Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le camphrier

Participation d'Anne pour le jeudi en poésie des Croqueurs de mots.
 
J’avais un arbre immense au feuillage épais
Sous lequel s’abritaient mes fantasmes d’enfant,
Quand seule je venais, comme dans un couvent,
Sous son ombre magique me cacher pour rêver.
 
Ses énormes racines tordues et emmêlées
Hébergeaient tout un monde invisible au passant,
Nains, lutins, farfadets, horribles korrigans.
Ma vie n’était qu’un rêve, un vrai conte de fées.
 
Tout là-haut dans les branches m’appelaient les oiseaux,
Serins aux plumes d’or, « oiseaux blancs », cardinaux,
Petits moineaux piailleurs , dans l’arbre protégés.
 
Un doux parfum de camphre me parvient soudain
Quand j’évoque cet arbre et que je me souviens
De son feuillage dense,  tel un havre de paix.
 
Anne
 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
je passais faire un bisous à Anne et tombe sur ce texte même si il date un peu, vu que je remonte les articles, il est magnifique et suis contente de l'avoir enfin lu. Bisous à vous deux
Répondre
L
Magnifique rêverie sous le camphrier, merci beaucoup Anne. Bises.
Répondre
A
C’est un de mes plus anciens souvenirs. Merci à vous d’aimer ce poème.
Répondre
E
Ce poème est très beau...mais tous tes textes nous touchent , il aurait été bien dommage de ne pas partager :-) nous aurions été privé de belles lectures.
J
Magnifique sonnet pour ce camphrier . Il est vraiment superbe cet arbre qui abrite tout un monde de l'enfance .
Bon week - end
Bises
Répondre
A
C’est gentil !
C
Magnifique poème, Anne ! Bravo ! J'♥ beaucoup ! Bises♥
Répondre
E
Un poème très agréable à lire. Bonne soirée. Bises.
Répondre
M
bonne journée Eglantine, ici c'est l'hiver!!! bisous MTH
Répondre
M
Un poème magnifique ! Anne a un talent fou...je sens l'odeur de ce magnifique camphrier m'envahir ! bisous à toutes les deux
Répondre
E
c'est vrai quelle a beaucoup de talent :-)
Z
Joli sonnet pour ce camphrier Anne, bravo ! Bises et bon jeudi
Répondre