Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chagrin d’amour

Défi 220. Par Anne le  jeu des centons.

 

Je ris de voir, le long des bois, les fiancés
Cheminer lentement, deux par deux, enlacés.
À quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu’on retrouve au soir désœuvrés, incertains.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? Je l’ignore
Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore.
Que je l’aimais alors ! Que je la trouvais belle !
Mon cœur vous soupirez au nom de l’infidèle.
 
Te voilà revenue, dans mes nuits étoilées,
Bel ange aux yeux d’azur, aux paupières voilées.
Mais vrai, j’ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes
L’âcre amour m’a gonflé de torpeurs enivrantes.
 
Amour, divin rôdeur, glissant entre les âmes
Sans te voir de mes yeux, je reconnais tes flammes.
Celui qui craint les maux qu’on souffre pour aimer
Qu’il ne se laisse pas à l’amour enflammer.
 
Ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson.
Ce qu’il faut de regrets pour payer un frisson.
Que mes froids sentiments s’expriment avec peine !
Amour...que je te hais de m’apprendre la haine !
 
Anne
 
Vers empruntés dans l’ordre à :
François Coppée, Louis Aragon,
Paul Verlaine, Nicolas Boileau,
Alfred de Musset, Arthur Rimbaud,
Marceline Desbordes-Valmore,
Pierre de Marbeuf, Louis Aragon,
Marceline Desbordes-Valmore.
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Et au final un nouveau poème original bravo et bises
Répondre
J
Et au final un nouveau poème original bravo et bises
Répondre
C
Thanks for sharing, this is a fantastic blog post.
Répondre
Q
Un patch très réussi.
Bravo, Anne !
Bises et douce journée.
Répondre
J
Grand bravo... je suis en retard parce que je ne s
Répondre
J
sais pas répondre avec mon téléphone !
F
Bravo c'est très coherent et parfaitement dans le defi pas aussi facile qu'il en a l'air .Bonne nuit
Répondre
A
Ce poème est beau parce que les vers utilisés sont magnifiques. Je n’ai fait que les agencer pour exprimer à travers eux des sentiments que nous avons tous, plus ou moins éprouvés un jour ou l’autre.
Merci à vous.
Répondre
M
Tous ces vers d'auteur différents s'imbriquent parfaitement avec harmonie pour constituer un très beau poème d'amour.
Répondre
L
Bravo Anne, magnifique centon chez toi aussi, romantisme exacerbé que tu as créé qui souligne le prix fort de l'amour. Bises.
Répondre
E
Je souris car en fait ça pourrait tout à fait être le poème d'un seul poète :-) c'est plus vrai que nature !
Anne je n'irais pas jusqu'à dire que je suis surprise car depuis que nous nous sommes retrouvées, je découvre chaque fois de bien belles choses. Bises
Répondre
C
Mille bravos, Anne ! Défi magnifiquement relevé ! Tout se tient parfaitement et, c'est si BEAU !
Bonne semaine,
Amitiés♥
Répondre
N
Mazette, que c'est beau !
Répondre
L
Magnifique ! pas d'autre mot que celui-ci, pour qualifier ce centon
Un grand bravo, Anne, c'est d'une grande réussite
Bisous
Répondre
R
Bravo défi magnifiquement réalisé. Bisoussss
Répondre
Z
Bravo Anne, c'est très réussi. Bises et bon début de semaine
Répondre
J
Un grand bravo Anne pour ce magnifique centon , tout s’enchaîne à merveille .
Merci beaucoup pour ta superbe participation .
Bonne journée
Bises
Répondre
A
Très bon choix ! Ces vers empruntés vont très bien ensemble.
Ah, Amour, quand tu nous tiens !
Répondre
M
Il n'y a pas d'amour heureux dit le poete mais ce n'est pas une raison pour haïr la vie et l'amour ????
Répondre