Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les barbus …

 

- Il me faut en avoir le cœur net !
- Quel est le problème encore ?
Horace une fois de plus est interrompu dans un doux rêve, il faut dire qu’il multiplie les siestes à répétition, ce n’est pas comme sa patronne toujours sur la brèche !
- Je te le dis moi dans peu de temps le chômage va flamber de façon exponentielle !
Horace sursaute et pousse un cri :
- Explo…explo…quoi …où ça …je n’entends rien …
- Horace du calme ! je n’ai pas parlé d’explosion mais juste dit que le chômage…
- J’ai compris ça mais c’est quoi explo …expo …vous m’avez fait peur !
- Exponentielle… c’est-à-dire qui augmente rapidement, idiot !
- Ouf j’ai failli avoir un malaise …
- Rendors -toi, moi je vais aller faire un tour au marché.
Aussitôt sa maîtresse hors de sa vue, Horace se love avec volupté entre les coussins du canapé.
 
M’âme Églantine décidée à se dégourdir les jambes et la langue, il faut dire qu’il y a bien longtemps qu’elle n’a déblatéré sur personne, se dirige d’un pas rapide vers la petite place où se tient le marché des producteurs locaux et où elle est sure d’y rencontrer une ou deux, peut-être plus, des meilleures commères du quartier et même au-delà.
- Que fait M’âme Arthur, dans notre quartier ?  Je n’ai jamais su son prénom à celle-là, je me demande bien pourquoi elle porte le prénom du mari à croire qu’elle se croit sortie de la cuisse de Jupiter ! En plus elle est en grande conversation avec M’âme Germaine, je me demande bien ce qu’elles mijotent toutes les deux !
- Bien le bonjour Mesdames !
- M’âme Églantine ça alors, il y a longtemps que nous  ne vous avons vu dans les parages !
- Vous savez ce que c’est …parfois on est très occupée…Qu’est ce qu’on devient M’âme Arthur ?
- Tu parles vieille pimbêche ! Comme vous, tout comme vous …des occupations…la famille, bref tout comme vous.
- Et vous M’âme Germaine pas de problèmes de santé ?
- Ça va comme ça veut mais on fait avec…comme tout le monde.
- Dites, venez voir …regardez un peu le bonhomme qui vend des salades là-bas, vous ne trouvez pas qu’il est bizarre ?
- Je ne vois rien M’âme Églantine, je ne vois rien …qu’est- ce qu’il a ?
- Vous ne voyez pas qu’il ne s’est pas rasé depuis plusieurs jours ?
- Maintenant que vous le dites …mais ça fait quoi ça ?
- Moi je me demande si c’est une épidémie, vous n’avez pas remarqué à la télévision et même au gouvernement, que les hommes se laissent pousser la barbe ?
- Ah mais c’est vrai ça, c’est que vous êtes observatrice M’âme Églantine et alors ça veut dire quoi d’après vous …ils feraient partie d’une secte ? C’est inquiétant ?
- Une secte non, mais inquiétant oui …avez-vous pensé à toutes ces personnes qui travaillent dans les entreprises où on fabrique les rasoirs aussi bien électriques que manuels, si cette mode continue à se propager le chômage va se répandre de façon exponentielle.
- Et vous dites que le chômage va …espo…exploser peut-être ? c’est ce que vous voulez dire ?
- Enfin réfléchissez Mesdames, qui va acheter les rasoirs si les hommes ne s’en servent plus ! on vit dans une drôle d’époque, ah oui une drôle d’époque …
- S’ils se trouvent plus beaux comme ça c’est leur droit quand même ! et puis ça fait gagner du temps le matin, non vous ne croyez pas ?
- Moi je vous dis qu’on vit une drôle d’époque et très égoïste ! enfin puisque vous êtes d’accord avec eux, je ne vous oblige pas à penser comme moi …moi ce que j’en dis c’est que ça va augmenter le chiffre du chômage. À plus tard Mesdames il faut que je fasse mes courses, j’ai perdu assez de temps en bavardage.
- En bavardage…en critiques comme d’habitude ça oui ! Bon marché à vous M’âme Églantine…et surtout faites attentions aux barbus hihihi !
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quichottine 21/11/2018 20:51

C'est vrai, ça, la mode des barbus revient en force... il faudra trouver une autre utilité aux rasoirs masculins.
Gros bisous et douce soirée. J'ai adoré ta page.

Eglantine lilas 26/11/2018 08:45

ça s'est fait petit à petit et là ça semble bien installé !!! :-)
Jill a parlé de barbier ....re-nouveau métier ? Je n'y ai pas pensé !
grosses bises

luciole 83 19/11/2018 22:08

Ah je me disais aussi qu'elle était bien taiseuse depuis qqs temps M'âme Eglantine.... Fallait vraiment qu'elle défoule sa hargne un bon coup, sinon elle allait tourner vinaigre !!!
Les barbus ? je raffole du bouc.... celui qui prend une bonne partie du visage, camoufle les imperfections, les boutons, les traces des boutons anciens, les dents un peu en avant... bref, il avantage sérieusement les Hommmmmmes.... Dommage qu'on ne puisse pas en faire autant, nous les Femmmmes.... même le maquillage ne rivalise pas aussi bien que le bouc.....

Mais un bouc mal taillé tourne vite vilain ! il vieillit et durcit les traits visibles.... il fait négligé....
N'auraient-ils pas inventé qq part la burqa, ces Hommmmmes barbus ? Bon ils montrent quand même leur nez : c'est viril un nez, c'est sensuel... Un nez aquilin, c'est le pied, non ?

