Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et pourtant…

 

Il est un temps où l’on rêve d’être  "grand ",
Et pourtant…
Il est un temps où l’on s’active,
On va, on vient, on bouge tout le temps,
Et pourtant…
Puis vient le temps de la retraite,
On s’active un peu moins souvent,
Et pourtant…
Ensuite c’est le temps, où l’on a beaucoup de temps,
Et l’on ne s’active plus que dans sa tête,
Et pourtant…
Alors, on se dit que c’était bien d’être un petit-enfant,
Pour avoir encore devant soi, beaucoup de temps !
Et pourtant…
De chaque âge, goûtons chaque instant,
Le temps passe si vite, vraiment !
 
C’était la minute philosophique d’Eglantine 😊
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Superbe, cette minute philosophique, Monique ! J'♥ beaucoup ! Bisous♥
Répondre
E
un instant de méditation :-) bises
D
Je vais te dire, moi, j’ai tout mon temps depuis longtemps depuis l’âge de deux ans !<br /> Et nous arriverons au bout du temps dans le même temps.<br /> J’ai vécu à vitesse lente forcément, ce qui ne veut pas dire que je n’ai rien fait durant tout ce temps.<br /> C’était mon quart d’heure philo. Bisous à toi – Bonne soirée - daniel10
Répondre
E
j'aime beaucoup ton quart d'heure philo :-) comme tes écrits <br /> bises
F
Un petit moment de philo(j'aimais beaucoup quand j'allais au lycée ) qui est d'une grande sagesse.<br /> Vivons pleinement s l'instant présent tant qu'on peut encore faire des choses.On aura bien le temps de se reposer après! Bise
Répondre
E
sourire , moi aussi j'aimais bien :-) à la télé il m'arrive d'en écouter certains...<br /> bise
L
Ah Mère Grand, un p'tit coup d'blues ? Mais comme tu as raison ! Tout va trop lentement pour les d'jeunes, mai comme tout va trop vite pour les aînés ( car le tps qui reste raccourcit, lui, forcément !) Mais nous avons un centenaire dans la famille du mari ! Dommage que ce ne soit pas le cas par chez moi .... <br /> Presque toutes mes copines ont plus de 80 ans, dont une parisienne qui vient vivre dans sa vieille bergerie de 300 ans qui ,elle, part de tous les côtés, pdt la belle saison en prenant train et bus, malgré son oedème au poumon... Panne d'électricité et de téléphone : pas voulu venir chez nous... Elle est restée vaillamment au poste, avec un escalier raide à monter ou descendre avec une petite loupiote de mon mari... Elle fait tout à pieds, sans doute le secret de sa longévité et de sa vivacité d'esprit... Je l'aime et l'admire profondément ! Nous nous réunissons tous les Vendredis chez elle quand elle est là ! Et elle refuse qu'on lui fasse la vaisselle (10 pers au mini)... <br /> J'aime bcp ta pause philo, ma chère Eglantine, elle me parle bcp bcp ! Toi aussi, tu es une grande dame que j'admire et aime .... Gros bisous
Répondre
E
il est vrai que nous ne veillissons pas tous dans les mêmes conditions physiques ! nos gènes, nos mode de vi, je ne sais ...merci pour tous tes si gentils mots:-) dans le lot qui aide à tenir le cap il y a aussi l'amitié qu'on reçoit comme la tienne.<br /> une bonne fin de semaine un peu prolongée Grosses bises
C
Bonjour Monique,<br /> Merci pour cette agréable minute. Bon week-end,<br /> Bisous♥
Répondre
E
merci Colette...le flash d'un instant ! je me demande si c'est bon signe !!! :-) bises
M
Merci pour cet instant, ce texte ... Bises affectueuses, chère Églantine.
Répondre
E
merci Midolu...parfois j'ai des" pause sur " image du temps passé !<br /> je t'embrasse
M
Bonjour Eglantine il est très beau ton texte. Bisous bon après-midi MTH
Répondre
E
merci Marie, bonne fin de semaine à toi<br /> bisous
R
Très jolie cete minute Eglantine et pourtant malgré tout que j'aimerais revenir a 20 ans. Bisous
Répondre
E
20 ans ? Mais tu les as encore :-) je n'ai pas envie d'un "retour" mais je déplore le temps qui a passé si vite et depuis quelque temps ...ça s'est mauvais signe :-( je me demande si je l'ai "bien" vécu ...ba c'est derrière moi inutile d'y penser n'est ce pas Bises
