Leçon de vie

Publié le par Eglantine-Lilas

 834512355_91b5d71af9.jpg

 

 

Une jeune femme déprimée rend visite à sa mère et lui parle de ses difficultés quotidiennes. Elle ne sait comment s’en sortir et envisage tout abandonner, fatiguée de se battre continuellement. Elle a l’impression que lorsqu’un problème est résolu, un nouveau se présente.


Sa mère l’amène à la cuisine, remplit trois casseroles d’eau et les placent sur le feu. L’eau se met à bouillir rapidement. Dans la première casserole la mère ajoute des carottes, elle met des œufs dans la deuxième et des grains de café moulu dans la troisième. Elle laisse bouillir sans dire un mot. Au bout de 20 minutes, elle éteint les foyers ; égoutte les carottes et les placent dans un bol. Elle sort les œufs et les met de côté ; finalement elle vide le café dans une tasse.


Se tournant vers sa fille, elle lui demande : « dis-moi ce que tu vois » Des carottes, des œufs et du café, répond la jeune femme. Sa mère lui demande de se rapprocher et de toucher les carottes. La fille note qu'elles sont molles. La mère lui demande ensuite de prendre un œuf et de briser la coquille ; la fille observe alors que l’œuf est dur. Enfin, la mère demande à sa fille de sentir et de goûter le café. Elle sourit en appréciant l’arôme riche et savoureux du café .Intriguée par tout cela, la jeune femme demande à sa mère :

- qu’est-ce que ça signifie, maman ? 

 

Celle-ci lui explique que chacun de ces aliments a fait face à la même adversité : de l’eau bouillante, mais chacun a réagi différemment. Les carottes sont arrivées fortes et dures. Mais après avoir été soumises à l’eau bouillante, elles se sont ramollies. Les œufs étaient fragiles, leur coquille mince protégeait leur liquide intérieur. Mais après avoir passé du temps dans l’eau bouillante, ils sont devenus plus durs à l’intérieur. Les grains de café moulu étaient uniques, isolés. Après avoir été soumis à l’eau bouillante, ils ne constituent plus qu’un seul corps et ont changé l’eau.

 

- Lequel de ces éléments es-tu ? , demande la mère.

Quand l’adversité frappe à ta porte, comment réagis-tu ? Es-tu une carotte, un œuf ou un grain de café ? Demande-toi ceci :

- Suis-je la carotte qui semble forte mais qui devient molle et perd de sa force devant la douleur et l’adversité ?

- Suis-je un œuf qui débute avec un cœur tendre mais qui prend forme et assurance quand la situation se réchauffe ?

- Ou alors, toujours comme l’œuf, ai-je un esprit fluide mais qui devient dur et fermé après une difficulté ? Est-ce que je me renferme dans ma coquille avec un esprit rigide et un cœur de pierre?

- Ou alors, suis-je un grain de café qui, dans l’union avec les autres, trouve assez de ressources pour changer l’élément intrus et exhaler sa fragrance et sa saveur ?

 

Si tu es comme le grain de café, quand les choses semblent être difficiles, tu deviens meilleure et tu changes la situation autour de toi. » Quand l’horizon s’assombrit et les difficultés paraissent énormes, est-ce que tu t’élèves à un autre niveau ? Comment gères-tu l’adversité ? Es-tu carotte, œuf ou grain de café ?


Puisses-tu avoir suffisamment de joie pour te rendre doux, suffisamment de défis pour te rendre fort, suffisamment de peines pour te garder humain, et suffisamment d’espoir pour te garder heureux.

 

Les gens les plus heureux n’ont pas nécessairement le meilleur de tout ; ils ne font que ressortir le meilleur de tout ce que la vie met sur leur route. L’avenir le plus clair sera toujours basé sur un passé oublié ; tu ne peux aller de l’avant dans la vie si tu ne laisses tomber les blessures et tracas du passé. A ta naissance, tu pleurais et les gens autour de toi souriaient. Vis ta vie pour qu’à la fin tu sois celui ou celle qui sourit quand tout le monde autour de toi pleure.

