Le jour où je me suis aimé

Publié le par Eglantine-Lilas


texte de Charlie Chaplin

1536251032_c8a13afb43.jpg


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place,
au bon moment.
Et, alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,
n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation, ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts
et que ce n’est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que ça s’appelle Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer
de tout ce qui ne m’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans ,
j’ai abandonné les mégaprojets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime,
quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher
à toujours avoir raison et me suis rendu
compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s’appelle Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir,
mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient un allié très précieux.

 

Publié dans Carnets

Commenter cet article

chloé 04/01/2013 12:43


il est sublime ce texte, je le trouve absolument magnifique et si tu es d'accord je le mets dans mes coups de coeurs! Quel joli partage Eglantine et ton choix reflète aussi ce que tu es "une bien
jolie personne" Un grand grand merci. Bisous.chloé

Eglantine-Lilas 04/01/2013 15:35



 je trie dans le lot de ce que je reçois et garde ceux qui me "parlent" 


bisous



Le billet de Michel 03/01/2013 11:33


Un bien beau texte.


Bonne journée Eglantine.


 

Eglantine-Lilas 05/01/2013 10:38



 souvent c'est par mail que j'ai le plaisir de découvrir de beaux textes comme celui là


bisous



Quichottine 02/01/2013 23:22


Un texte magnifique que je ne connaissais pas.


Merci Eglantine.


 


Alors, y'a plus qu'à...


 


:)


 


Bisous et douce fin de journée.

FRANCINE CLIO 02/01/2013 20:58


Que du vrai là-dedans ; merci chère Eglantine .


Bisous et une surprise ...



pimprenelle 02/01/2013 20:40


J'ai travaillé sur ce texte mais le jour où je saurai m'aimer vraiment, je n'aurai plus de problèmes. Difficile comme beaucoup d'autres choses. A voir, peut-être, avec Adamante.


Bisous de l'année 2013 Eglantine

flipperine 02/01/2013 18:43


c'est un très beau texte à mettre en pratique

jill bill 02/01/2013 18:27


Voui lu ce texte ça et là, s'aimer pas tjs facile parfois, mais comme dit Chaplin... Merci mère-grand ! Bises de jill

Monelle 02/01/2013 18:09


Très beau texte de ce grand Monsieur... merci de le partager !


Bonne soirée - gros bisous



Eglantine-Lilas 05/01/2013 10:36



 j'ai beaucoup aimé 


belle journée à toi



Nina Padilha 02/01/2013 14:20


Et je dis : AMEN !

Eglantine-Lilas 05/01/2013 10:35



 je t'accompagne