises

Eglantine-Lilas 16/12/2013 16:44



 mais c'est que tu as tout à fait raison ...je n'ai pas réalisé mais lorsque j'ai prononcé à haute voix pour m'y
retrouver, l'écho dans ma mémoire est le son DA et non Ta ...que j'entends !!!! j'ai corrigé !!!!


les étapes...avec de la famille sur place et des neveux qui parlent plus corse que français  difficile de ne
pas me replonger dans ce qui a été ma jeunesse ...mais ma mémoire a des trous parfois !!!!


bonnes fêtes de fin d'année


bises



flipperine 12/12/2013 09:20


à part les outils utilisés je pense que cela doit être bon

Eglantine-Lilas 16/12/2013 17:25



 C'est bon je confirme....



Quichottine 11/12/2013 20:39


Miam... tu fais envie.


Un jour je vais m'inviter chez toi pour que tu me fasses goûter. ;)

Eglantine-Lilas 16/12/2013 16:48



 Quichottine je t'attends quand tu veux, promis on te fait une place 


bisous



ADAMANTE 11/12/2013 12:00


J'ai terriblement faim à lire ce que tu nous proposes là. Je me souviens de mon père qui, exilé dans la Creuse, praiquait religieusement la cuisson de la bouillie de châtaignes (qu'il était le
seul à manger car le seul à aimer). Mais là, avec les figatelu (j'adore) ça donne vraiment envie et je vais faire. Amicalement.

Eglantine-Lilas 15/12/2013 09:42



 heureuse de te donner des envies de "notre" terre 



jill bill 11/12/2013 10:46


Jamais faite, jamais mangée... si mes souvenirs sont bons !!! Bises, jill

Eglantine-Lilas 15/12/2013 09:42



il est encore temps d'essayer !!!



Marizou 11/12/2013 09:09


Je crois que je me contenterai d'une polenta "normale" !  

Eglantine-Lilas 15/12/2013 09:41



 et c'est quoi une polenta normale 



fmarmotte5 10/12/2013 16:26


merci Eglantine pour cette recette je comprends d'où viente "feta" à toi. ça doit être délicieux. Nous allons souvent en ardèche acheter de la farine de châtaigne nous en mettons dans le pain ou
les gâteaux. Je te souhaite une bonne préparation de ces fêtes de fin d'année.

Eglantine-Lilas 11/12/2013 08:56



 merci Pierre à toi aussi de joyeuses fêtes et essaye la recette puisque tu as la possibilité d'avoir de la
farine de chataigne 



Solange 10/12/2013 16:01


Jamais goûté il faudra que j'essais ça.

Eglantine-Lilas 11/12/2013 08:57



 tu peux essayer en diminuant les proportions ...attention lors de la cuisson il peut y avoir des éclaboussures
de polenta ...comme avec le maïs...