Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En créole,

Participation d'Anne

Colette à la barre pour le défi 256, propose : 
À partir de phrases de chansons, n’importe lesquelles,
d’un ou de plusieurs chanteurs, sur l’automne ou le thème de votre choixassemblez ces phrases pour en faire un texte cohérent.

A partir des chansons:
Roulez mon z’aviron, À la Réunion, Ça sent la banane, Quand même ça, La rosée tombée, La Réunion, P’tit paille en queue.
 
Moin même Caf francisco
Mi travaille à bord d’bateau
La misère lé trop fort
L’amène à moin dans l’port.
Quand la maille y sava
Mi artourne mon pays
Mon pays c’est Saint-Denis
Mon famille l’est là-bas.
 
Loin là-bas dans l’océan indien
Vien là-bas, vien voir noute pays
Loin là-bas, né na un paradis
Vien là-bas dans mon pays, la Réunion
 
Ça sent la banane, la vanille et le cumin,
Le sucre de canne, la mangue et le tamarin.
Sais-tu qu’au mois de janvier, les fleurs sont magnifiques
Car chez nous c’est l’été sous les tropiques.
Et sur les longs chemins, les coupeurs de cannes,
Le sabre à la main , ont l’air de tsiganes.
 
Pourvu que mi aime, pourvu que mi vive
Mi prends la vie comme y arrive.
Le jour, la nuit, toujours pareil
Mon cœur l’est comme un cœur d’soleil.
 
La case mon maman,
Mi mange cari volaille,
La case cinois la waya
Mi mange le rein sounouk
 
Dans noute pays la chaud lé bon pou amizé
Zot va trouve l’occasion pour bien danser.
Même si zot na tracas, créole y fé fassé.
Séga maloya donne la gaîté.
 
Moi nana un p’tit paille en queue
La plume l’est comme en coton.
Moi nana un p’tit paille en queue
Y sava la mer chercher poisson.
 
Au bord de la mer, sur le sable clair
Toi aussi tu apprendras à danser le Séga.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Exotisme assuré dans cette chanson panachée qui donne envie de danser le printemps
Répondre
A
Un texte chargé de toutes les richesses de la culture réunionnaise.
G
Si Eglantine m'a donné envie de chanter, avec toi on a envie de se balancer et de rythmer les mots du bout des doigts, en fermant les yeux pour mieux en écouter la musique...
Répondre
A
C’est sur ces rythmes que j’ai appris à danser et j’ai adoré danser pendant toute ma jeunesse et au-delà. Amitiés
P
Et si on y allait voir, sentir, entendre, danser, chanter. Allez Anne tu as déjà lancé l'invitation.
Bises et bonne journée
Répondre
A
Je suppose que tu ne serais pas déçue. Bises
L
J'aime beaucoup cette ballade réunionnaise ! Une réussite, Anne, merci !!!
Bisous
Répondre
A
Merci Luciole, mais je n’ai aucun mérite. C’est le folklore réunionnais qui est d’une grande richesse.
Bises
R
belle invitation a y aller que cette chanson bravo. Bisous bisous
Répondre
A
C’est aussi beau que la Suisse, mais plus exotique. Bisous Renée.
C
Grand merci Anne. C'est super gentil et excellent. Bonne poursuite de ce lundi et agréable semaine ! Bises♥
Répondre
A
La première fois que j’ai écrit un texte pour les Croqueurs de mots, c’est toi qui étais à la barre. Bonne fin de semaine Colette.
M
Bonjour, c'est une belle escapade sur l'ïle de la réunion avec cette chanson en créole, merci. Bisous MTH
Répondre
A
Je me suis inspirée de plusieurs chansons toutes, très rythmées. Bises
J
Merci pour ce voyage en chanson qui nous fait toucher du doigt toutes les saveurs de la Réunion .
Bonne journée
Bises
Répondre
A
Les chansons créoles m’ont inspirée plus que les autres. Bisous.
Z
Un petit retour à la Réunion pour notre plus grand plaisir Anne
Bises et bon début de semaine - ZAZA
Répondre
A
Pour moi, juste un nostalgique retour à la Réunion à l’occasion de l’activité d’écriture proposée par Colette. Bises Zaza.
M
Un joli poème ! Alors que je ne parle pas le créole, je comprends (pas tout, tout de même) mais surtout en te lisant j'entends la langue chantante et imagée comme si tu me parlais. Il faut lire ton texte à haute voix ! bisous
Répondre
A
J’ai appris à parler à la Réunion et plutôt créole que français. Bisous
J
Bonjour Anne... c'es tout bon vivrre là-bas, merci... amitiés, JB
Répondre
A
Je suppose. Pour moi, c’est il y a longtemps. Bises