Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

8 septembre...Lavasina

8 septembre...Lavasina

Les fêtes religieuses en Corse revêtent un caractère particulier y compris pour les non catholiques, du moins il en était ainsi « de mon temps ». La ferveur dont je me souviens est encore présente en moi, lorsque j’y repense.

C’est ainsi que dans ma jeunesse, tout d’abord il n’était pas besoin de mettre en pause les écoles pour le 8 septembre, puisque la rentrée des classes se faisaient en octobre, ensuite chacun s’habillait de ses habits du dimanche et se rendait ce jour- là à Lavasina, pour fêter la nativité de la Vierge Marie, dans le sanctuaire de Notre Dame des grâces.

Lavasina, situé au nord de Bastia , sur la route du Cap, est bercée par la Méditerranée qui s’étend à ses pieds en baignant une plage de galets, située de l’autre côté de la départementale qui traverse ce village. La petite église, érigée en l’honneur de la Vierge Marie, Sainte patronne de la Corse,  est un haut lieu de la religion, depuis des siècles et une vraie foule s’y presse pour assister à la première messe ce 8 septembre de chaque année.

Combien de fois ai-je entendu chanter et ai-je chanté dans les processions, ce refrain  du Cantine à Marie, qui me revient en mémoire !

« Chez nous soyez Reine

 Nous sommes à vous

 Régnez en Souveraine

 Chez nous, chez nous,

 Soyez la Madone

 Qu'on prie à genoux

 Qu'on aime et qui pardonne

 Chez nous, chez nous ».

On dit que ce sanctuaire, doit son origine à de vieilles légendes, relatives à deux miracles qui y  auraient eu lieu, attestés, par des témoins :

– Au XVI siècle, les Danesi,  commerçant en vins, auraient obtenu d'un client de Rome, provisoirement insolvable, un tableau œuvre anonyme représentant la Vierge Marie. "Miraculeusement",. Ils trouvèrent dans l'emballage du tableau la somme exacte, en espèce, de la dette due. Le tableau fut placé sur l'autel de la chapelle.[1]

 

– En 1675, une religieuse franciscaine de Bonifacio, sœur Marie-Agnès, vint à Lavasina. Elle souffrait de paralysie des jambes. Abritée dans la chapelle, elle fit oindre ses jambes d'huile de la lampe qui éclairait le tableau de la Vierge, et guérit instantanément. [2]

 

Naufrage…guérisons… les pèlerinages se succèdent…ce 8 septembre encore, la Vierge Marie, Reine du ciel, sera honorée comme il se doit.

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
C'est un cantique que l'on chantait ici aussi, mais malheureusement ces pratiques ont disparues maintenant.
Répondre
E
Je me souviens de ce cantique. Je ne connais pas la Corse mais Marie est toujours célébrée un peu partout. Je me souviens des processions en son honneur où nous défilions avec des flambeaux à la nuit tombante, dans les rues de ma petite ville du Nord.
Répondre
L
de belles traditions qui se perdent moins en Corse-<br /> merci pour ce billet interressant-<br /> bisous-
Répondre
Q
Je l'ai chanté aussi... et puis, même s'il m'arrive aujourd'hui de ne plus vraiment croire en Dieu, je continue à la prier, elle, qui est tellement humaine.<br /> Bisous et douce journée. Merci pour ces souvenirs partagés.
Répondre
M
Et oui moi aussi bien sûr j'ai déjà entendu ce cantique...Merci pour ce partage de tes souvenirs. Bisous et une douce journée
Répondre
M
J'ai chanté aussi chez nous soyez reine dans mon enfance aussi dans mon école Notre Dame. Merci pour cet article très intéressant. Bon week-end. Bises
Répondre
L
J'ai le souvenir de ce chant lors de procession en Auvergne, notamment à Pradelles (43) lors de la fête du 15 août... Mon Dieu que c'est bien loin tout cela : il y a plus de 60 ans !<br /> Bises Églantine.<br /> Michel<br /> PS - Cela va bien. Je t'envoie des nouvelles bientôt.
Répondre
Z
Superbe billet Églantine. Sans mon île c'est la Santez Anna qui est vénérée, patronne des marins !<br /> Bises et bonne soirée
Répondre
C
Belle page, Monique ! Nous, d'ici, au lieu de chanter : Qu'on aime et qui pardonne, on chante qui Sourit et pardonne ... bonne soirée ! Bisous♥
Répondre
M
et oui, bien que je n'ai pas la foi chevillée au corps (comme on dit) je connais ce cantique aussi^^...Bisous Monique (c'est malin j'avais écrit Bisous Marie^^)
Répondre
J
Moi aussi je l'ai beaucoup chanté ! <br /> je le fredonne en te lisant...résultat il pleut <br /> Quoi ? <br /> Non,non c'est des racontars je ne chante pas si faux que ça !
Répondre
S
De belles coutumes qui se perdent c'est dommage.
Répondre
M
Que de fois ai-je chanté ce beau cantique !
Répondre
J
Coucou bonne-maman, ah gamine j'ai chanté ce chant... et participé avec mon école à des processions religieuses en rue, déguisée en ange avec des ailes dans l'dos...merci pour le tout... je ne sais si j'irai un jour en Corse, mais ce jour-là je penserai à toi... bises
Répondre
R
ferveur qui se meure partout ou presque sauf dans les pays méditerranéens...et la Corse bien sûr
Répondre