Mode

Publié le par Eglantine-Lilas

Pour le jeudi en poésie des Croqueurs de mots

avec Jeanne à la barre

http://endjetsesfolies.e.n.pic.centerblog.net/4njdcsyk.jpg

 

Des petites mains habiles

Ouvrières expertes en fils

Organdi soie ou dentelle

Pour un décolleté sensuel

Quelques stylistes avisés

Dans un monde sans pitié

Une illusion de paillettes

Rêve de champagne de fête

Un défilé réussi

Une saison de folie

D'une extravagance extrême

D'une perfection suprême

 

Sandrine

 

1712734265_3c3b158dff.jpgUne couturière ...aussi

Publié dans Poésies

Commenter cet article

chloé 19/05/2012 10:01


Ah, la mode qui fait  de nos petites des poupées Barbies alors qu'elles sont si mignonnes, si insouciantes, si naturelle dans leurs jeux d'enfant! C'est le monde à l'envers!  Belle
retranscription de ce monde en déroute basé sur le paraître et joli choix d'image qui ravive de vieux et délicieux souvenirs! Merci à toi. chloé

adamante 12/05/2012 01:14


Organdi... un mot qui me fait rêver, un bruissement si particulier, un souvenir...


Amitié Eglantine.

Jeanne Fadosi 11/05/2012 12:09


coucou eglantine. je passe vite fait pour indiquer la 1ère récap défi 81.


A bientôt


bises

mansfield 10/05/2012 19:20


On se sent pousser des ailes à la lecture de ce poème, comme une jeune mariée qui essaie sa robe la veille de la cérémonie, très frais!

Eliane 10/05/2012 12:32


Bonjour Eglantine,  moment de récréa poétique , sympa ! Ici il fait doux, la porte moustiquaire est
installée.Excellent Jeudi bisous

Clio48 10/05/2012 11:28


Illusion et paillettes , bien vrai ça !


Mais combien ne pensent qu'à ça ?


Bises et bonne journée .



Monelle 10/05/2012 10:38


Qui n'avait pas sa Singer pour habiller les petits ???


Ta "seconde couturière" est sous-titrée en Wedding !!!


Bonne journée - bisous



Eglantine-Lilas 10/05/2012 11:24



ma seconde couturière ...exacte mais chez moi la lecture est lisible ! je vais modifier il semble que la lecture a
partir des autres blogs ...laisse a désirer !


bisous et merci



pimprenelle 10/05/2012 10:06


Ce genre d'affiche fait drôlement revenir en arrière.


La poésie dit bien ce monde de la mode.


Bonne journée.

jill-bill.over-blog.com 10/05/2012 09:53


Bonjour Eglantine !  Ah les petites habillaient leurs poupées... avec Singer bien sûr comme sur l'affiche !  Un monde sans pitié... la mode, certainement, de l'argent à se
faire si un nom !   Tu signes en hiéroglyphes.... Ca c'est le coup de cidre en trop !     Bizzz de jill

Eglantine-Lilas 10/05/2012 10:01



coucou..Tu signes en hiéroglyphes.... ben non chez moi c'est en CLAIR ! rho Jill le matin de bonne heure ! je vais
changer les caractères c'est plus prudent si ça ne sort pas comme il faut chez les autres ...grosses bises et merci