Défi 28: "Le Grenier"

Publié le par Eglantine-Lilas

Le commandant de bord Pascaline à dit

et Enriqueta a suggéré de s'y replonger :

Le printemps est arrivé, propice au grand ménage. Ca c'est  ce qu'elle croit !!!! chut ce n'est pas la peine de lui répéter ! Vous n'êtes pas allé au grenier depuis longtemps...  Racontez "votre grenier"   lieux, odeurs, sensations....5 objets personnels ou familiaux etc...

      2409012938_c6729e3679.jpg

 

Cet escalier un peu raide, il y a bien longtemps que je ne l’ai pas emprunté, mes jambes hésitent de plus en plus à partir à son assaut et à monter au grenier.

Pourtant au fil des années c’est bien là que se sont entassés tous les objets dont je n’ai plus l’utilité, qui finissaient par prendre trop de place dans l’espace de vie, mais auxquels je tiens sans doute par un sentimentalisme exagéré. 

C’est dit, puisque ménage de printemps il y a, j’irais faire un tour ce jour là haut.

La clé tourne facilement dans la serrure, il faut dire que mes petits-enfants adorent faire des incursions dans le grenier. J’ai un peu le cœur battant par la montée mais aussi certainement par l’émotion. Une odeur que je ne peux définir ? Le pot pourri du parfum des objets entreposés là sans doute. 

Deux lucarnes éclairent cette partie de la maison, et les rayons de ce soleil de printemps donnent un effet un peu féerique au lieu. La première chose qui attire mon regard c’est les piles de livres, livres de poche mais aussi toute la scolarité des enfants. Jamais ils ne viendront les chercher mais c’est un petit morceau de leur enfance et pour le moment je ne suis pas prête à m’en débarrasser.     

A coté, la petite chaise basse d’enfant que j’ai repeinte maintes fois car elle a aussi servi pour les petits-enfants, la peinture s’écaille, c’est qu’il y a quelques années qu’elle est à l’abandon. Tout ça sent un peu la poussière, il est vrai que je suis venue pour y faire un peu de ménage mais au rythme ou je m’attarde je crains qu’il ne faille revenir demain.

 Tiens la malle de Tati Jeanne, nous l’avons mise au grenier n’ayant pas le courage de la vider de suite après son décès et puis le temps à passé et les choses sont restées en état. Je soulève le couvercle, ses vêtements sont là comme si elle nous avait quitté hier. Mais c’est surtout son sourire que je revois lorsque j’arrivais chez elle. Elle était devenue « une petite chose » fragile et elle m’appelait sa « deuxième maman » depuis que je m’occupais d’elle, non ce n’est pas encore aujourd’hui que j’aurais le courage de faire du rangement.

 

  3141891120_c3b3ee02a1.jpg

Des bouteilles vides ? Le mari est un collectionneur dans l’âme mais j’ignorais qu’en plus de la cave il avait stocké des bouteilles ici. En les regardant de plus près je comprends mieux, ce sont des bouteilles avec des étiquettes anciennes, en provenance de sa famille qui était dans les vins et liqueurs. On ne va rien déranger dans ses souvenirs, elles resteront donc en place.  

 Le vieux porte manteau ? je ne me souvenais plus de son existence ! Et mes chapeaux ! C’est vrai que j’étais « madame chapeau », j’avais oublié. Depuis que l’âge est là, ma tête s’y prête beaucoup moins. La capeline bleue pour le mariage de l’ainé, les feutres pour l’hiver, la casquette pour les jours décontractés…Halala que de souvenirs ! La capeline blanche c’était ? …mais le mariage de la fille ainée de germaine, celui en fourrure chapka ? ça c’était Marseille…je crois que pour aujourd’hui je vais arrêter mes découvertes là car je n’ai strictement rien fait.

 Demain, oui demain je reviendrai avec un peu plus de détermination pour faire le ménage de printemps.

