Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oyez ! oyez !

C’est une belle journée ensoleillée du mois de février, pleine de douceur, de ces journées comme on en attend pas en hiver. Tout est paisible et pourtant M’âme Églantine semble préoccupée.

  • Qu’est ce qui se passe, vous me semblez très interrogative avec vous-mêmes ?
  • Euh …interrogative ? C’est quoi ce langage ! Je m’étonne, oui c’est ça je m’étonne !
  • Ah, et de quoi donc ?
  • Tu te souviens Horace, que je t’avais parlé du big bang, il n’y a pas si longtemps ?
  • Je dirais moi que vous aviez essayé de m’expliquer, mais que c’était resté comment dire, un peu en rade !
  • Oui bon d’accord, c’est que ce n’est pas facile à t’expliquer !
  • Et alors, pourquoi vous en reparlé ?
  • Parce que je ne comprends plus rien à rien, pardi !
  • Soyez plus claire, exprimez-vous, promis je vous écoute !
  • Figure-toi, qu’il se trouve …comment t’expliquer tellement j’ai l’impression moi d’être tombée sur la tête !
  • D’où un effet du big bang peut-être ?
  • C’est un peu ça, enfin je crois ! Bon voilà, attend que je trouve tous ses titres à cette dame…
  • Elle en a plusieurs ?
  • Non mais un, un peu à rallonge : Madame La Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement.
  • Et donc, c’est juste pour sa fonction que vous faites tout ce discours ?
  • Mais non, pas du tout ! Figure-toi qu’elle a déclaré lors d’un interview, vouloir faire devine quoi ?
  • Comment voulez-vous que je devine ce qu’il y dans la tête d’un ou d’une ministre ?
  • Je te dis tout, elle veut faire en mai « une nuit de la solidarité nationale, pour permettre aux Français, d’aller à la rencontre des sans-abris et pour connaître le nombre de personnes qui dorment à la rue ».
  • Vous plaisantez je suppose ?
  • Hélas non mon ami, je ne plaisante point !
  • En premier, je dirais, que ces sans-abris depuis qu’il y a le Covid je n’ai pas l’impression qu’on en parle beaucoup ! Deuxio, ça c’est sûr les français vont se lever la nuit pour aller les voir comme on va voir les monuments illuminés !
  • Tu comprends que je sois troublée ?
  • Il y a de quoi être plus que troublée ! Est ce qu’elle prend ces gens pour des animaux dans un zoo ?
  • Et dire qu’on paye des personnes pour dire des énormités pareilles, la nuit de la solidarité, les jours ne sont pas assez longs ?
  • En fait, ce sont des sans-abris, mais le jour ils sont certainement dans leur appartement puisqu’il faut attendre la nuit pour les voir ! Je m’en étranglerais de colère moi un chat, c’est vous dire !
  • Horace, en fait à bien y réfléchir, je crois que c'est de la maladresse dans la formulation,  "permettre aux français", ce n'est pas de ça qu'il doit s'agir, mais bien d'associations, de bénévoles qui font déjà des maraudes et apportent leur soutien aux sans- abris
  • Quand on est sur le devant de la scène, les mots employés ont leur importance, sinon on peut choquer les gens ! 
  • Tu as raison, chaque mot doit être bien pesé !
  • Bon, donc dans l'histoire ce n'est pas aussi stupide qu'il y parait ?
  • Horace, je crois bien  !
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quichottine 19/04/2021 08:28

Je n'étais pas au courant, c'est inimaginable...

