Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 7 veillées

En cette mi-décembre, la neige est tombée drue toute la nuit dans ce village accroché à flanc de montagne. Le feu s’est éteint pendant que les occupants dormaient et malgré les murs épais de la maison, le froid se fait sentir particulièrement dans la pièce à vivre du rez-de-chaussée.  A l’étage, dans les chambres, la température y est toujours plus clémente grâce au plancher aux larges lames en châtaigner qui permettent à la chaleur du focone de s’y diffuser toute la journée. Santa*, descend l’escalier en resserrant un peu plus le châle sur sa poitrine.

La grande pièce à vivre possède non seulement un focone, gardé en place par respect des anciens qui ont occupé les lieux, mais aussi une vaste cheminée. Il faut maintenant réveiller les braises et rajouter des bûches pour que toute la maison se réchauffe vite et ses habitants avec.

Compte tenu de la saison, les hommes de la maison, le mari et le fils le plus jeune qui vit avec eux, pas disposé comme les aînés à partir sur le continent, dorment encore profondément. Il sera temps dès le printemps de se lever aux aurores pour aller aux champs. Dès les premiers crépitements et les premières flammes, Santa rassurée, se dirige vers la cuisine pour préparer le premier café de la journée. La cafetière restera à l’angle de la cheminée bien au chaud pour que chacun puisse se servir à sa convenance.

C’est avec un peu difficulté qu’elle ouvre l’épaisse porte en bois bloquée par la neige. Un doux silence recouvre le village grâce au moelleux tapis qui s’est constitué dans la nuit. Elle imagine les bons feux de cheminée allumés dans chaque maison en voyant la fumée s’échapper par les toits et sourit en pensant aux bonnes grillades qui s’y feront ce midi. C’est la saison de la tuaison du cochon et le figatellu cuit au bout d’un spitu aiguise les appétits, à condition de recueillir religieusement, sur des belles tranches de pain de campagne le jus avant qu’il ne tombe dans la braise. C’est tout un rite cette cuisson !

Le chien, dans la cour du voisin le plus proche, ne s’y amuse guère longtemps et rejoint rapidement son maître resté sur le pas de la porte qui scrute le ciel. Dans quelques heures, les hommes prendront les pelles pour libérer un passage, pour le moment tout semble au repos. Ce matin, le ciel est éclatant de pureté, serein, après un ciel gris et bas, cotonneux, des jours précédents. Il ne neigera certainement plus d’ici la noël.

Le soir du 24 décembre en attendant la messe de minuit, les jeunes garçons et filles du village, par petits groupes et dans l’esprit de la veillée de noël, se rendront dans 7 foyers afin de proposer une bûche pour alimenter une belle flambée et tenir un moment compagnie en priorité à ceux qui n’auront pas la chance d’être avec leur famille.

Pendant qu’on dégustera quelques châtaignes grillées dans la cheminée, des canistrelli préparés par la maîtresse de maison,  une tranche de panette, on y évoquera aussi quelques histoires du temps passé.  Cette tradition ancestrale reste ancrée et se perpétue, plus spécialement dans le nord de la Corse.

Santa, se sent très heureuse en imaginant l’arrivée très prochaine de sa famille.  Un pas fait craquer l’escalier en bois et la tire de sa rêverie :

Allons, assez de distraction comme ça pour la journée, il est temps de se mettre à l’ouvrage, noël c’est presque demain…

