Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Lipogramme sans A.

Texte d'Anne, pour le défi 243
des Croqueurs de Mots. A la Barre Colette

 

Lorsque mon éden s’endort en décembre.
Lorsque les pommiers, le poirier, les noisetiers, les cerisiers et le noyer, dépouillés de leurs feuilles, dressent vers les nues leurs membres dénudés et tordus qui ondulent en mille tiges entremêlées.
Lorsque le ciel est lourd et que sur les nuées défilent des silhouettes éphémères.
Lorsque pigeons, rouges-gorges, merles noirs et tourterelles en quête de nourriture se risquent toujours plus près du logis des hommes.
Lorsque mille brins d’herbe se couvrent de gelée et que les insectes, sous les pierres, se dissimulent.
Lorsque les buis, les glycines, les iris et les rosiers se protègent et s’endorment, pour refleurir le printemps venu.
Telle le loir, le hérisson et le lérot j’hiberne.
Je m’immerge en un rêve douillet, loin des émois et des bouleversements de ce monde, pour que s’enfuient très loin, l’hiver et son cortège.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Un texte rempli de douceur et sans un seul "a" , je dis bravo !!! Bisous;)
Répondre
A
Merci. C’est le sujet qui s’y prête. Bisous
D
un texte tout doux ; nous devrions faire comme les marmottes, nous endormir et sourire au printemps sans covid. Bises.
Répondre
A
Nous endormir mais d’un sommeil plein de rêves.Bisous
J
Un bien joli texte sans les a d'un paysage d'hiver si bien perçu bises et belle soirée
Répondre
A
Merci Jeanne. Bonne nuit.
P
Amusant. Jeune fille j'habitais Poissy, sur le plateau d'où je voyais aussi la forêt de St Germain. D'ailleurs c'était la promenade, à pieds, bien sûr.
Oui, je suis dans une belle région comme le sont les régions de France.
J'aime ce que tu dis : l'hiver de ta vie est un second printemps. On y arrive tellement vite. Autant le prendre de cette manière que se lamenter. Pas le temps.
Bisous Anne
Répondre
A
Je vis ma vie comme un beau voyage. Amitiés
N
Mieux vaut un lipogramme qu'une liposuccion !
Bizatoi !
Répondre
A
D’autant plus que dans la liposuccion on se débarrasse de quelque chose de désagréable, alors que la lettre A est irremplaçable. J’y tiens. Elle est dans mon nom, mon prénom et mon patronyme. J’écris cela en toute modestie. Bisous
P
Je ris car j'ail u les commentaires et je m'aperçois que c'était le lipogramme sans A. J'étais tellement bien dedans que j'ai carrément oublié le sujet. Comme j'aime toutes les saisons, ce n'est pas moi qui te contredirai.
En ce moment nus déjeunons, matin et midi, avec les mésanges qui, elles prennent leur repas en face la fenêtre.
Je n'hiberne pas plus que cela car j'aime bien aller voir si notre rivière, La Vaux, est dans son lit, si les blés sont sortis, si ... Il y a tellement à voir dans la nature. Et il y a le jardin dans lequel je fais mon marché, même en ce moment.
J'ai même vu qu'il reste quelques pommes.
Bonne soirée d'hiver Anne.
Répondre
A
Tu habites une belle région. Moi j’ai heureusement mon jardin, la forêt de Saint -Germain et la Seine qui est majestueuse en traversant cette région. Amitiés pimprenelle
L
Superbe, Anne, comme toujours ! J'aime bcp, bcp... Le dégel a oublié qqs plaques neigeuses, mais autour, quelle gadoue ! Nostalgie de s paysages immaculés et féériques de tous ces jours derniers.... Voilà bien 10 années qu'il n'avait pas neigé dans le Var... Merci Anne et bonne semaine ... Bisous
Répondre
A
Même la gadoue pourrait être un sujet de poésie. J’adorais patauger dedans quand j’étais enfant. Bises Luciole
G
L'hiver, comme un interlude cotonneux, une mise en repos bien méritée pour concocter l'explosion de vie d'un printemps futur, un temps pour penser, contempler, se recentrer sur soi, sur nos proches, une kyrielle de petits bonheurs collectés... C'est aussi ceci, le temps des brumes et du froid !
Répondre
A
« L’hiver de ta vie est un second printemps ». Raison de plus pour aimer l’hiver, ses brumes, son froid et sa nostalgie. Bisous
A
Tout est dit, bonne nuit d'hiver !
Répondre
A
«  Si l’univers n’était qu’un chant d’été, personne ne saurait combien la neige est belle en hiver ».Yasmina Kadra
C
Grand merci Anne et mille bravos ! C'est parfait !!! Bonne et belle poursuite de ce lundi ! Bises♥
Répondre
A
Mais c’est un plaisir Colette de partager avec toi. Bises
R
c'est très beau et en plus sans le A, belle prouesse. gros bisous douce semaine
Répondre
A
Tu es très indulgente Renée. Bisous et douce semaine à toi aussi.
J
Bravo pour ce texte poétique qui n'intègre pas de lettre interdite . Ce matin je suis quand même sortie de mon hibernation pour profiter du soleil , malgré le froid c'était bien agréable .
Bonne journée
Bises
Répondre
A
J’adore mon jardin l’hiver et j’hiberne juste un peu pour le fun. Bises
M
Tous les petits bonheurs qui nous font oublier le reste si bien écrits. J'aime. Belle semaine
Répondre
A
Je lis un de tes livres. J’adore tes descriptions. Bonne soirée
F
C'est agréable d'hiberner un moment comme la nature... Bravo pour ce texte sans A Bise
Répondre
A
J’aime surtout voir mon jardin se métamorphoser au fil des saisons. Bises
J
comme c'est beau et poétique cette attente du printemps
Répondre
A
Il fallait surtout que j’évite la lettre A. Cela m’a obligée à sélectionner les mots. J’aime jongler avec les mots. Bisous
J
Bonjour Anne, un temps "mort" pour la nature et pour nous, on fait avec, en rêvant aux jours meilleurs... belle journée, jill
Répondre
A
L’hiver ne manque pas de charme et puis, il met en valeur les autres saisons.
Bonne soirée Jill
Z
Et comme je te comprends ! ???? Difficile de sortir dehors et de défier le froid. Hiberne bien !
Bises et bon lundi
Répondre
A
Ce n’est pas encore le froid polaire et les hivers sont de moins en moins rudes. Après tout, puisque nous sommes en hiver ce serait peut-être bien qu’il neige. Ne serait - ce que pour le plaisir des yeux. Bisous