luciole 83 20/02/2021 22:24

Hé bé ! je ne regarde plus la télé et ne le regrette pas...
Un jour, nous avons été contactés, mon mari et moi, pour aller chercher et compter les petits oiseaux dans tel endroit de la nature... N'avions pas le temps, mais c'était une belle idée...
M'était pas venu à l'idée d'aller à la recherche des SDF et de les compter... Aller à leur rencontre pour leur distribuer des casse-croûtes ou soupes chaudes, ça oui ... à défaut de logement... Une bien belle idée, les maraudes, sans effet de manches ni glorioles ministérielles.... Normal, c'est une idée de la base, une idée du pauvre peuple sans cervelle à qui il faut faire sans cesse la leçon ! Dépenser des sommes folles, extravagantes, pour illuminer la Tour Eiffel en plein confinement alors que tout rassemblement était interdit... ça c'était une riche idée !!! Mais réserver cette somme pour construire des logements sociaux ??? Itou pour ces rues mirifiques de Noël qui croulent sous les décorations lumineuses... A croire que plus personne ne sait reconnaître quels sont les choix primordiaux, les choix à faire... Pour des raisons économiques, les guirlandes sont bcp plus importantes que l'humain, surtout quand celui-ci ne rapporte plus rien.... Bref, le monde marche sur la tête ! Merci pour cette piqûre de rappel, Eglantine, et passe un bon WE qd même. Bisous

Eglantine Lilas 27/02/2021 15:48

sourire :-) les petits oiseaux pourquoi pas !bonne fin de semaine
bisous

fanfan2B 17/02/2021 19:09

Elle a dit ça? Je ne crois pas que les sans-abri ont envie que les gens aillent les regarder comme des bêtes curieuses en effet!
C'est bizarre. Parfois les ministres disent n'importe quoi ...
Pas besoin d'aller la nuit dans les rues pour essayer d'aider les sans-abri. Il y a d'autres méthodes! Bise

Eglantine Lilas 19/02/2021 16:16

coucou, ces " nuits" semblent exister dans plusieurs villes pour recenser les besoins de logements ! Tout d'abord je ne vois pas le besoin de créer "ces nuits " de les mettre sur la place publique, s'il y a des gens qui font se travail qu'ils le fassent donc en silence. Si j'en croit les journaux et les vidéos , la ministre en rajoute une couche en invitant " les français " : " Enfin, la ministre réfléchit à l’organisation d’une « nuit de la solidarité nationale, pour permettre aux Français, d’aller à la rencontre des sans abris et pour connaître le nombre de personnes qui dorment à la rue. " les sans-abris n'attendent que ça, que les français défilent devant eux ! bise

pimprenelle 17/02/2021 15:47

Je crois bien avoir entendu entre deux portes et m'être fait la réflexion : pas de rassemblements, pas de rassemblements. Dans mon village, c'est possible de se donner le mot pour que chacun puisse passer devant une personne. Bon, déjà, il n'y a pas de sans abri, je me demande même si au bourg il y en a. Mais ça, ce doit être parce que le département est pauvre. Les jeunes sont partis "à la ville".
Tu as raison, elle a une fonction très à rallonge.
Bref, comme d'habitude, j'ai aimé.
Bisous Egmlantine.

Eglantine Lilas 19/02/2021 16:19

Elle a prévu ça pour mai :-) donc plus de couvre-feu ? je sais que c'est difficile mais si on s'occupait des gens le jour on aurait pas besoin de "créer des nuits ! bisous

Renée 17/02/2021 14:26

Je en met pas en doute tes dires Eglantine mais si cela est vrai cette Dame n'as rien a faire dans un ministère a dire des conneries (excuse tu terme) elle ferait mieux elle de faire en sorte que ces gens ne soient plus dans la rue c'est pas des bêtes de foires et en plus c'est encore une promesse jamais tenue. Et ça a fait des études ça????????' Punaise. Bisous

