Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Muse malade 

Le voyage avec Jeanne se poursuit jusqu'à la fin de la semaine pour notre plus grand plaisir !
 
Calliope
 
Ma pauvre muse, hélas ! qu'as-tu donc ce matin ?
Tes yeux creux sont peuplés de visions nocturnes,
Et je vois tour à tour réfléchis sur ton teint
La folie et l'horreur, froides et taciturnes.

Le succube verdâtre et le rose lutin
T'ont-ils versé la peur et l'amour de leurs urnes ?
Le cauchemar, d'un poing despotique et mutin,
T'a-t-il noyée au fond d'un fabuleux Minturnes ?

Je voudrais qu'exhalant l'odeur de la santé
Ton sein de pensers forts fût toujours fréquenté,
Et que ton sang chrétien coulât à flots rythmiques,

Comme les sons nombreux des syllabes antiques,
Où règnent tour à tour le père des chansons,
Phoebus, et le grand Pan, le seigneur des moissons.
 
Charles Baudelaire. Recueil : Les fleurs du mal
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Un bien joli poème, Monique !
Bon vendredi !
Bisous♥
Répondre
R
Très beau poème merci Bises
Répondre
J
tu touches mon point sensible avec Baudelaire !
Répondre
Q
Elle n'était pas vraiment malade pour lui... :)
Merci pour le partage.
Bisous et douce journée.
Répondre
I
Un très beau poème, merci beaucoup Eglantine
Répondre
N
Un de mes auteurs préférés, Eglantine, un vrai régal. Belle journée
Répondre
Z
Un très beau sonnet de Baudelaire pour ce défi, merci et bravo Églantine. Bises et bon jeudi
Répondre
M
Très beau poême. Bisous
Répondre
N
Belles rimes du grand Charles !
Il continue de pleuvoir chez moi et dans ma vie.
Bizzz
Répondre
J
Bonjour bonne-maman... on dirait que le "monsieur" a passé une fort mauvaise lune... Merci, agréable jeudi à toi, bises
Répondre
M
Bonjour Eglantine passe une belle journée, j'ai lu avec plaisir cette belle poésie Bisous MTH
Répondre