Défi 120 : Zeux à la coque

Publié le par Eglantine-Lilas

 

2680212160_2e3edc3185.jpg

 

La Capitaine partant en retraite anticipée, 

avant de partir vers d'autres horizons nous propose:

 

Ecrivez un texte court comportant une majorité de mots commençant

par "e, eu, oe..."

 

7418643668_700f09f23a.jpg

 

Œillet de poète à la boutonnière,

Une œillade en passant à la fermière

Eu égard aux œufs qu’elle lui fournissait

Euphorique, il souriait.

Echauffé par sa marche

Il faillit passer sous une échelle

Emile s’ébroua dans un éclair de lucidité.

Son œuvre n’était point achevé

Eugène, œnologue de son état,

Monocle ajusté sur son œil droit,

L’attendait avec un œuf à la coq

Pour son petit déjeuner

Chez le cafetier le plus européen du quartier

A moins qu’il ne fut eurasien ?


 

http://bullies.b.u.pic.centerblog.net/4635713f.gifCapitaine

si je regrette ton départ, je le comprends tout à fait

Merci pour ton animation sans faille, ta présence attentive,

ta gentillesse et ton humour et tout et tout...

A tres bientôt... nous verrons bien z'ou 

 

 

Publié dans Défis

Commenter cet article

fanfan 09/04/2014 17:00


Bravo pour ce éfi bien rempli! un joli texte très gai  !

josette 07/04/2014 21:18


Jean dit que j'aime bien tes oeufs... tas de beaux oeufs tu sais ! 

Solange 07/04/2014 20:20


c'est une belle réussite, bravo.

Jeanne Fadosi 07/04/2014 18:04


voilà une histoire charmante et joliment croquée ... souhaitons aux deux tourtereaux de nombreux petits déj' avec ou sans oeufs à la coque


belle fin de journée

flipperine 07/04/2014 16:22


et que c'est bon un oeuf et il pourra faire cadeau de son oeillet à la fermière

M'amzelle Jeanne 07/04/2014 12:07


Très élégant avec un oeillet à la boutonnière..pour commencer.. Joli défi, réussi !
J'aime beaucoup et je partage le superbe aurevoir donné pour notre amie Pascale
Chère Tricottine.. ce fut un plaisir de jouer avec elle sur le pont de sa coquille !
Au plaisir de se lire encore..
Bonne semaine et big bisous

Lenaïg 07/04/2014 11:06


  Coucou mère-grand, j'en dis que la cuisson des zeux n'a aucun secret pour toi et que tu sais divinement les
accommoder, ton Emile et ton Eugène ont une classe folle ! Bravo, Eglantine, gros bisous.

Quichottine 07/04/2014 10:54


Notre capitaine s'en va... je suis triste mais je comprends. La vie nous appelle ailleurs, et c'est le plus important.


Passe une douce journée. Bisous.

Petit jean et grand rasta ABC 07/04/2014 09:58


Une belle œillade !!!

Monelle 07/04/2014 09:45


Un joli petit poème !!


Bon début de semaine - bisous