Soir de décembre

Publié le par Eglantine-Lilas

3168761178_3962b99963.jpg

 

L’avent s’est mis en route discrètement, chacun veillant à ne rien oublier dans cette période qui précède la naissance de Jésus. La récolte des olives a succédée à celle des châtaignes qui a été une petite récolte cette année, il faudra bien s’en contenter et garder la part belle pour les cochons si on veut de la bonne charcuterie l’année prochaine. Le mois s’avance doucement, Sauvériu, a fermé la porte de bonne heure, c’est que les journées sont courtes en décembre et le froid est vif dans ce petit village de montagne. Quelques flocons de neige ont mis du blanc sur les toits.
 
Le bois, à l’abri près de la cheminée, permettra une bonne flambée d’abord pour griller le figatellu et pour les réchauffer tous les deux tant que le sommeil ne les rattrapera pas dans cette longue nuit. Sa femme prépare la soupe dans l’arrière cuisine, elle n’aime pas rester inactive il faut toujours qu’elle s’affaire à quelque chose. Il lui a fallu du temps pour s’habituer à son nouveau fourneau à gaz, d’ailleurs elle trouve que la soupe est moins bonne que lorsqu’elle cuisait dans le chaudron dans la cheminée. Anna-Maria a du caractère et elle a résisté longtemps à l’électroménager que ses enfants voulaient lui faire découvrir pour lui faciliter son travail.
 
Les enfants sont sur le continent, mais sans doute leurs feront ils la surprise comme toutes les années, d'arriver le jour de noël ou qui sait peut être la veille. Ce n’est pas tout à fait une surprise mais tout ce petit monde aime faire comme si rien n’était prévu. C’est qu’il y tient Sauvériu à cette fête un peu particulière où toute la famille se réunit. Les enfants aussi aiment se retrouver dans la maison familiale auprès des parents.
 
En attendant l’heure du souper il s’abandonne à une certaine somnolence plutôt que de regarder la télévision. Encore une trouvaille ce cadeau des enfants mais il n’y succombe pas souvent. Certes les activités sont réduites en hiver mais jamais il ne s’ennuie, les souvenirs lui tiennent compagnie. La Provence a transmis jusqu’ici la tradition du blé de la Sainte Barbe. Il a été semé dans les trois coupelles comme il se doit et mises près de la petite fenêtre, celle qui reçoit bien chaque rayon de soleil, régulièrement arrosé par petites doses il pousse droit et dru promettant la richesse. Mais la meilleure richesse n’est-elle pas l’amour et l’affection qu’ils reçoivent des enfants et petits-enfants ? Sa pensée chemine de date en date …le 6 décembre est déjà passé depuis quelques jours… San Niculau,  protecteur de tous les enfants du monde, est  aussi le patron de nombreuses paroisses corses, qui se sont mises sous sa protection. Il en a visité certaines mais il se promet avec Anna-Maria de continuer sa procession.
 
Le 13 décembre c’est la fête de Santa Lucia, c’était… bah hier ou avant-hier il ne sait plus ça n’a pas d’importance plusieurs communes ont pris son nom mais c’est à Ajaccio qu’il a découvert que laboureurs et jardiniers avait jadis un oratoire portant son nom. Le temps s’avance vers la veillée de Noël et les couteaux s’aiguisent dans les maisons. Si on veut avoir sur la table de noël, boudin, fromage de tête, ventre farci, etc…il va falloir penser à tuer le cochon.
 
A vrai dire il n’a jamais trop aimé ce moment de la « tuaison » dans le village. Heureusement que d’autres habitants se dévouent, lui prête main forte ensuite pour les préparations qui donnent lieu à une véritable fête de partage et de dégustation de toute la partie qui doit se consommer vite ou qu’on distribue à ceux moins bien lotis. L’arbre de noël scintille dans le fond de la pièce, là où les petits pourront circuler sans danger ni pour eux ni pour l’arbre…il lui semble bien que tout est prêt puisqu’Anna-Maria a même préparé les lits sans avoir l’air de n’attendre personne mais il a bien vu le soin qu’elle y mettait. Il peut fermer les yeux et s’assoupir un moment, tout semble en ordre, doucement, une main sur son épaule lui rappellera l’heure du souper.

Réédition 2015.

Publié dans Petits-contes-corses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

colettedc 22/12/2015 16:08

C'est magnifique Monique ! Bonne et douce poursuite de ce jour ! Gros becs♥ du Temps des Fêtes de mon Québec !

Solange 22/12/2015 15:57

La tradition c'est important, un beau texte à lire.

ZAZA 22/12/2015 14:08

Superbe texte M'ame Églantine, encore beaucoup de bonheur à ces deux là. Bises et bon mardi !

jill bill 22/12/2015 12:24

Bonjour Eglantine... On souhaite à ce vieux couple un autre beau Noël, merci... Bises de jill

Quichottine 22/12/2015 10:30

C'est toujours un très beau texte, Eglantine.
Merci pour cette réédition.
Je t'embrasse fort. Passe une douce journée.

flipperine 22/12/2015 10:12

un joli texte

Quichottine 20/12/2013 10:21


Non pas moi... Mais quelqu'un qui me touche de très près.


Bisous et douce journée Eglantine.

Eglantine-Lilas 20/12/2013 13:58



désolée pour cette personne...on dirait que c'est encore pire au moment des fetes ..


bisous



flipperine 20/12/2013 00:45


que de préparatifs pour ces fêtes

Eglantine-Lilas 20/12/2013 09:04



 surtout lorsqu'il y a de la jeunesse 



Quichottine 19/12/2013 23:43


J'en dis que c'est joli et bien agréable à lire... Merci, Eglantine.


Passe une douce journée à venir.

Eglantine-Lilas 20/12/2013 09:16



 merci à toi


L'hopital ? tu n'es pas souffrante ...question non indiscrete mais amicale 


bises



Nina Padilha 19/12/2013 18:36


Merci pour ta jolie carte, ma belle.
Ça fait chaud au coeur.
Bisous !

Eglantine-Lilas 20/12/2013 09:05



 c'est avec plaisir 


bisous