Qqs fois, on aperçoit quand même les yeux, bien cachés sous la broussailles des sourcils ... bien que l'épilation commence à faire des ravages dans les broussailles des jeunes... Paraît même, M'âme Eglantine qu'ils se font TOUT épiler, ces Hommmmes ! Si, si : je me culture chez Jean Luc tous les midis.... Le dos, ils disent ça va.... la poitrine, c'est dur ! Quant au "reste"... j'vous raconte pas !

D'ici qu'ils se fassent épiler le bouc !

Tout comme les Femmmmes quoâ !

Bisous M'âme Eglantine...

Eglantine lilas 21/11/2018 10:25

sourire ! tu as bien raison voilà qu'elle était taiseuse l'Eglantine ! manque de motivation ce n'est pas bon ça pour une langue de vipère !
belle journée à toi
bises

Isabelle 19/11/2018 19:10

un petit tour sur le marché bien sympathique, elle a l'œil cette M'Âme Eglantine et la parole !

Eglantine lilas 21/11/2018 10:25

j'ai l'impression qu'elle perd un peu la parole ...ça commence à m'inquiéter...:-)

Anne 18/11/2018 19:46

Portrait pittoresque ! Une M’Âme Églantine aussi volubile que sympathique. J’aime beaucoup.

Eglantine lilas 21/11/2018 10:26

elle est en train de perdre un peu de sa verve :-) il va falloir soigner ça !

pimprenelle - entrebrumetsoleil 18/11/2018 09:35

Ah, enfin, ça manquait un peu les commérages !
Au départ, j'ai pensé que tu allais t'orienter autrement. Mais non, en fin de compte tu me laisses dans l'expectative. J'aime beaucoup.
M'âme Eglantine a réveillé Horace pour pas grand-chose en définitive, juste pour lui dire qu'elle allait "aux renseignements". Zut, dommage, j'aurais bien aimé savoir de quoi parlait les deux autres harpies.
Je suis très peu disponible depuis un moment et le mois de décembre ne va pas arranger les choses. Le conte, bien sûr.
Soleil mais moins froid qu'hier.
Amitiés Eglantine et fais une bonne journée

Eglantine lilas 21/11/2018 10:28

que les enfants ...et les grands doivent être heureux du temps que tu leur consacres !
je t'embrasse et je vais essayer de sortir M'ame Églantine de sa léthargie !

Nina Padilha 18/11/2018 07:40

J'ai horreur des barbes...
Mais bon, les moches ont leur chance... lol !

Eglantine lilas 21/11/2018 10:29

si même les hommes se mettent à avoir des modes ! :-)

colettedc 17/11/2018 21:28

Ah ! Toujours aussi agréable à lire, cette madame Eglantine, Monique ! Super encore cette fois ! Bon dimanche !
Bisous♥

Eglantine lilas 21/11/2018 10:30

il me semble qu'elle perd un peu de sa verve ...il va falloir penser à lui donner des vitamines ! :-) bisous

marie des vignes 17/11/2018 20:52

Bonsoir Eglantine, j'ai lu avec grand plaisir ton histoire, des barbus il y en a beaucoup, et ce n'est pas toujours heureux, mais de nouvelles vocations naissent de cette mode, le fils de ma coiffeuse veut être barbier! Bisous et bonne soirée MTH

Eglantine lilas 21/11/2018 10:31

de nouvelles vocations tu as raison, c'est ce que Jill me faisait remarquer !
bisous

Martine MARTIN 17/11/2018 18:33

Succulent ces commérages de marché. Bisous

Eglantine lilas 21/11/2018 10:32

pas toujours facile de trouver un thème pour critiquer :-) je ne dois pas sortir assez !!! bisous

ZAZA 17/11/2018 17:38

Très drôle Églantine, et ce mot "exponentiel" semble poser des difficultés de compréhension à Horace et à tes 2 copines. Je me mets en pause pour quelques temps, trop fatiguée en ce moment et une perte de poids brutale.
Bises et bon weekend

Eglantine lilas 17/11/2018 17:46

Désolée d'apprendre ces nouvelles pour ta santé. Soigne toi comme il faut et nous on attend de meilleures nouvelles de ta part et on pense bien fort à toi. Cette sacrée santé nous joue parfois de mauvais tour alors un peu loin du blog est indispensable. Je t'embrasse bien fort

jill bill 17/11/2018 17:30

En rue, une forêt de barbus au point qu'en bas de chez moi une barbière s'est installée... comme quoi, bon elle fait coiffeuse aussi ! Une mode ennuie les uns et enrichie les autres... ouf ça passe, comme le reste, tiens je pense au jean's à trous !!!! Une façon de finir ses vieux tu vas me dire...ben non ça s'achète.... La mode c'est comment dire... un défouloir à veilles pies sur les marchés hein m'âme Eglantine ! ,-) bises, JB

Eglantine lilas 17/11/2018 17:49

je souris ! tu as raison à quelque chose malheur est bon...au moins ta barbière n'est pas au chomage. Comme je ne sors pas beaucoup, dehors je ne vois pas trop, mais à la télévision difficile de ne pas remarquer ! Quant aux jeans ....là j'ai du mal à trouver ou se trouve l'esthétique ...je suis trop vieille :-) bisous