Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le bestiaire du ciel,

Participation d'Anne au défi 226 proposé par Josette

Quand dans le firmament la nuit étend ses voiles,
Et qu’au lointain s’allument des millions d’étoiles,
Que dans le ciel serpente  des routes infinies
Menant si loin, plus loin que la vie, que l’oubli,
Dans les constellations, les animaux du ciel
Se dévoilent ainsi que des monstres éternels.
La Grande Ourse et ses sept étoiles étincelantes,
Animal fabuleux aux formes inquiétantes,
Le Dragon, serpentant sur des lieues infinies,
Dont douze feux dessinent les contours imprécis,
Les Chiens d’Orion nommés par Homère et Virgile
Féroces créatures, gardiens des crues du Nil.
Que d’êtres fantastiques et de rêves sans nombre
Nous appellent, envoûtants, la nuit dans le ciel sombre !
Le majestueux Cygne dans la Voie lactée
Tend ses ailes, pareil à la lyre d’Orphée.
Antarès scintille comme un éclair de feu
Quand rampe le Scorpion avec sa longue queue.
Pégase au ciel déploie sa crinière flottante
Tel un cheval  ailé, une icône vivante..
Le Centaure créature mi-homme, mi-cheval,
A l’allure troublante, célèbre l’animal.
Le ciel nocturne est une véritable jungle
Dont la vision nous rend religieux et humbles,
Fantastique Licorne, Hydre, Poisson, Dauphin
Taureau, Aigle, Bélier, poursuivent leur destin...
Vers la voûte sacrée où s’élèvent nos yeux,
Les étoiles nous offrent un monde merveilleux,
Un étrange univers qui chaque nuit nous livre
Ce que l’humanité a construit pour survivre,
De rêves, d’illusions, d’amour et de pensée,
Lui permettant d’atteindre un jour l’éternité.
 
Anne
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
J'admire cette connaissance des constellations et cette mise en poème de ces personnages stellaires et mythologiques ...
Répondre
A
Je suis allée me documenter. Bisous
A
Et bien sûr : «... dans le ciel serpentENT des routes infinies...  »
Répondre
E
sourire...je suis sure que personne n'avait attention :-)
L
Magnifique, Anne, merci beaucoup, bisous !
Répondre
A
Je te remercie d’aimer lire ce que j’écris. N’est-ce pas la plus belle des récompenses ?
C
C'est vraiment superbe, Anne ! Mille et un bravos + quelques-uns ! Bonne soirée ! Amitiés♥
Répondre
A
Merci Colette pour ta générosité, ta fraîcheur et ton enthousiasme. Bises
L
Waouuuh ! sublime, Anne : j'adore ! Grand coup de chapeau
Bisous émerveillés
Répondre
A
Ce qui est sublime Luciole, c’est plutôt le sujet choisi qui offre des pistes infinies. Bisous à toi aussi.
J
Magnifique ce texte, j'aime beaucoup ce bestiaire astral grand bravo et merci pour cette page
Répondre
A
Merci Josette. J’aime beaucoup échanger avec toi bien que j’aie du mal à écrire sur ton blog. Amitiés
R
Très beau texte est idée originale pour ce bestiaire. Bravo
Répondre
A
Merci à toi ! Parfois l’idée met du temps à venir. Mais quand elle est là je fais en sorte de la mener jusqu’au bout.
J
Magnifique bestiaire céleste , merci de l'avoir décliné en poésie , j'aime beaucoup
Bonne journée
Bises
Répondre
A
Merci Jazzy ! Tes commentaires sont généreux et encourageants. Bises
P
Ha les merveilleuses nuits passées la tête en l'air à décrypter, à s'émouvoir, à discuter.
Rêves, illusions, amour et pensée. Merci Anne
Bonne journée
Répondre
A
Le ciel est un livre dans lequel les hommes, depuis des millions d’années, ont tenté
d’écrire leur histoire et de déchiffrer le mystère de la vie. Que de nuits à rêver en le contemplant ! Bonne journée et bonne nuit également.
G
Que tous ces fabuleux animaux poursuivent leur cavale nocturne pour que je puisse, chaque soir, m'en émerveiller. Merci pour ce magnifique élan poétique !
Répondre
A
Merci d’être sensible aux images que j’essaie de créer et aux émotions que j’aimerais faire partager. Toute mon amitié
Z
Il est vrai que le ciel, la nuit, est un formidable bestiaire. Bravo Anne. Je reviens sur les blog en pointillé. Bises et bon début de semaine
Répondre
A
Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre que nos rêves ne peuvent en créer. Bonne semaine et bises
M
Il fallait y penser au bestiaire de la galaxie. Quel bel hommage poétique aux étoiles. Bravo à Anne et merci à toi. Bisous et belle semaine.
Répondre
A
Je suis satisfaite quand il me vient soudain une idée que je parviens à réaliser, souvent avec beaucoup de persévérance.Bises
J
Bonjour Anne, le ciel est un zoo fantastique comme la terre rêverait d'en avoir, mais c'est là le privilège de la nuit étoilée... merci, bon lundi, JB
Répondre
A
Ce qui me fascine c’est l’idée que les hommes aient créé par la pensée cet univers céleste qui nous survivra. Amitiés