Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Couleurs

Pour le jeudi de Josette.
http://lacachetteajosette.blogspot.fr/   

 
Au-dessus de Paris
la lune est violette.
Elle devient jaune
dans les villes mortes.
Il y a une lune verte
dans toutes les légendes.
Lune de toile d’araignée
et de verrière brisée,
et par-dessus les déserts
elle est profonde et sanglante.
Mais la lune blanche,
la seule vraie lune,
brille sur les calmes
cimetières de villages.
Federico Garcia Lorca, Chansons sous la lune
Né le 5 juin 1898  assassiné le 19 août 1936.
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chloé 20/11/2017 17:28

Très joli poème de Federico Garcia Lorca. Je ne connaissais que le nom: Ferrat avait fait une chanson sur lui.Fin tragique! Bisous. Chloé

Josette 19/11/2017 13:41

merci pour cett lune que j'aime tant... et les couleurs de Garcia Lorca !
bises et bon dimanche M'Dame

Michel 18/11/2017 02:23

Disparu trop tôt !
un beau poème ...
Bises Eglantine
Michel

marizou 17/11/2017 17:13

J'adore Federico García Lorca.

Renée 17/11/2017 16:09

très joli poème. Bises

Solange 16/11/2017 17:07

Très joli tout ça!

colettedc 16/11/2017 16:07

Un très beau choix, Monique ! Bonne poursuite de ce jeudi ! Bisous♥

Martine 85 16/11/2017 11:19

Tristement beau. Merci pour ce partage. Bisous

pimprenelle 16/11/2017 10:22

Toute jeune ... sûr que quelques années de moins ça compte. Je sais quand même qu'il y a moins de différence entre toi et moi qu'entre ma petite sœur et moi.
En tous cas, tu as raison : pour la lune blanche tu peux attendre et pas qu'un peu et tiens ... je te suis !
Pour le conte, il n'y a pas que les enfants qui aiment puisque cela nous est arrivé de faire des repas conte et que samedi soir c'est Scène Partagée pour adultes. Bof, mon conte/légende est pour tout le monde. J'aime ce genre de moment très convivial mais on nous demande de faire court, très court, moins de dix minutes. Le mien doit faire dans les cinq pour essayer de ne pas trop déborder. Plus le temps passe et plus nous sommes. Quinze pour le moment. Nous finissons la soirée dans une taverne où notre Monsieur Loyal et notre maitre de stage content.
Le soleil arrive et du coup, je peux partager.
Bisous et bonne journée.

Quichottine 16/11/2017 10:20

Lorca et la lune, c'est une longue, très longue, histoire d'amour, ou de haine.
En tout cas, tu as choisi un très beau poème.
Merci pour cette page.
Bisous et douce journée.

pimprenelle 16/11/2017 09:20

J'étais pour dire : très mélancolique et puis ... non, mais je ne trouve pas le mot exact. Tu vois je deviens comme cela. Pas étonnant que le conte prenne autant de place dans ma tête, sans même me demander mon avis, avant de sortir pour que je le travaille !
Profonde et sanglante au-dessus des déserts. Blanche sur les calmes cimetières de nos villages.
La couleur de la lune appartient à ceux qui la regardent et la voient.
Un beau choix.
Bonne journée Eglantine.
Bisous

Eglantine 16/11/2017 09:48

Pour la blanche si tu veux bien moi je suis pour qu'on attende encore un peu :-) Oh tu sais les mots me sortent de moins en moins spontanément ... Chez moi il y a l'âge , toi tu es toute jeune mais je crois qu'il y a aussi le fait qu'on pense à plusieurs choses en même temps, qu'on voudrait tout faire presqu'en claquant des doigts ! mais on arrive quand même à dire ce qu'on veut et surtout toi qui fait et lit des contes ...les yeux des enfants qui t'écoutent c'est une belle récompense ! bisous

jill bill 16/11/2017 09:15

Coucou bonne-maman, eh bien une fois là on y goûtera, pour l'heure je prends les autres lunes... ;-) bon jeudi à toi, bises

Eglantine 16/11/2017 09:43

sourire ! ça ne te dérange pas si je fais comme toi :-) la lune blanche on va essayer d'attendre encore un peu d'autant pour toi qui est toute jeunette !
grosses bises