P
Comme Galet, j'aimerais que tu ouvres ton café philo. Je viendrai m'assoir facilement à tes côtés pour échanger.<br /> Je ne sais pas où passe le temps. Normalement, je devrais en avoir et non. Mais, que fais-je ?<br /> Une amie me dit : te rends-tu compte de tout ce que tu fais lorsque tu dis que tu ne fais rien. J'ai l'impression d'entendre mon mari dans ces moments là.<br /> J'ai le bonheur de pouvoir me déplacer encore et donc, ne pas rester uniquement dans ma tête.<br /> Bisous Eglantine
Répondre
E
sourire ! c'est n'est pas tous les jours que je "philosophe" du moins par écrit :-) c'est vrai qu'on fait beaucoup de choses tres souvent et qu'on ne voit que ce qui reste à faire d'après nous ...je te souhaite une belle fin de semaine bisous
M
Chaque change mais j'apprécie la retraite car je fais beaucoup plus de choses qu'avant pour moi et je suis davantage au-dehors que lorsque je travaillais. Heureusement j'adorais mon travail. mais tu as raison profitons du temps présent ! bisous
Répondre
E
ce n'est vraiment pas la nostalgie du temps passé, mais la sensation d'un temps qui passe de plus en plus vite, alors que tu as l'impression d'avoir tant à faire encore et comme tu fais à un certain âge les choses plus lentement, parfois tu voudrais retenir le temps un peu ...bisous
G
Hep ! Tu l'ouvres quand, ton café philosophique ? Je prendrai une carte d'abonnement ! Bises
Répondre
E
sourire:-) Figure-toi que je suis à la recherche d'un bon Arabica et dès que je l'ai trouvé promis j'ouvre le café ! bisous
M
Moi c'est le contraire, je m'active beaucoup plus à la retraite que lorsque j'étais en activité. Je fais même du sport intensivement alors qu'avant je détestais cela. J'espère que cela va durer encore longtemps. Je me suis mise à écrire des romans et devient VRP pour les séances de dédicaces dans les librairies et salons. BIsous
Répondre
E
Même si le père était présent, pour les trois enfants rapprochés, ça a toujours été le " matriarcat" chez nous :-) pas le temps de s'ennuyer. Les dernières 25 années de ma vie professionnelle sur les chapeaux de roue, mais quel bonheur. Lorsque, je me suis retrouvé à la retraite, pendant des années ma belle-mère me disait souvent : Monique doucement, vous avez le temps ...et puis maintenant dans la maison je continue à vouloir m'agiter mais , là entre vouloir et pouvoir ce n'est vraiment plus la même chose ! et quand je m'en entonne, enfants et petits enfants me disent gentiment : mais maman ou mamie, c'est normal à 85 ans ...voili, voilà ...d'où est sortie cette minute :-) Bisous
J
La roue tourne Monique, chacun son passage ici bas, et quand vient l'hiver de l'âge qu'est-ce qu'on peut soupirer tout de même, c'est qu'on l'a aimé cette vie ,-) bises
Répondre
E
c'est que à un moment on a l'impression qu'elle tourne trop vite :-) avec ses hauts et ses bas et malgré eux, oui on l'aime !<br /> tu as bien raison, bisous
M
Ce qui est fait est fait, Monique, d'abord on engrange des souvenirs pour les années où on n'aura plus qu'eux, c'est pas mal ainsi, aussi. Perso aucune nostalgie de mon enfance. Bisous
Répondre
E
Pas d'envie de retour en arrière certes non, juste le sentiment que le chemin qui reste à parcourir se raccourcit :-)<br /> bisous
Q
C'est vrai que c'est alors qu'on se rend compte de tout ce qu'on aurait pu faire, juste en prenant le temps au jour le jour...<br /> J'aime bien aussi quand tu philosophes...<br /> Je t'embrasse très fort. Passe une douce journée.
Répondre
E
à un certain âge je me demande si on ne s'agite pas plus dans sa tête que dans la vie :-) mais ce n'est pas grave tout ça :-)<br /> le principal c'est d'admette qu'on ne peut faire comme avant ...<br /> grosses bises
Z
Très philosophe ce matin Monique, c'est tellement vrai tout cela.<br /> Bises et bon jeudi - Zaza
Répondre
E
c'est la vie qui va, qui vient :-)<br /> bonne fin de semaine<br /> bisous