Eglantine Lilas 19/02/2021 16:21

Tout à fait d'accord qu'on fasse en sorte que les sans abris aient un abri, qu'on commence donc par là ! Il suffit de dire " je crée " pour s'imaginer que le problème est réglé !
bisous et bonne fin de semaine

manou 17/02/2021 10:01

C'est encore une fois prendre le problème à l'envers, c'est au gouvernement de faire ce qu'il faut pour s'occuper des sans-abris et leur permettre de vivre autrement...à quoi ça sert une nuit, ceux qui ne les voient pas ne les verrons pas plus ! C'est vrai que le problème des sans-abris est plus facile à gérer dans les petites communes qu'en ville mais nous culpabiliser sans cesse, je trouve que c'est un peu fort de café ! En tous les cas cette phrase je ne l'avais pas entendu...merci à M'âme Eglantine de nous livrer ses révoltes...Bisous

Eglantine Lilas 19/02/2021 16:23

on fait " une nuit " et après on a bonne conscience ! tu entends beaucoup parler de ces pauvres gens dans la rue et du virus les concernant ? en ce moment je dois être dans ma période de rébellion sur les propos des personnes publiques ! bisous, bisous

colettedc 17/02/2021 04:24

J'♥ bien ce bout de phrase à propos, oui « la nuit de la solidarité, les jours ne sont pas assez longs ? »
Bonne journée Monique,
Bisous♥

Eglantine Lilas 19/02/2021 16:24

mais c'est bien ça ! dans la journée ils doivent s'occuper de ceux qui ont des abris ! grrrrr !
bises Colette

Galet 16/02/2021 19:56

Eh bien moi, j'ai sauté sur ton info : donc, une nuit, ça veut dire qu'il n'y aura plus de couvre-feu, et pas non plus de numerus clausus pour se rassembler, puisque l'immense vague des Français déferlera sur les sans-abris qui sont sur le sable ! Youpi !... Mais non, tu coupes mon élan avec ton analyse pertinente... Au fait, et si on dénombrait les sans-abris porteur du COVID et ceux qui en sont morts ? Caresse à Horace.

Eglantine Lilas 19/02/2021 16:32

J'ai transmis à Horace et il te remercie !

Eglantine Lilas 19/02/2021 16:32

Mais c'est bien sur ! et pourquoi je n'y ai pas pensé , je te demande un peu ! en fait je crois que l'image que s'est mise dans ma tête, sans que je lui demande rien, m'a mise en colère ! brave gens mettez vos beaux atours et allez donc voir ces pauvres gens par une belle lune étoilée ! je voyais un défilé de personnes ...bref ce n'était pas très beau à voir dans ma tête à ce moment là :-) bises

jazzy57 16/02/2021 19:22

Ah je ne l'avais pas entendue cette phrase . Si déjà tous les gens qui passent devant un sdf pouvaient le regarder et lui adresser la parole ce serait bien . Oui cela doit être une maladresse dans la formulation espérons .
Bonne soirée
Bises

Eglantine Lilas 19/02/2021 16:37

J'espère aussi que c'est de la maladresse ! j'ai découvert ainsi qu'il existe ces nuits de solidarité dans des villes ! pourquoi créer des nuits bon sang de bon soir ..pardon mais ces gens ils ont besoin tous les jours et toutes les nuits !
bref je ne vait pas changer le monde mais parfois je m'enerve d'entendre certains dire ! bises

Martine Martin 16/02/2021 18:55

Quand on voit le nombre de gens qui ignorent leur SDF dans la rue je doute fort que cette journée de solidarité et beaucoup d'impact sur cela et sur beaucoup de Français mais c'est dommage. Personnellement je leur dis toujours bonjour avec un sourire et quand je sors de la boulangerie il y a souvent des SDF et j'achète des petites gâteries pour eux. Bises

ZAZA 16/02/2021 18:47

Ah Monique, les maladresses de langage des ministres et des politiques. Il y aurait de quoi rire si nous n'étions pas dans ce marasme sanitaire en ce moment. D'ailleurs, les SDF passent au second plan en ce moment, d'où mon expression française de ce matin .... "Aux chevaux maigres vont les mouches". Nous vivons tout de même un drôle de monde et cela ne va pas s'arranger !
Bisous et bonne soirée