Pentecôte et Le Colombier

Publié le par Eglantine-Lilas

Qui Colombe aura, dans l'année se mariera!" Source : http://www.casabieille.com/accueil.html.

Qui Colombe aura, dans l'année se mariera!" Source : http://www.casabieille.com/accueil.html.

 D'une année à l'autre, les traditions se perpétuent...!
et mes anciens articles remontent, remontent à la surface.

La Pentecôte clôt le temps pascal, elle célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques, (après la mort de Jésus le vendredi Saint, sa résurrection le jour de Pâques, et son Ascension pour rejoindre son père).  
 
De mes souvenirs d’enfance dans mon village corse, remonte  pour le lundi de Pentecôte, une célébration mi religieuse mi festive : la Merendella. (Dans beaucoup de villages ce pique-nique est associé à Pâques).Le lundi donc de Pentecôte, tous les gens du village se réunissaient dans un champ voisin, pour partager une dinette avec les mets apportés par chacun et mis en commun. Point de table ni de chaises, à cette époque, on s’asseyait dans l’herbe mais nourriture et boissons étaient présentes en abondance.
Pour les gourmans et les autres, venez vous promener avec moi du côté de Marseille et déguster de son gâteau de tradition. Je ne vous ai jamais parlé de ce gâteau proposé par les pâtissiers de Marseille, et sans doute d’ailleurs dans les Bouches du Rhône, pour la Pentecôte ?
 
Il se  dit  que c’est  Gyptis,  fille du chef de la tribu celto-ligure des Segobriges,  qui glissa dans un gâteau, une fève en forme de colombe en promettant mariage à qui la trouverait.  C’est le marin grec Protis qui s’y colla et de leur union Massilia vit le jour…et le fameux Colombier.
 
Mais parlons recette, sachez que ce gâteau est fait à base d’amandes et de melon,  et puis on lit ici ou là aussi des variantes : couvert de sucre...ou nappé d’abricot, parfumé au kirsch et d’une façon générale à l’intérieur y est cachée une colombe.
 
Je vous livre une recette trouvée sur le net,  après vous avoir dévoilé un peu son origine car on dit aussi, mais on dit tant de choses, il semblerait que c'est dans les années 1900, que les membres du Syndicat des Pâtissiers de Marseille décidèrent de se réunir pour passer du bon temps ensemble dans un cabanon près de la mer sur la Corniche. Ils emmenèrent un gâteau qui pouvait se conserver sans frigo, et c'est ainsi que serait né le Colombier avec sa colombe en porcelaine symbole de la paix.
 
 
Une recette du colombier  [1]
 
D'après la recette originelle M. L. Girardin. Il était de coutume d'inscrire sur le gâteau: "Qui la colombe trouvera ; joie et bonheur aura".
 
130 g d'amandes en poudre
130 g de sucre en poudre
50 g d'orangeat ou de fruits confits
30 g de beurre fondu
30 g de farine
4 blancs d'œufs
Vanille naturelle en poudre
Une colombe fève (en plastique ou en porcelaine)
Glaçage : sucre glace, eau, colorant alimentaire orange (optionnel).
Préparation:
Hacher grossièrement l'orangeat ou les fruits confits, puis les mélanger à la farine, au sucre et aux amandes en poudre.
Fouetter les blancs d'œufs en neige, ajouter au mélange précédent, incorporer le beurre fondu et la vanille.
Graisser un moule ovale, verser l'appareil et faire cuire à 180°C pendant une vingtaine de minute. Vérifier la cuisson à l'aide d'une lame de couteau. Sortir le gâteau-porte-bonheur, le démouler sur une grille à pâtisserie. Laisser un peu refroidir puis glisser la colombe.
Passer au pinceau le dessus du gâteau avec du jus de confiture d'abricot. Mélanger le sucre glace à de l'eau chaude, pour obtenir une préparation un peu épaisse. Etaler rapidement à l'aide d'une spatule sur le gâteau. Après avoir abricoté le gâteau, disposer des amandes effilées, grillées, sur le dessus.
[1] Source internet : http://suite101.fr/article/recette-du-gteaux-traditionnel-de-pentecote-le-colombier-a12596#.U5QryXJ_ugA

Publié dans Évènements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pimprenelle - entrebrumetsoleil 02/06/2020 17:08

Pourtant avec des blancs en neige il ne devrait pas être si lourd !!! Bon c'est certain, d'ailleurs je pense qe tu es "fine gueule".
Bises Eglantine.

