Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Églantine-Lilas NALGE...

Le noël de Naïs

22 Décembre 2013 , Rédigé par Eglantine-Lilas Publié dans #Petits-contes-Provençaux

Le noël de Naïs
Naïs avait vu le jour il y a bien des années de ça, dans un mas en Provence. Plus personne ne se souvenait de son âge et peu s'en souciait. N’avait-elle pas toujours  été là pour soigner les bobos des enfants, faire le repas des maitres, coudre, repasser, s’occuper des animaux,   bref elle était l’âme de cette demeure. Noël approchait à grand pas, la maitresse de maison s’était chargée des cadeaux des petits et grands mais pour ce qui était des préparatifs de la maison et du repas, cela revenait à Naïs.
 
Il ne s’agissait pas d’oublier quelque chose car Noël en Provence ne se fête pas comme ailleurs, du moins c’est la conviction des provençaux qui vont jusqu’à prétendre qu’il n’y a aucune raison pour que Jésus ne soit pas né chez eux. Cette terre est profondément attachée à ses croyances et ses superstitions ancestrales et rien ne doit être laissé au hasard. L’une des salles du rez-de-chaussée, de vastes volumes, réservée aux grandes occasions, avait fait l’objet pendant plus d’une semaine de tous les soins des servantes de la maison. Naïs aime beaucoup cette pièce...sur ses murs blancs se détachent les meubles en noyer, fruits d’un héritage,  raffinés et robustes. Leurs lignes ne sont que courbes et galbes faits par des artisans du bois, parfois des compagnons, ornés d’incrustations de rameaux d’oliviers ou de laurier, et d’une coquille sans doute inspirée de Saint Jacques de Compostelle. 
Les trois nappes blanches avaient été lavées au lavoir par un jour de grand soleil pour pouvoir les étendre sur l’herbe afin que chaque rayon de l’astre révèle leur pureté.   Naïs n’aime pas cette machine qui malgré les poudres et lessives étaient incapables de  travailler aussi bien que ses mains. En prévision du gros souper, repas de la veille de Noël, les 3 nappes installées sur la grand table…un dernier coup de fer pour enlever les derniers plis, sont prêtes à recevoir les mets. Au moment de partir à la messe de minuit, la table restera mise avec ses desserts en prenant soin, de relever les quatre coins des nappes afin d’empêcher les mauvais esprits d’y grimper et de jeter des sorts aux victuailles. Lorsque la pièce sera vide, les âmes des défunts viendront à leur tour partager les desserts…Et ce n’est pas Naïs qui fera offense aux superstitions.

 

 Alegre, Diou nous alegre, cachofué ven, tout ben ven, Diou nous fague la graci di veïre l’an que ven. Se sian pas mai que siguen pas men ". (Soyons joyeux, Dieu nous garde joyeux. Cachofué vient, tout bien vient, Dieu nous fasse la grâce de voir l’an qui vient. Si nous ne sommes pas plus, que ne soyons pas moins). 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 20/12/2016 19:55

Un conte que j'adore relire... merci, Eglantine.
Que nous ne soyons pas moins.
Je le souhaite de tout coeur.
Bonne dernière semaine avant Noël, et belles fêtes à toi.
Gros bisous.

Eglantine 22/12/2016 11:16

la fin d'année et ses fêtes est la période plus que jamais de se laisser aller à la magie des contes :-) on peut tout inventer ...tout créer et surtout la douceur de noel ...je ne suis pas sure d'y arriver mais j'essaye ...lorsque j'écris ces petites histoires ....je suis un peu dans la vie de ces personnages...avant que la mémoire ne s'efface ...sourire
grosses bise

Josette 19/12/2016 17:01

moi itou j'apprends pour les nappes...
gros bisous Églantine et bon Noël avec les tiens

Eglantine 19/12/2016 17:29

sourire :-) il y a des traditions qu'on découvre au fil du temps
bonne soire
grosses bises et que cette fin d'année soit porteuse de joie pour toi et les tiens

Quichottine 24/12/2013 03:06


Je ne savais pas pour les nappes...


Mais j'y penserai désormais.


Bon Noël, Eglantine. Prends bien soin que les mauvais esprits ne s'installent pas.

Eglantine-Lilas 24/12/2013 11:04



 superstistions certainement locales 


bon noel à toi


grosses bises



pimprenelle 23/12/2013 10:57


Une main qui passait pendant le sommeil des autres ? Ne me fais pas dire ...


 


Bonne journée

rouergat 23/12/2013 10:22


Bonjour
Eglantine 


Ce
texte m'a rappelle bons souvenirs, et la dernière ligne j'entend encore mon père la dire

Le Billet de Michel 23/12/2013 10:18


Bonjour Eglantine.


Toujours à Paris...et bien loin de la Thaïlande. 2013 aura été une année fort compliquée. Je retourne en Auvergne en janvier.


Je te souhaite de JOYEUSES FETES !


Bises.


Michel

Eglantine-Lilas 23/12/2013 10:20



 grosses bises mon ami et que les fetes te soient douces et joyeuses.



pimprenelle 22/12/2013 23:07


Relever les coins de la nappe, j'y penserai !


Mais, dis-moi, les esprits qui viennent pour les desserts , là, je me pose de questions


Bisous

Eglantine-Lilas 23/12/2013 09:47



 c'est qu'ils ont droit eux aussi de faire la fete ce soir là...tu sais on ne sait jamais comment naissent les
surperstitions !


bisous



Le Billet de Michel 22/12/2013 17:37


J'adore tes contes Eglantine.


Merci et Joyeux noël.


Bises


Michel

Eglantine-Lilas 22/12/2013 18:29



 merci  Michel et bon noël à toi...pEut être hors de Paris ? 


bises



flipperine 22/12/2013 17:06


je ne connaissais pas cette légende de la provence de relever les coins de la nappe

Eglantine-Lilas 22/12/2013 18:30



 On la retrouve sur les traditions provençales...



kprice 22/12/2013 16:45


Les contes et légendes, les traditions, les superstitions sont toujours savoureuses à découvrir. J'aime cette histoire de nappe et des coins relevés pour éviter les méfaits des mauvais esprits
(hihihi).


Merci Eglantine pour cette jolie histoire (bon, et dans les 13 desserts, y'en a bien un petit pour moi non ???   )


Bisous Eglantine ... (et ménage toi en cette fin d'année hein  !)


 

Eglantine-Lilas 22/12/2013 18:31



 pour les 13 desserts ne t'inkiete pas je t'en garde une bonne part


bonnes fêtes à toi et prends soin de toin


grosse bises