* Santa...( sainte) prénom féminin corse , probablement diminutif de Toussainte.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Je crois qu'il faut que je me secoue aussi... mais qu'il est doux de lire ce récit !
Merci Eglantine.
Bisous et douce journée.
Répondre
E
chaque chose en son temps :-) et un temps pour tout...
heureuses fêtes
bisous
L
Une histoire qui vient de réveiller des souvenirs d'enfance. Ce n'était pas en Corse mais en Auvergne. Merci pour ce délicieux moment de lecture.
Joyeux Noël à toi Églantine et tous tes lecteurs.
Bises
Michel
Répondre
E
tu vois les histoires existent de partout :-)
je te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année...avec une bonne santé et...et n'oublions pas les belles photos que tu sais faire
bises
C
Quelle belle histoire, Monique ! Super ! Bonne soirée, Bisous♥
Répondre
C
Merci beaucoup Monique !
De joyeuses fêtes à toi également ainsi qu'à tous ceux qui te sont chers ! Gros becs♥ de Noël !
E
plus j'avance en âge et plus j'ai besoin de me replonger dans les traditions d'antan et spécialement pour la noël.
de joyeuses fêtes Colette, pour les tiens et ta communauté.
je t'embrasse
P
Hum ... j'ai vu, j'ai senti. Que c'était bon. Merci Eglantine.
Une belle tradition que celle de passer dans les maisons avec une bûche pour tenir au chaud le temps de bavarder un peu avec ceux qui n'ont pas la chance d'avoir la famille.
Bisous du soir.
Répondre
E
dans beaucoup de nos régions les traditions se perpétuent et souvent par la jeune qui prend le relais...
bonnes fêtes, joyeux noel et tout et tout...
R
Quelle jolie histoire de celle que l'on aimerait vivre....Bisous Mère Grand espère tu va bien
Répondre
E
merci Renée, pour le moment a ne va pas trop mal...je me tiens un peu à l'abri et je profite des que le soleil pointe son nez :-)
bonne fin d'année et joyeuses fêtes
bisous
Z
Une belle histoire qui nous conte les traditions de ton île Églantine, j'ai aimé.
Bises et bon mercredi
Répondre
E
coucou du soir Zaza...que cette fin d'année te trouve en bonne forme c'est ce que je te souhaite en premier. ..et puis un bon noel avec Ellen il m'a semblé te lire :-)
bisous
L
souvenirs d'antan-- les veillées sympa ! sans smartphone que les jeunes ont à la main ??
une belle histoire- Bisous et joyeux Noel-
Répondre
E
ah oui comme tu as raison ces téléphones collés à la main on voudrait qu'il en soit un peu autrement!!!!
bonnes fêtes à toi
bises
M
Bonjour Eglantine, que c'est une belle histoire, j'ai beaucoup aimé. Bisous et bon après-midi MTH
Répondre
E
coucou et merci pour ce gentil commentaire :-)
je te souhaite une heureuse fin d'année avec ceux qui te sont chers

bisous
N
Une belle narration. On s"y plonge avec délectation.
Je veux bien une tasse de ce café et puis raviver un peu les braises pour me blottir au coin du feu...
Bisous et merci pour les sentiments que tu fais naître en moi.
Répondre
E
je t'ai gardé une tasse de café, tu passes quand tu veux :-)

bisous
L
Merci beaucoup mère-grand de nous plonger dans le monde de Santa et de cet avant Noël corse et ses précieuses joies, gros bisous Eglantine.
Répondre
E
en vieillissant et au moment de la noël on a envie de revenir petit enfant dans la chaleur d'une maison...
grosses bises
F
Une tradition qu'il faudrait garder .C'est une belle histoire qui nous replonge dans les Noëls de notre. enfance .En attendant nous préparons le feu sur la place de l'église pour le 24 au soir. Bonne journée
Répondre
E
il est vrai que la tradition du feu le 24 au soir perdure aussi et si j'en crois dans ma famille en Corse c'est souvent les plus jeunes qui prennent la relève et c'est bien ainsi !
bonnes fêtes à toi et aux tiens...
J
Un Noël qui sent bon l'antan, des traditions ou us et coutumes qui peuvent se perdre avec les générations, autre époque, autre vie, mais on y gagnerait, à tous points de vue, à retrouver plus de simplicité... ;-) bises, jill
Répondre
E
bien d'accord moins d'excès et un peu de simplicité dans les fêtes seraient une bonne chose ...bonnes fêtes de fin d'année pour vous tous
bisous
R
Coucou! Heureuse de te retrouver ici et de te lire de nouveau... :) Bonnes préparations de fêtes, mère-grand. <3
Répondre
E
on t'a un peu perdue avec tes occupations littéraires nombreuses :-)
je suis heureuse de ton passage ici.
heureuse fin d'année à toi et aux tiens...et que le succès ton livre continue encore et encore...
bisous