Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Notre-Dame de Paris

 
 
Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être
Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ;
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher
Comme un loup fait un bœuf, cette carcasse lourde,
Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde
Rongera tristement ses vieux os de rocher !
 
Bien des hommes, de tous les pays de la terre
Viendront, pour contempler cette ruine austère,
Rêveurs, et relisant le livre de Victor :
— Alors ils croiront voir la vieille basilique,
Toute ainsi qu’elle était, puissante et magnifique,
Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort
 !
 
Gérard de Nerval, Odelettes ( 1873)
 
Tel le phénix elle renaîtra de ses cendres,
n'en doutons pas.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
3eime tentative !!! Mon ordi efface au fur et a mesure..donc très vite..
Poème qui reflète bien la situation Voir brûler Notre Dame quelque chose d'impensable..
Merci pour ton défi qui amène de superbes réflexions et commentaires..
Je t'embrasse très fort..
Répondre
E
le vilain ordi ! ah il arrive qu'ils nous fassent des misères et c'est exaspérant !
Merci Jeanne pour cette gentille visite. Je t'embrasse aussi tres fort.
A
Ce poème de G. de Nerval est très bien choisi, car il est à la fois remarquable et tout à fait actuel. La seule différence, c'est que dans la réalité, c'est le feu, et non le temps, qui a causé les dégâts.
Répondre
E
le feu a pris le pas sur les quelque mille ans dont parle de Nerval ! .
L
Un très beau poème dont je prends connaissance grâce à toi, Eglantine. Pas encore bien remise de l'immense émotion...
Mais les Hommes commencent déjà à la remettre sur pieds....
Un grand merci à tous ces pompiers tellement courageux et généreux, dont l'un bien blessé, qui ont risqué leur vie pour la sauver des flammes ! Admirative et reconnaissante...
Merci Eglantine
Bon WE de Pâques
Bisous
Répondre
E
Je partage avec toi du fond du coeur le merci aux pompiers! et pour ce qu'il en reste des fêtes de Paques, bonne fin de journée
grosses bises
J
Très beau choix de poème écrit après la fin de la restauration de Violet Leduc. Faisait-il ainsi à fleuret moucheté une critique des choix de l'architecte ? Je me trompe peut-être de lecture. Au moins, au-delà de la poésie des mots, elle me fait réfléchir. Merci pour ce poème bises et belle fin de semaine
Répondre
E
bonne fin de journée puisque je passe ici bien tard pour ce we pascale. Au delà de toutes polémiques, ce poème m'a touché.
bises
Q
Tu as fait un très bon choix de poème...
J'espère aussi que notre cathédrale renaîtra... et que sa reconstruction ne sera pas bâclée.
Nous devons nous montrer dignes des anciens bâtisseurs.
Je t'embrasse fort. Passe une douce journée.
Répondre
E
pas de mort d'homme bien que ça aurait pu mais cette cathédrale en flammes c'est beaucoup d'émotion à voir
grosses bises
L
Achetez mes livres sur Nerval
Répondre
E
non merci, je ne saurais plus ou caser de nouveaux livres.
F
On l'espère fortement du moins ! Il y a beaucoup de bonnes volontés heureusement pour la relever.
Bonne soirée
Répondre
E
on compte sur les bonnes volontés !
bonne fin des fêtes pascales.
J
Elle renaîtra de ses cendres c'est certain ,un beau poème pour parler de cette grande dame Eglantine .
Bises
Répondre
E
elle est faite de pierres qui parlent de notre histoire...il faut juste savoir les écouter.
bises
J
Elle renaîtra de ses cendres c'est certain ,un beau poème pour parler de cette grande dame Eglantine .
Bises
Répondre
L
Coucou Eglantine, merci beaucoup pour le choix de ce poème excellent. Gros bisous !
Répondre
E
Coucou Miss :-) gros bisous à toi et belle journée, chez nous aujourd hui soleil.
A
Dans un hôpital de jour pour enfants autistes où j’ai travaillé quelques années il fallait lutter contre la dégradation de l’environnement.On appelait cela l’ “Asilification”.
Notre Dame de Paris a traversé les siècles, les guerres, les intempéries et vient d’être à moitié détruite en un jour, par malchance, par simple maladresse veut-on nous faire croire. De qui se moque-t-on ?
