Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je sais un nid charmant et tendre…

 

Je crois que je ne vais pas être la seule en ce jeudi,
à sucomber à ce poème :-)

Je sais un nid charmant et tendre

Où niche l’oiseau bleu du cœur,
L’oiseau dont nul ne peut entendre
Sans tressaillir, l’accent vainqueur ;
 
Nid plein de grâces sans pareilles,
Qui, sous un rayon de gaieté,
Scintillent comme des abeilles
Dans l’or des aurores d’été.
 
Formé de fleurs fraîches écloses,
Œuvre admirable de l’amour,
Des perles, des feuilles de rosés,
Dessinent son riant contour.
 
Écrin délicieux que dore
La jeunesse en traits éclatants ;
D’où s’échappe, ailée et sonore,
La vive chanson du printemps ;
 
D’où sort une divine haleine,
Comme d’un calice vermeil
Qui livre aux souffles de la plaine
Son sein tout baigné de soleil.
 
Nid séducteur où rit l’ivresse,
Cachant ses secrètes ardeurs,
Comme une coupe enchanteresse
Dont les bords sont voilés de fleurs.
 
Plus mignon qu’un nid d’oiseau-mouche,
Plus frais qu’un cœur de rose-thé, —
Ce nid ravissant…, c’est ta bouche,
Doux paradis de volupté,
 
Où les désirs, ramiers fidèles,
Volent toujours inapaisés,
Et vont provoquer à coups d’ailes
L’essaim palpitant des baisers !
 
Théophile GAUTIER
Recueil : "Poésies nouvelles et inédites"
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Tu as raison, c'est un magnifique poème que j'aime énormément.
Merci pour le partage.
Bisous et douce journée.
Répondre
J
Bonjour Eglantine, ravi de venir te relire et me délecter de ce poème de Théophile Gautier qui est superbe , du même acabit qu'un bon Victor Hugo :" Des perles, des feuilles de rosés/Dessinent son riant contour." Imparable !
Répondre
Q
C'est un très beau poème. Merci pour ce partage.
Je dois avouer que je ne suis pas toujours enthousiaste pour Théophile Gautier, mais j'aime beaucoup celui-ci. Merci !
Gros bisous et douce journée.
Répondre
J
sourires ... j'ai failli le choisir aussi. bises
Répondre
E
Bonjour tout le monde :-) Si j'ai cru le retrouver sur d'autres blogs c'est qu'en fait les deux premiers vers du poème tournent dans ma tête, le reste ma mémoire l'a oublié !
Profitez bien de ce WE , suivant la région ou vous êtes on ne sait pas ce qui va se passer
bises
Répondre
P
Tu es la première et peut-être la dernière, pour le moment, j'espère. Gros problèmes d'ordinateur, je n'arrive même pas à ouvrir mon blog. Entre Petit-Fils N° 3 et le mari, on va peut-être y arriver. Tiens, ça me manquerait alors que je ne fais pas grand-chose. Je crois que je repartais un peu. Le printemps qui arrive ... peut-être.
En tous cas, tu as fait un très beau choix. Les comparaisons sont tellement imagées.
Bisous
Répondre
J
un poème à découvrir... il respire la joie du printemps et de l'amour
Répondre
R
Il est superbe merci car je le découvre. Bisous doux weekend
Répondre
D
Oh que c'est joli ! Bises
Répondre
I
Un joli poème qui respire le printemps. Très beau !
Répondre
M
Un joli poème qui symbolise bien le printemps et la saison des nids ! Je le relis avec grand plaisir mais je ne l'ai pas encore croisé parmi les participants :) bisous et une belle journée
Répondre
G
Il ne faudrait pas permettre à un vilain coucou de squatter ce nid charmant ! ;)
Répondre
C
Magnifique choix, Monique !!! J'♥ beaucoup ! Bravo ! Bon après-midi ! Bisous♥
Répondre
A
Très bon choix que je n'ai pas encore rencontré, mais je n'ai pas fini mon petit tour des nids. Merci à toi !
Répondre
J
Excellent choix Monique avec ce poème de Théophile Gautier , je ne l'ai pas encore lu dans les participations .
Bonne journée
Bises
Répondre
M
Très beau partage, je ne l'ai pas encore lu ailleurs. Bisous
Répondre
Z
C'est un magnifique poème de Théophile Gautier, et je te rassure Monique, au fil de mes visites, c'est la première fois que je le relis pour ce second jeudi en poésie des Croqueurs de Môts. Tu as très bien choisi.Bises et bon jeudi.
Répondre