La Crèche

Publié le par Eglantine-Lilas

La Crèche

 

 Sous le regard de l'âne et le regard du bœuf
Cet enfant reposait dans la pure lumière.
Et dans le jour doré de la vielle chaumière
S'éclairait son regard incroyablement neuf.

Le soleil qui passait par les énormes brèches
Éclairait un enfant gardé par du bétail.
Le soleil qui passait par un pauvre portail
Éclairait une crèche entre les autres crèches.

Mais le vent qui soufflait par les énormes brèches
Eût glacé cet enfant qui s'était découvert.
Et le vent qui soufflait par le portail ouvert
Eût glacé dans sa crèche entre les autres crèches

Cet enfant qui dormait en fermant les deux poings
Si ces deux chambellans et ces museaux velus
Et ces gardes du corps et ces deux gros témoins
Pour le garer du froid n'eussent soufflé dessus.

Sous le regard du boeuf et le regard de l'âne
Cet enfant respirait dans son premier sommeil.
Les bêtes calculant dedans leur double crâne
Attendaient le signal de son premier réveil.

Et ces deux gros barbus et ces deux gros bisons
Regardaient s'éclairer la lèvre humide et ronde.
Et ces deux gros poilus et ces deux gros barbons
Regardaient sommeiller le premier roi du monde
 
Charles Péguy. 1873-1914 
 

1ere publication , décembre 2010

Publié dans Poésies

Commenter cet article

flipperine 14/12/2015 11:43

comme elle est belle cette crèche pour ce joli poème

Monelle 11/12/2015 15:38

Un joli poème qui sera très vite d'actualité !
J'espère que tu vas de mieux en mieux.
Bonne fin de semaine - bisous
Monelle

manou 11/12/2015 07:56

Superbe poème...du temps où le mot crèche désignait encore une mangeoire où traditionnellement on plaçait les agneaux nouveaux-nés pour qu'ils soient bien au chaud...Heureusement qu'elles étaient toujours placées au centre de l'étable, là où il fait le plus chaud au milieu des bêtes, pas si bêtes puisque leur chaleur en a sauvé plus d'un :)

Rebecca G. 11/12/2015 00:25

Joli texte!! Mais jusqu'à la fin, j'ai cru qu'il était de toi...!!! ;D

Martine 10/12/2015 22:54

je découvre aussi . et je retrouve l'atmosphère de mon enfance quand les églises étaient ouvertes et que nous mettions une pièce pour faire bouger le petit automate ...
superbe
bises

Solange 10/12/2015 20:48

C'est un très joli poème que je découvre.

Nell 10/12/2015 19:33

Bien beau poème, Eglantine et écrit en alexandrins( j'adore). J'espère que ton jardin va bien car il a gelé fort par chez nous ce matin. Le mien était couvert de givre. Je te souhaite une douce soirée et te dis à bientôt.

pimprenelle 10/12/2015 18:26

Très beau poème que je ne connaissais pas.
Il y a des mots que l'on ne s'attend pas à trouver sur ce sujet.
Comment vas-tu ?
Gros bisous Eglantine

colettedc 10/12/2015 17:06

Merci de ce magnifique partage, en ce jour, Monique ! Ici, beaucoup de crèches dans notre maison ! C'est la saison et c'est Noël qui arrive, hein ! Douce soirée ! Bisous♥

marizou 10/12/2015 16:23

Je ne suis pas une grande fan de sapin de Noël, mais chaque année, je fais une crèche.