Répondre
E
Anne je ne sais pas si c'est malchance ou erreur humaine...l'avenir nous le dira PEUT -ËTRE...mais qu'importe ! On a le droit de s'interroger, s'insurger , être en colère...on peut ...mais le mal es là.
Il faut maintenant penser à ce qu'elle sera demain cette cathédrale et surtout ce qu'elle représente de notre passé aussi au delà de la religion, ce que nous laisserons après nous...et ces derniers mois, je me dis que les livres d'histoires ne vont pas raconter aux générations futurs que de belles choses !
M
Ce qui a été détruit en un soir mettra du temps à renaître mais ce sera fait c'est certain et il le faut devant une telle catastrophe on est tous d'accord...bisous
Répondre
E
on ne peu imaginer sa disparation et je crois que ça va au delà des croyances religieuses
bisous
C
Oui, Monique, elle renaîtra de ses cendres, c'est sûr !!!
Merci pour ce beau poème, au lendemain de cette grande tristesse pour tous, quel qu'en soit le pays ! De tout ♥ avec vous tous de là-bas !
Bisous♥
Répondre
E
merci à toi Colette. Notre Dame de Paris est plus qu'un symbole...parisien..elle notre histoire et ça va au delà des frontières. Je crois aux bâtisseurs de notre époque pour la faire revivre et en la foi de ceux qui venaient s'y recueillir. bisous
R
Très beau poème pour cette Dame qui souffre.avec tout Paris, voir le monde....Bisous
Répondre
E
je trouve aussi ce poème beau et sobre en même temps.
bisous
S
Merci pour la douceur de tes mots pour apaiser notre tristesse du jour.
Répondre
E
Merci :-) c'est suffisamment triste en soi et certains commentaires sur les réseaux sociaux me navrent tant !
P
Sourire à ta réponse à ZAZA car ce matin j'avais à peu près les même mots.
Tu mets Gérard de Nerval, hier soir j'entendais Victor Hugo. Merci de le dire ainsi.
Que ce soit Paris ou Reims, elles se relèvent toujours. Non, les hommes les relèvent.
Deux cathédrales emplies de notre histoire.
Bonne journée malgré tout Eglantine.
Bisous
Répondre
E
des " hommes" de bonne volonté lui redonneront vie et c'est bien ainsi.
bisous
C
Merci pour le partage de ce très beau poème, magnifique hommage aujourd'hui à cette Grande Dame meurtrie par l'incendie de cette nuit...
Gardons confiance dans les compétences des bâtisseurs d'aujourd'hui : les Compagnons qui avaient déjà les secrets pour construire des monuments tellement magnifiques perpétuent leurs traditions et sauront la reconstruire. Telle un phénix, Notre-Dame de Paris renaîtra de ses cendres.
Répondre
E
oui je suis persuadée aussi qu'il y a aujourd'hui aussi des "bâtisseurs" capable de lui redonner vie...avec sans doute ou peut être la marque de notre siècle. Peu importe pourvu que ce qu'elle représente de notre histoire passée dise encore et encore dans les temps à venir combien son symbole est important.
J
Tristesse et désolation
humilité devant nos pauvres moyens devant le feu...une pensée pour les pompiers sur les grues qui tentaient d'atteindre les flammes infernales
Répondre
E
Nos pompiers sont plus que jamais mis à l'épreuve , oui une pensée pour eux que je partage avec toi et d'autres. Je n'ose imaginer ce que représente ces interventions hors normes.
J
Un nouveau lifting aura eu raison d'elle, un chalumeau peut en être la cause, ces vieilles très vieilles pierres de toute beauté, intérieure, extérieure, une tragédie que de les perdre même en partie dans un incendie destructeur... alors oui qu'elle soit ce phénix bonne maman, même si cela prendra un certain temps... je compatis, bises, jill
Répondre
E
Merci Jill oui sans aucun doute ça prendra des années. Il y a des "piliers" de notre histoire qu'on n'imagine pas voir disparaître sans être une fanatique de tout le passé.
je t'embrasse
Z
Un très joli poème en hommage à cette grande dame Monique. Merci.
Bises et bon mardi
Répondre
E
difficile de ne pas être touchée par cet incendie et tout ce qu'il à détruit. 2018 et 2019 pour des choses différentes, vont laisser des traces dans notre histoire
bises