Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La statuette.

Jeudi en poésie des Croqueurs de Mots.

Un poème d'Anne

Plus belle que Cybèle, qu’une divinité,
Elle a le doux parfum d’un monde désuet.
Elle parle à l’oiseau, qu’elle tient dans sa main,
Qui vole et rend vivante son image d’airain.
Ses cheveux relevés en boucles ciselées
Ajoutent de la grâce à sa féminité.
Vêtue comme le sont les déesses antiques,
Le corps enveloppé des plis de sa tunique,
La statue, posée sur un coffre cistercien,
Me semble inventée par quelque magicien.
Et comble de richesse, une patine ancienne
Donne à cette œuvre d’art une vie qui est sienne.
Je ne sais pas pourquoi elle me fait penser
Aux femmes que j’aimais et qui m’ont précédée.
Femmes des années trente, aux allures d’amazones,
Dans notre inconscient, devenues des icônes.
Elle en a la présence, le charme, l’innocence
Et me ramène aux doux moments de mon enfance.
Objet du temps passé, autour duquel flotte
Des odeurs de jasmin, d’encens, de bergamote,
Tu es de notre histoire un vestige émouvant
Qui garde ses secrets tandis que fuient les ans !
 
Anne
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
I’ve been using PaperChef for a couple of years now.
Répondre
M
Merci à Anne pour ce beau poème...Elle est douée ! Et à toi parce que tu le partage ici. Cette statue est vraiment vivante même si elle est toute petite :) bisous
Répondre
C
C'est vraiment superte, Anne : mille bravos !
Répondre
C
... Lis : superbe ... bien entendu ....
J
Un si beau texte je le lis une seconde fois merci merci
Répondre
A
Merci pour vos commentaires et l’intérêt que vous accordez à mes écrits. Je suis assez maladroite avec les outils internet. Ce qui explique que je ne vous réponde pas individuellement. Bises à vous toutes.
Répondre
R
Un texte magnifique pour cette statue qui ne l'est pas moins. Bisous
Répondre
Q
Et elle les gardera longtemps...
Merci à Anne pour ce très beau poème.
Bisous et douce journée.
Répondre
P
Un bien beau poème. Merci Anne de nous rappeler que devant une statuette de bronze on peut penser aux femmes qui nous ont précédé. J'ai tout de suite pensé à ma grand-mère qui sentait l'iris.
Bonne journée
Répondre
E
Je me suis trompée, c'est un poème écrit par Anne. Merci pour la découverte.
Répondre
E
Tu t'en es bien tiré, ce poème est une belle réponse à la photo de cette magnifique sculpture. Je crois que je n'aurais pas su l'écrire comme toi tu l'a fait si bien. Bonne journée. Bises.
Répondre
M
J'ai oublié de dire que le poème est très beau.
Répondre
M
Je ne suis pas une fan des bronzes mais celui-ci est très beau et d'une grande finesse. Bisous
Répondre
A
Très belle façon de nous offrir tout ce qu'évoque cette belle statue à ton regard...
Répondre
J
Bonjour, on a tous un p'tit bibelot préféré... qu'on couve du regard aimant, belle journée Anne, JB
Répondre
Z
Superbe poème dédié à cette magnifique statue Anne, bravo.
Bises et bon jeudi
Répondre