Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Invocation à la Poésie

Premier jeudi en poésie des Croqueurs de mots, 
aux commandes sur
une mer bercée par un doux zéphyr, Hélène.

 
Nymphe tendre et vermeille, ô jeune Poésie !
Quel bois est aujourd’hui ta retraite choisie ?
Quelles fleurs, près d’une onde où s’égarent tes pas,
Se courbent mollement sous tes pieds délicats ?
Où te faut-il chercher ? Vois la saison nouvelle :
Sur son visage blanc quelle pourpre étincelle !
L’hirondelle a chanté ; Zéphir est de retour :
Il revient en dansant ; il ramène l’amour.
L’ombre, les prés, les fleurs, c’est sa douce famille,
Et Jupiter se plaît à contempler sa fille,
Cette terre où partout, sous tes doigts gracieux,
S’empressent de germer des vers mélodieux.
Le fleuve qui s’étend dans les vallons humides
Roule pour toi des vers doux, sonores, liquides.
Des vers, s’ouvrant en foule aux regards du soleil,
Sont ce peuple de fleurs au calice vermeil.
Et les monts, en torrents qui blanchissent leurs cimes,
Lancent des vers brillants dans le fond des abîmes.
André Chénier, Bucoliques. Idylles et fragments d’idylles
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Merci pour ces moments de douceur, ça manque un peu au paysage en ce moment :(
Bisous Mère Grand
Répondre
A
« André Chénier » est le nom de mon premier collègue, à mon arrivée en France. Toute une époque ! Toute une nostalgie !
Répondre
A
Lire collège et non collègue.
J
Un bien beau poème de André Chénier, magnifique poète, artisan de la première république, anti-royaliste qui a eu le courage de s'élever contre la dérive de la terreur et qui en a été guillotiné
bises et belle semaine
Répondre
S
Poésie où es-tu ? Je suis ĺà mon enfant. Chez mère-grand.
Répondre
K
Bonjour Eglantine,
Un poème très doux et plaisant à lire.
C'est une découverte pour moi, tant le poème que l'auteur ... merci à toi de me l'avoir fait découvrir
Passe un beau dimanche ... Bisous à toi
Répondre
C
Bravo Monique ! C'est un magnifique choix !
Bon dimanche,
Bisous♥
Répondre
E
Bonjour à toutes,
et merci pour vos commentaires. Certains poètes, comme André Chénier, me ramènent à des salles de classe. C'est curieux comme des images particulières surgissent avec leur nom. J'adorais les cours de français et j'adorais les cours de poésie. Ma mémoire n'est plus capable de réciter un poème en entier hélas....merci encore à vous de me lire et bonne fin de semaine. Je vous embrasse
Répondre
F
Un poète que j'aime bien et méconnu. Bise
Répondre
J
très bon choix de poésie on ne parle pas souvent d'André Chénier !
bises
Répondre
J
Je découvre aussi cette poésie d'André Chénier , c'est superbe .
Bonne journée Eglantine
Bises
Répondre
G
Offrirons-nous aussi l'intégralité de nos visages blancs au soleil retrouvé ? ;)
Répondre
P
Une poésie que je ne connaissais pas. Merci Eglantine.
Lire cela en automne fait espérer un beau et doux printemps.
Gros bisous
Répondre
M
Un très beau poème que je découvre grâce à toi ! Bisous
Répondre
M
Superbe poésie de Chénier que je ne connaissais pas. Merci de ce beau partage. Bisous
Répondre
Z
Coucou Monique. Pour cette reprise chez les crôqueurs de môts, tu nous as choisi un magnifique poème, merci.Bises et bon jeudi
Répondre
J
Des vers mélodieux, tout un programme qu'il plaît à lire ici, merci, doux jeudi, bises
Répondre