La giroflée

Publié le par Eglantine-Lilas

Jeudi en poésie des Croqueurs de mots
Avec l'arrivée des beaux jours  Jill a eu envie de quitter son chateau et de prendre le large, pour Fleurir sa cabine pendant cette quinzaine Sandrine lui offre une fleur.

7223221376_47ac4596db.jpg

En ce joli mois de mai

Au pied de la glycine

Sa plus vieille voisine

Pointe son nez giroflée

Des petits yeux coquins

Des lèvres et des joues orange

Rouge jaune si étrange

Avec ses boutons rouquins

Bercée par le vent sa tige

Si fière d'exister

Danse de sacrées voltiges

Sans plier ça non jamais

Eblouie par le soleil

Protégée des herbes folles

Butinée par les abeilles

Chatouillée elle rigole

Elle s'ouvre est toute chose

Dégage un parfum subtile

Se doute de quelquechose

Etre éphémère et futile

 

Sandrine

 

Publié dans Poésies

Commenter cet article

pimprenelle 26/05/2012 13:54


Je la côtoie. Elle s'étale de plus en plus dans la plate bande devant la maison.

Eglantine-Lilas 26/05/2012 14:29



j'adore cette fleur...



Monelle 24/05/2012 10:51


Giroflée et glycine font ici bon  ménage....


Bonne journée - bisous



Eglantine-Lilas 25/05/2012 08:06



certaines fleurs me ramènent plus particulièrement à mon enfance, la giroflée en fait partie


bises



pimprenelle 24/05/2012 10:11


Futile, la giroflée ?


Je dirais plutôt mutine.


Belle ode pour une fleur.


Merci Sandrine.

Eglantine-Lilas 25/05/2012 08:08



mutine ! j'aime bien


bises



jill-bill 24/05/2012 08:30


Bonjour Mesdames ! Délicate attention de votre part, j'apprécie glycine et giroflée... une coquine butinée... Ma cabine embaume déjà  !  Mille mercis à vous pour ce jeudi fleuri, bises
de JB