Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le bafoué

 
Participation d’Anne au défi proposé par Fanfan
D’après la chanson de Hugues Aufray :  Ton premier chagrin d’amour.
 
Les lampadaires sont allumés
Tes amis s’en sont allés
Leurs banderoles pliées.
Par-ci par-là, quelques grabats
Sur la place de l’opéra
Les fourgons ne sont plus là.
Il pleut doucement sur Paris
Les rues se sont endormies
Mais tu ne veux pas rentrer.
Désemparé, tu restes là
À te demander pourquoi
Se battre pour exister.
 
Tu dois lutter
Quand tes droits sont bafoués
Que tu ne comptes plus depuis des années.
Pleure dans le noir
Surtout ne perds pas espoir.
Relève-toi, car tu dois encore y croire.    
 
Est-ce les voix à la télé
Et les violences échangées
Qui te font soudain douter ?
Est-ce cette crainte éperdue
Qui sur toi s’est abattue
Quand les micros se sont tus ?
Va maintenant rentre il fait nuit
Couche-toi sans faire de bruit
Et pleure au creux de ton lit.
Là seul, tu reprendras courage,
S’effaceront les nuages
Et tu tourneras la page.
 
Tu dois lutter
Quand tes droits sont bafoués
Que tu ne comptes plus depuis des années.
Pleure dans le noir
Surtout ne perds pas espoir.
Relève-toi car tu dois encore y croire.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Je ne connaissais pas la chanson...Merci, Anne, je la découvre grâce à toi.
Belle participation, très originale.
Passe une douce journée.
Répondre
A
Bisous.
D
Bravo Anne, tu es à peu près la seule à avoir choisi la deuxième proposition de Fanfan. J'aime d'autant plus que je ne connaissais pas du tout cette chanson de Hugues Aufray . Quel talent et quel poète, lui qui a bercé toute mon enfance. Je l'ai vu encore récemment à la télé, il est incroyable, c'est un vrai pilier de la chanson française.
Merci pour ta participation.
Bisous.
Domi.
Répondre
L
Ne me souviens pas de cette si belle chanson d'Hugues Aufray ? Merci de nous la faire découvrir !!!

Et j'aime bcp ton texte très contemporain, réconfort pour ceux qui triment sans en avoir les retombées.... Superbe !

Bisous Anne
Répondre
A
Mon fils aîné est le sosie de Hugues Aufray, raison de plus pour aimer ce chanteur et ses superbes chansons. L’ambiance de celle-ci ne pouvait que m’inspirer ce que j’ai écrit. Bises.
A
Je n’ai pas tout à fait répondu à la consigne qui demandait une parodie mais je voulais m’inspirer de l’actualité laquelle en ce moment manque un peu de fantaisie. Merci pour vos commentaires.
Répondre
E
Un très bon choix, pour la chanson d'Hugues Aufray qui sait parler à ses fans et pour ton texte à ceux qui ont besoin de réconfort. Bisous et bonne soirée. Bonne année également, que 2020 t'apporte tout ce que tu désires (santé, bonheur et peu de soucis).
Répondre
A
Bonne année à toi aussi Elisabeth. Bises.
J
Bravo c'est superbe , et en plus je retrouve une chanson d'Hugues Aufray que j'avais oubliée , il ne l'a pas chantée la dernière fois que je suis allée à un de ses concerts .
Merci beaucoup pour cet arrangement qui me plait beaucoup .
Bonne journée
Bises
Répondre
M
Bravo à Anne pour cette interprétation de la chanson d'Hugues Auffray, une chanson que j'avais totalement oublié :) Bisous et merci à toutes les deux
Répondre
A
Bisous.
C
Bravo Anne ! C'est tout à fait super ! Magnifique participation à relever le défi !
Répondre
R
Bravo c'est super bien vu ta chanson...Epatée. Bisoussss
Répondre
F
Je ne connaissais pas cette jolie chanson. Adaptée à l'actualité du moment, c'est une bonne idée et c'est bien réussi . Ne jamais perdre espoir.. c'est un bon message . bISE
Répondre
A
Je connais mieux les anciennes chansons d'Hugues Aufray que les plus récentes, mais tu m'as donné le plaisir de découvrir celle-là et d'applaudir ta participation.
Répondre
J
un beau défi que tu as adapté à l'actualité
Bisous Anne
Répondre
A
Merci Josette.
J
Bonjour Anne, je ne connaissais pas cette chanson de Hugues... et bel arrangement de circonstance... merci, jill
Répondre