Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Demain, dès l'aube...

Un dernier poème en hommage à Henri de Margaux.

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.
 
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
 
Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.
 
 
Victor HUGO   (1802-1885)
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
et chanté par Berliner, il vous brise le coeur https://www.youtube.com/watch?v=QoOG5I9gsdw, même si Hugo, parait il, avait souhaité que ses poèmes ne soient pas mis en musique...
Répondre
E
J' ignorai que ça avait été mis en musique ...grace aux uns et autres je continue à découvrir de bien belles chose :-) merci
J
le seul poème connu e tous !
Répondre
E
:-) peut être pas le seul ...mais personnellement mes années d'école sont si loin que je redécouvre beaucoup de chose..
R
C'est l'un de mes poèmes préférés!!! Je ne me lasserai jamais de le relire...
Répondre
E
sourire d'une salle de classe ou l'on s'appliquait à le réciter :-)
Z
Il me semble bien que je l'ai appris à l4école... il est magnifique Églantine.Bises et bon après midi
Répondre
E
tu l'as certainement appris ...il était incontournable ! bises
L
un poème que j'avais appris à l'école ! trop beau-<br /> encore un bel hommage à votre ami-<br /> bisous-
Répondre
E
je ne sais pas écrire en vers ...ou si mal ! ce poème me semble bien correspondre dans la forme et dans le fond ...en pensant à Henri<br /> bisous
Q
Je ne relis pas le poème, je le connais encore par coeur... mais c'est sans doute l'un de mes préférés.<br /> Merci, Eglantine.<br /> C'était un bon choix pour Henri.
Répondre
E
par coeur ...en partie pour moi :-) mais il fait parti des poésies que l'on n'oubli jamais complètement.<br /> grosses bises
C
C'est un très bon choix, Monique ! De là où il est, Henri en est ravi, j'en suis sûre !!! Bonne poursuite de ce jeudi ! Bisous♥
Répondre
E
J'espère qu'il le voit de là où il est ....<br /> bisous
J
Ah qui ne connait ce poème et la douleur de ce père.... des fleurs sur la tombe de son enfant, au-delà du drame, une blessure à vie... bises
Répondre
E
la perte d'un enfant ne s'oubli jamais tu as raison...quant à ce poème il fait parti de notre scolarité je crois à tous :-) je n'ai pas tes talents pour versifier alors je me tourne vers nos poètes....sourire ! belle journée à toi<br /> bises