 

Publié dans Défis

Commenter cet article

dimdamdom59 27/03/2015 23:10

Merci Eglantine de nous avoir mené dans ce lieu si intime!!! Il ne nous manque que l'odeur, mais à te lire on n'a pas de mal à se l'imaginer!!!
Bisous Eglantine!!!
Domi.

Eglantine 15/04/2015 08:49

tu vois l'imagination a du bon :-) car en fait nous n'avions pas de grenier ...mais un rdc qui le remplaçait

bisous

flipperine 25/03/2015 17:25

je crois que tu vas avoir beaucoup de mal à jeter des affaires

Eglantine 15/04/2015 08:49

nous n'avons pas jété ni vendu ...nous avons offert et fait des heureux :-)

Lilou 25/03/2015 09:45

Il est urgent de ne rien faire... Trop de souvenirs et les remuer c'est très fatiguant ! bon texte
avec le sourire

Eglantine 15/04/2015 08:50

plus de six mois tout doucement enfin surtout au départ après il a fallu accélérer !

Josette 24/03/2015 17:42

on ne peut pas faire le ménage de ses souvenirs... ils sont trop chers pour un coeur sensible !

Eglantine 15/04/2015 08:51

les souvenirs on les emporte dans le déménagement ...

Solange 24/03/2015 14:51

Il y a trop de souvenirs là, on ne fait pas le ménage dans un musée.

Eglantine 15/04/2015 08:52

non pas le ménage certes mais on "transmet" les objets et on est heureux de savoir qu'ils continuent à vivre ailleurs ...

durgalola 24/03/2015 11:49

j'aime ... je n'ai strictement rien fait ...
et pourtant, cela ne se comptabilise pas ... mais fait partie de l'entretien de notre âme. Bonne journée

Eglantine 15/04/2015 08:53

merci ...notre âme oui il faut l'entretenir bien d'accord

Quichottine 24/03/2015 00:42

Je ne sais pas si tu y es arrivée... moi, je ne peux pas.
Trop de souvenirs sans doute...

Eglantine 15/04/2015 08:55

oui bien entendu qu'on y arrive même pour une sentimentale comme moi :-) ...il me faut du temps, beaucoup de temps pour prendre une décision mais une fois qu'elle est prise je tourne la page sans regret !-) et sans retour sur le passé ...j'ouvre une autre page du livre..
bisous

luciole 83 23/03/2015 22:45

Epatant un grenier ! c'est toute l'histoire de la famille qui remonte et c'est émouvant !
Il faut se dépêcher d'en profiter, car actuellement, les greniers se font rares ! Les minuscules maisons cubes des lotissements sont trop petites pour qu'on puisse entasser....Sommes obligés de jeter au fur et à mesure... au plus grand bonheur des grands enfants, car quand il faut tout trier, jeter, emmener à la déchetterie.... quelle galère !
Très joli moment avec toi dans ton grenier, ma chère mère grand ! laisse donc la poussière, le vent sous les tuiles s'en chargera !
Bisous

Eglantine 15/04/2015 08:57

en fait la maison avait des combles que nous n'utilisions pas mais un rdc qui remplaçait largement ...mais l'imagination aidant :-)
bisous

ABC 23/03/2015 22:09

Tant de choses remontent à la mémoire qu'il est impossible de faire le ménage, les souvenirs se trient d'eux-même sans balai et tant pis pour la poussière, elle fera partie du décor encore longtemps...

Eglantine 15/04/2015 08:58

le ménage non ...il faut "construire" de nouveau ailleurs autre choses pour ne pas avoir de nostalgie...

Tricôtine 23/03/2015 21:58

Coucou mère grand! Ah comme ces endroits sont propices à redérouler les èvènements de notre vie et à raviver notre mémoire familiale. Tu n'as toujours pas fait la poussière depuis bientôt 5 ans....tu exagères un peu ! :0)) Bizzoux ps quel plaisir de revoir ce thème au tableau des croqueurs

Eglantine 15/04/2015 08:59

eh non pas la poussière ...d'autant qu'il n'y avait pas de grenier chez moi lol !
alors miss étudiante tout va pour le mieux ...j'en suis tres heureuse

bisous