manou 02/06/2020 11:26

Je vais te dire la même chose que l'année dernière. Je m'étais promis d'essayer et je ne l'ai pas fait !! Merci pour cette piqûre de rappel :) bisous

colettedc 02/06/2020 03:29

Toujours agréable, Monique, que de relire ces bonnes traditions ! Merci et douce semaine ! Bisous♥

fanfan2B 01/06/2020 18:09

Je ne conaissais pas du tout ce gâteau. Dans mon village c'etait le rassemblement de 3 villages pour une grande celebration avec messe bannières .Je pense qu'ensuite ils faisaient la fête.Bonne soirée

Galet 01/06/2020 16:19

Dans mon héritage maternel d'expressions provençales, j'ai "étouffe chrétien" pour "étouffe belle-mère" ! Mais j'essaierai bien volontiers, et "notre" succulent kouig amann est bien plus chargé en beurre et sucre (200g de chacun !)

Renée 01/06/2020 15:47

Miam ça à l'air très bon ça....Merci pour la recette...Bisous

Martine MARTIN 01/06/2020 13:20

Merci pour la recette et en plus j'ai appris sur une tradition de ta région. Merci. Bisous

Eglantine Lilas 01/06/2020 15:13

je ne suis pas très douée en patisserie alors je ne m'y suis jamais tentée, mais fait par les autres c'est très bon :-)....
Je suis en train de lire ton livre mais " si tu ne dis rien .." on en apprend des choses ! :-)...bravo à toi et je souhaite un grand succès mais il me semble que c'est bien parti..
bisous

ZAZA 01/06/2020 13:08

Voilà une belle tradition et une spécialité marseillaise qui doit être succulente. Miam. Merci Monique. Bises et bon début de semaine

Eglantine Lilas 01/06/2020 15:14

c'est très bon...mais je le l'ai jamis "patissé " après tout d'autres font ça meiux que moi !
bisous

jill bill 01/06/2020 12:53

Ouf une fausse colombe... ,-) sinon les ingrédients cités, miam.... bon lundi gourmand ! Bises

Eglantine Lilas 01/06/2020 15:16

cette année c'est sans ! d'habitude on en trouve y compris sur Salon, mais monsieur doit fait attention à son taux de sucre alors j'évite trop de tentation à la maison.
bisous

manou 12/06/2019 17:07

Depuis l'année dernière, je n'ai toujours pas essayé mais bon cette année j'ai passé le week-end dans la Drôme alors je n'y ai plus pensé :) bisous tu as raison de remonter tes articles ils sont toujours d'actualité

Eglantine Lilas 14/06/2019 15:52

On ne peut être ici et ailleurs en même temps et célébrer toutes les traditions ! pour ne pas succomber à trop de sucre...nous n'avons pas acheté non plus le gateau !
bises

colettedc 10/06/2019 03:04

Une délicieuse réédition, Monique ! Bon lundi de Pentecôte ! Bisous♥

Eglantine Lilas 15/06/2019 11:19

Bonne fin de semaine Colette. Au fait est ce que le printemps est arrivé chez vous ?

Bisous

Fanfan2B 09/06/2019 21:27

Une tradition gourmande.Je ne connaissais pas Ce doit être delicieux .Bon appetit Bise

Eglantine Lilas 23/06/2019 18:51

pas très léger :-) mais bon !

ISABELLE 09/06/2019 12:06

Voilà un article qui sent bon les traditions et qui donne faim !

ISABELLE 09/06/2019 12:06

Voilà un article qui sent bon les traditions et qui donne faim !

ZAZA 09/06/2019 11:53

Quelle page gourmande Monique !
Si les traditions corses se perpétuent pour partager la Merendella, il fera bon cet après midi. Elle sera à déguster avec les poussières qui arrivent sur cette région en provenance du Sahara. Merci pour ton appétissante recette que je note,bien entendu. Bises et bon weekend.

marie des vignes 09/06/2019 11:34

Bonjour, un beau billet, j'aime, bisous et bonne journée MTH

Martine 09/06/2019 11:34

C'est intéressant de découvrir ces traditions ; je ne connais pas le colombier mais j'y goûterais bien ! Et le repas des voisins corse, dans un champ, ça devait être tellement agréable... de beaux souvenirs, merci de les partager. Bon dimanche.

manou 17/05/2016 17:59

Je suis pourtant du sud et j'ai vécu plusieurs années à Marseille...et bien je n'ai jamais vu ça nulle part !! Tu m'en apprends de belles, dis-donc ! Mieux vaut tard que jamais :) merci Églantine.

Elisabeth 17/05/2016 17:02

Comme cela a l'air bon, c'est une trouvaille. Ceux qui l'ont inventé ont bien fait car il donne l'eau à la bouche rien qu'à le regarder.

Solange 16/05/2016 16:28

Je ne connaissais pas ce gâteau. Ça met l'eau à la bouche.