Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chassé-croisé

Défi 257. Thème propose par Durgalola :
http://petitesgraines.eklablog.com/
Je vous propose de regarder cette toile et de vous en inspirer pour écrire un texte.
 
Participation d'Anne.
 
Dans la clinique du Bois doré, la femme de Gaspard et celle de François donnèrent naissance, presque à la même heure, à un petit garçon. Par suite de stress et de précipitation, il s’ensuivit un échange malheureux au moment de la mise au poignet des petits bracelets de plastique identifiant les nouveau-nés. Chaque maman serra amoureusement dans ses bras, l’enfant qu’on lui présenta , soigneusement lavé, pesé et langé.
Les deux familles habitaient le même quartier et les enfants fréquentèrent donc la même crèche, la même école, la même classe, la même cour d’école. Les parents se posèrent bien quelques questions sur le teint de leur fils, mais c’était le leur et certainement, le plus beau qui soit.
Le jour de ses dix ans, chacun des deux garçons reçut à sa demande, en cadeau, un chien, issu par hasard de la même portée et en tout point identique à l’autre. Les deux copains allèrent très fiers promener leurs nouveaux compagnons à quatre pattes, dans le parc tout près de chez eux. Les animaux se reconnurent et il fallut les détacher pour les laisser gambader de concert.
Lorsqu’on les rappela, chacun se présenta devant son maître préféré, si bien que Michel se retrouva avec le chien d’Olivier et vice-versa.
Que croyez-vous qu’il arriva ? Les deux familles nouèrent entre elles, des liens de plus en plus étroits. Ainsi va la vie, et comme le dit Joseph Kessel : « Hasard ou destin, la réponse n’est pas simple ».
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Une tres belle histoire qui donne l'occasion à ces deux familles de tisser des liens durables .
Bravo pour le défi
Bonne journée
Bises
Répondre
A
L’essentiel c’est d’y croire. Bises
F
Une belle histoire d'amitié colorée . L'essentiel est de s'aimer. bISE
Répondre
A
Une imitation d’une pièce de Feydeau, mais plus tendre et plus moraliste.
A
bravo ! ton histoire me plaît beaucoup. Et les chiens bien sympa.
Ce tableau a tout de suite attiré mon attention. Ma fille est chocolat et son mari blanc, blanc. Leurs enfants métis clairs. Même je peux te l'avouer, j'aurais bien aimé un petit enfant de la même couleur que ma fille.
Bises
Répondre
A
Je te comprends. Je ne dis pas cela pour te faire plaisir mais je pense qu’il n’y a pas plus beaux que le métis. Bisous
Z
Bravo Anne,
Tu as bien relevé le défi d'Andrée, ce qui n'était pas aisé.
Bises et bon samedi - Zaza
Répondre
A
C’était presque la seule façon de s’en sortir. Bonne soirée Zaza
M
Une belle histoire pleine de générosité ! C'est amusant car en découvrant le tableau je n'avais pas fait attention au chien ! J'étais focalisé sur les personnages :) J'aime ton interprétation ! Merci à Anne pour ce partage et bisous à vous deux
Répondre
A
Dans mon histoire, les chiens ont changé de propriétaires et personne ne s’en est rendu compte. Je ne sais pas si c’est ce que l’on comprend en lisant ce que j’ai écrit. Bisous Manou
G
Belle histoire (de vie) "d'enfants de coeur".
Répondre
A
Je ne pense pas s’ils soient des enfants de chœur. Bisous
C
Bravo Anne, un chassé-croisé fort bien décrit !!! J'♥ beaucoup. Bises♥
Répondre
A
Un chassé-croisé même avec les chiens. Bisous
L
J'aime bcp, Anne ! Une belle imagination qui correspond bien aux deux images proposées... Bravo !
Bisous
Répondre
A
J’ai d’abord pensé me servir des couleurs, puis l’idée m’est venue. Bisous
P
Echanges ayant déjà été et qui, parfois, ont été catastrophiques.
Si seulement, ton texte pouvait être réalité.
J'ai beaucoup aimé l'histoire des deux chiens et la relation avec les enfants qui ont accepté la décision des chiens.
Bises Anne
Répondre
A
Ce genre d’échange a parfois été catastrophique. J’ai préféré ne pas dramatiser et tourner cela en dérision. Bonne soirée Pimprenelle
J
un échange qui est bien vécu c'est émouvant bises
Répondre
A
Bien vécu, parce que personne ne s’en rend compte. J’ai un peu exagéré la suite des événements. Bisous
R
Bravo Anne une histoire comme il en est arrivé au sujet des enfants mais heureusement ici sans conséquence dramatiques. Bisous
Répondre
A
C’est un beau sujet de roman inspiré de faits qui ont malheureusement eu lieu. Amitiés
M
Bravo Anne d'avoir imaginé rapidement une histoire sur les deux tableaux et qui leur convient très bien. Ma participation à finaliser paraîtra lundi comme l'a demandé initialement Durgalola ce qui me convient mieux comme delai. Bisous
Répondre
A
J’attends ta participation avec impatience. Bisous
J
Fiction, mais on a déja échangé en maternité, alors.... ! Merci, bonne soirée, amitiés, JB
Répondre
A
Cela ne risquait pas d’arriver lorsque l’on accouchait à domicile. Le progrès n’a pas toujours que des avantages.Bonne soirée Jill