Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’heure

De passage ...pour ce jeudi en poésie, avec Martine.

 
Le bruit irrégulier de notes égrenées,
La caresse des mains sur le clavier traînées
Avec un abandon indifférent et las;
 
D’un vase de Chine à parois enluminées
Sur le tapis luisant d’étoffes satinées,
Choit la défleuraison de grappes de lilas;
 
Et la pendule blanche et frêle en porcelaine
Qui bat dans l’ombre avec une douceur d’haleine
Laisse tomber ses coups, un à un, comme un glas;
Et, dans le cœur lassé de sa recherche vaine,
S’éveille tristement la mémoire lointaine
De bonheurs disparus qui ne renaîtront pas.
 
Henri de RÉGNIER, (1864-1936), Premiers poèmes, Mercure de France.
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Tu as toujours le chic pour faire découvrir des poèmes merci pour ce partage bien en phase avec le sujet
bises et belle soirée
Répondre
E
j'ai plaisir à faire les recherches :-)

bises
J
Tu as toujours le chic pour faire découvrir des poèmes merci pour ce partage bien en phase avec le sujet
bises et belle soirée
Répondre
J
Un tres bon choix Monique pour cette évocation du passé , un poème que je ne connaissais pas , complètement en phase avec la météo d'aujourd'hui..
Bonne journée
Bises
Répondre
E
sourire! la météo chez moi aujourd hui est en forte baisse !
bisous
D
En harmonie avec le temps ! Non l'hier ne reviendra pas ! Très beau poème. Bises
Répondre
E
un peu tristounet ...c 'est peut être ce qui fait son charme !
bises
C
Bravo Monique !!! Un très bon choix de poème sur ce passage des heures qui ne renaîtront pas ! Mais, le souvenir restera !!!
Bonne soirée,
Bisous♥
Répondre
E
heureusement qu'il nous reste les souvenirs pour continuer à faire vivre les moments passés. bisous
P
Pourquoi ai-je tant de mal à venir commenter chez OB ,
Plus que mélancoliques les premiers poèmes d'amour. Ce n'est pas courir après sa jeunesse, ce sont les premiers émois qui ne seront jamais oubliés. On ne revient pas sur ce qui est passé.
Ca, c'est mon ressenti.
En tous cas, j'aime.
Bisous Eglantine
Répondre
E
il n'est pas toujours de déposer un commentaire sur les blogs. En ne revient pas sur hier mais on garde au coeur....
bises et couvre toi bien si tu va au jardin
R
Il ne renaissent pas mais d'autres peuvent arriver.....Très beau poème. Bisous bisous
Répondre
E
c'est comme les plantes...ça meurt et renait :-)
grosses bises
G
Quelle jolie découverte ! Et cette nostalgie qui sied si bien à cet automne larmoyant... Merci Eglantine.
Répondre
E
je dois être sensible au changement de saison :-) particulièrement dans mes "cueillettes" de poèmes pour le jeui en poèsie.
belle journée à toi
I
doux et nostalgique. j'aime beaucoup
Répondre
E
c'est à l'image de la saison...:-)
Q
Je connaissais le poème, et j'ai aimé le relire.
Je me demande parfois si les premiers poèmes de nos plus grands poètes ne sont pas le reflet de chagrins tus.
Bisous et douce journée. Merci pour tout.
Répondre
E
je ne me souviens pas de l'avoir jamais lu...Nos "grands poètes" me passionnent toujours. Et ...toujours je découvre des poèmes nouveaux pour moi.
bisous
J
très beau ce poème , ils "causaient" bien du temps fugace ces poètes !
bisous M'dame Églantine
Répondre
E
j'ai un faible pour ceux qui "causaient" avant notre époque...ce qui ne m'empèche pas d'apprécier le présent !
Chez toi ...ça va pour le mieux ?
bisous
M
Merci beaucoup d'avoir partagé ce très beau poème. Quand au milieu de notre quotidien une pendule nous rappelle le passé. Bisous
Répondre
E
pas trop d'attaque pour participer mais un jeudi ça ce laisse pas de coté sachant les récoltes qu'on peut faire :-) bisous
M
Bonjour Eglantine il est très beau ce poème, bisous et bonne journée MTH
Répondre
E
merci Marie :-) j'aime découvrir à nouveau et internet est une bonne source
bisous
J
Je ne pense pas l'avoir lu un jour...ô rage ô désespoir ô vieillesse ennemie, eh oui... un jour viendra... bises
Répondre
E
Perso comme toi je pense ne l'avoir jamais lu avant. Bisous
Z
Coucou Monique. Tu a choisi un très beau poème pour ce 1er poème du jeudi pour Martine, merci et bravo. Bises et bon jeudi
Répondre
E
je n'ai pas ton talent d'écriture :-) alors j'emprinte. J'ai particulièrement apprécié le tien!
bises
M
Quel joli poème que je ne connaissais pas...Je le trouve plutôt mélancolique mais il est émouvant. J'espère que tout va mieux ma chère Eglantine. bisous et une belle journée
Répondre
E
:-) je ne connaissais pas non plus...mais l'automne qui arrive incite un peu à la mélancolie alors j'ai adopté ce poème !
A la maison quelques progrès non négligeables. merci à toi :-)
bisous