Texte d'un auteur inconnu.

Publié dans Carnets

Commenter cet article

chloé 23/11/2012 16:52


Il est délicieux ce texte et plein de sagesse. J'aime beaucoup.Chloé

Quichottine 05/06/2012 02:22


Je ne connaissais pas ce texte...


Merci pour la découverte, je crois que je me poserai les bonnes questions à présent. :))


 


Bisous et douce journée.

Mamie Claude 04/06/2012 11:04


Il est certain qu'une vie toute en rose, ne rends pas heureux mais peut apporter l'ennui et "l'ennui naquit de l'uniformité".


Cette belle leçon fait du bien. Gros bisous

Parisianne-Musardises 04/06/2012 11:01


 il squatte où il veut votre Guillaume mais après vous lui conseillez gentiment de ma part de ne pas s'éloigner trop
de ma base, non mais  il ne manquerait plus que ça qu'il vous tienne à distance
Mon Guillaume est en mode révision, révision mais il a été à la hauteur et avec son papa mon trouvé de quoi m'installer des heures au jardin pour lire confortablement !
A très vite j'espère
Anne

Eglantine-Lilas 09/06/2012 11:27



pour le squat ...j'ai préféré ne pas poser de question


grosses bises



mamazerty 04/06/2012 10:50


un beau texte...merci pour la réflexion....

Eglantine-Lilas 09/06/2012 11:10



le plaisir du partage a été pour moi


bises



Pyrausta 04/06/2012 10:47


belle sagesse pas forcement facile à adopter.Et pourtant ce serait la seule voie possible

Eglantine-Lilas 09/06/2012 11:10



non pas facile à suivre ...de courts instants parfois ...



Parisianne-Musardises 04/06/2012 10:34


Bonjour Eglantine,
Belle leçon de vie. j'espère que vous avez passé une bonne fête des mamans. Je vous embrasse bien fort.
Anne

Eglantine-Lilas 04/06/2012 10:49



cool ! fete comme je le souhaitais 2
sont trop loin ...et à la fille j'ai dit : on regroupe avec la fete des pères ...après le fone des enfants ...fleurs et
champagne quand meme ...faut ce qu'il faut ...sérieusement c'est un choix cette année...ma fete des meres et des pères ça été de pouvoir se retrouver tous en avril....voila ce que j'aimerais
qu'on puisse refaire une fois par an ...


Je pense que la tienne a été heureuse ...ton Guillaume n'a pu qu'être à la " hauteur" peut etre aidé d'un papa qui a travers tes écrits me semble pas mal non plus ...


Le "mien" de Guillaume a quitté Sannois ...il squatte quelque part  pour le moment et aménagement peut etre fin juin ailleurs...je te dirais tout ça


je t'embrasse ma belle enfant que j'aimerais revoir ...mais ça va venir ...j'espere



Eliane 04/06/2012 10:01


Coucou  Eglantine et j'ajoute que c'est rarement ceux qui ont tout qui sont le plus heureux..


Ce lundi commence bien  niveau soleil, mais prévu que 15°.  Repiquage des poireaux, puis petite marche de 30 '. 
bisous

Eglantine-Lilas 04/06/2012 10:51



tu sais j'adore me promener entre tes recettes et les découvertes de lieu que tu nous offre et je n'oublie pas
ebuzzing ...


tu es plus courageuses que moi pour la marche ....


grosses bises



* Viviane * 04/06/2012 09:36


... une fois encore, les mamans ont réponse à tout ! Merci pour ce texte plein de bon sens !


 


Bisousss et bonne semaine Eglantine !


 


Viviane.

Eglantine-Lilas 04/06/2012 10:51



bonne semain mon amie , prends bien soin de toi et ...de tes rideaux ..


bisous



Nina Padilha 04/06/2012 09:30


Grandiose !
Merci !

Eglantine-Lilas 05/06/2012 12:41



pas de quoi ...je n'en connais pas l'auteur..


bises