Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mois de juin.

Jeudi en poésie des Croqueurs de mots,
Zaza ramène le navire au port.
Dans cette vie ou nous ne sommes
Que pour un temps si tôt fini,
L'instinct des oiseaux et des hommes
Sera toujours de faire un nid ;

Et d'un peu de paille ou d'argile
Tous veulent se construire, un jour,
Un humble toit, chaud et fragile,
Pour la famille et pour l'amour.

Par les yeux d'une fille d'Ève
Mon cœur profondément touché
Avait fait aussi ce doux rêve
D'un bonheur étroit et caché.

Rempli de joie et de courage,
A fonder mon nid je songeais ;
Mais un furieux vent d'orage
Vient d'emporter tous mes projets ;

Et sur mon chemin solitaire
Je vois, triste et le front courbé,
Tous mes espoirs brisés à terre
Comme les œufs d'un nid tombé.
François Coppée (1842-1908)
Recueil : Les mois (1878).
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Pour certains, jamais. Pour d'autres, il faut du temps et d'autres encore ce peut être très rapide.
Bonne fin de dimanche.
Bisous Eglantine
Répondre
F
Un joli poème qui raconte l'espoir envolé , du poète. Un peu triste mais j'aime bien , bise
Répondre
E
Bonjour en ce dimanche à vous tous :-)
je ne commente pas toujours les poèmes que je publie parce que le poète lui ne peut vous répondre et moi je ne fait qu'interpréter ce que lui a écrit ! Mais je suis heureuse lorsque mes choix vous plaisent, soyez surs que je mets du temps à " remplir " mon panier dans la multitudes des poèmes, dont ceux que je ne connais pas et qui sont nombreux. Merci de vos passages. Je vous souhaite une bonne fin de dimanche. Je vous embrasse.
Répondre
Q
Un poème que je découvre grâce à toi. Merci !
Bisous et douce journée.
Répondre
E
je l'ai découvert aussi dans mes recherches de juin ...
M
Il est bien triste ce poème d'amour...mais les poètes sont ainsi que le bonheur semble souvent s'éloigner d'eux et les inspirer joliment. Je ne le connaissais pas du tout ! bisous et une belle journée
Répondre
E
ah que veux tu il est le reflet de la vie :-)
J
Un tres beau poème de François Coppee, qui sait si bien chanter l'amour et les projets envolés .
Bonne soirée
Bises
Répondre
E
D'une façon générale j'aime bien ses poèmes :-)
C
Bonjour Monique, joli choix : bravo, mais dommage pour ses projets ainsi emportés, hélas ! Bonne poursuite de ce jeudi ! Bisous♥
Répondre
E
il n'y a pas que des amours heureux dans la vie :-)
R
comme la fin est triste pourtant c'est un beau poème. Bisous bisous Eglantine
Répondre
E
Triste oui mais ...un amour chasse l'autre :-) il a du faire d'autres projets !
M
J'imagine le désespoir de ceux qui voient leur maison détruite par une catastrophe climatique. Bises
Répondre
E
c'est bien plus dramatique certes ...encore que certaines peines de cœur soit douloureuses
J
même pour les nids douillet la vie n'est pas toujours tendre...tu as choisi un poète que j'aime beaucoup
bises M'dame Eglantine
Répondre
E
j'aime aussi ce poète ..beaucoup :-)
D
Un beau poème qui me rappelle ma vie et la construction de notre nid. Merci - daniel10
Répondre
E
tu me fais sourire gentiment...nos "nids" parfois ont quelques problèmes et les poètes savent bien en parler!
Y
Un nid qui tombe et c'est 20 fois sur le métier qu'il faut remetttre son ouvrage.
Ma Grand Mère disait souvent, petit à petit l'oiseau fait son nid, pour dire, je crois, que tout ne peut pas s'acquérir d'un seul coup ...
Beau choix de poème émouvant, l'histoire d'une vie.
Pour les papillons en photo, peut être des azurés? Non, ce sont des aurores. Je croa ...
A plus. Yann
Répondre
E
un " nid" est quelque chose de précaire alors parfois il y a des turbulences plus ou moins importantes ! pour les papillons je ne saurais te dire j'ai pioché sur Internet.
P
Le rêve brisé un jour mais peut-être le suivant sera-t-il bien plus beau.
J'aime lorsque tu tu nous sers du Copée
Bisous et bonne journée Eglantine
Le temps est lourd et difficile à supporter depuis hier soir
Répondre
E
je crois aussi...qu'un nid se " casse " mais que parfois on peut en bâtir un autre ...parfois !
G
Allez, courage, on se relève ! Juin ne fait que commencer et d'autres jupons passeront ! J'ai découvert François Coppée en primaire, c'était il y a.... ouh.....!
Répondre
E
alors si toi Coppée c'était ...ouh ! alors imagine toi pour moi c'est du Ouh +++++++ !
Parce que moi aussi c'était en primaire que je sui tombée amoureuse de lui !
J
Ca me fait penser à Perrette et son pot au lait... On rêve et puis tout se brise, merci, bises
Répondre
E
c'est la vie mais rien n'empêche de faire d'autres rêves n'est-il pas ?
Z
Il est très beau ce poème de François Coppée, j'ai pris beaucoup de plaisir à le relire Monique, merci. Bises et bon jeudi
Répondre
E
J'aime ce poète et en général ses poèmes mais en fait, j'en découvre toujours !