Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui en est l'auteur ?

Il arrive assez souvent qu'on trouve sur internet des textes anonymes, et cependant ils  mériteraient qu'on rende hommage à son auteur, et celui-ci en fait partie....

 
"L’Etrangère
Quelques années avant ma naissance, mon père connut une étrangère récemment arrivée dans notre village. Depuis le début, il fut subjugué par cette personne, si bien que nous en arrivâmes à l’inviter à demeurer chez nous. L’étrangère accepta et depuis lors elle fit partie de la famille.
Moi je grandissais, je n’ai jamais demandé d’où elle venait, tout me paraissait évident. Mes parents étaient enseignants : ma maman m’apprit ce qu’était le bien et ce qu’était le mal et mon père m’apprit l’obéissance. Mais l’étrangère c’était une conteuse, une enjôleuse. Elle nous maintenait, pendant des heures, fascinés par ses histoires mystérieuses ou rigolotes. Elle avait réponse à tout ce qui concernait la politique, l’histoire ou les sciences. Elle connaissait tout du passé, du présent, elle aurait presque pu parler du futur ! Elle fit même assister ma famille à une partie de football pour la première fois. Elle me faisait rire et elle me faisait pleurer.
L’étrangère n’arrêtait jamais de parler, ça ne dérangeait pas ma Maman. Parfois Maman se levait, sans prévenir, pendant que nous continuions à boire ses paroles. Je pense qu’en réalité, elle partait à la cuisine pour avoir un peu de tranquillité (Maintenant je me demande si elle n’espérait pas avec impatience qu’elle s’en aille.)
 
Mon père avait ses convictions morales, mais l’étrangère ne semblait pas en être concernée. Les insultes, les mauvaises paroles, par exemple, personne chez nous, ni voisins, ni amis, ne se serait permis d’en user. Ce n’était pas le cas de l’étrangère qui se permettait tout, offusquant mon père et faisant rougir ma maman.
 
Mon père nous avait totalement interdit l’alcool. Elle, l’étrangère, nous incitait à en boire souvent. Elle nous affirmait que les cigarettes étaient fraîches et inoffensives, et que pipes et cigares faisaient distingué.
 
Elle parlait librement (peut-être trop) du sexe. Ses commentaires étaient évidents, suggestifs. Maintenant je sais que mes relations ont été grandement influencées par cette étrangère pendant mon adolescence. Nous la critiquions, elle ne faisait aucun cas de la valeur de mes parents, et malgré cela, elle était toujours là !
 
Cinquante ans ont passé depuis notre départ du foyer paternel. Et depuis lors beaucoup de choses ont changé : nous n’avons plus cette fascination. Il n’empêche que, si vous pouviez pénétrer chez mes parents, vous la retrouveriez quand même dans un coin, attendant que quelqu’un vienne écouter ses parlotes ou lui consacrer son temps libre… Voulez-vous connaître son nom ? Nous, nous l’appelons… Télévision !
 
Attention : Maintenant, elle a un époux qui s’appelle Ordinateur… un fils qui s’appelle Portable… et un neveu pire que tous : Lui c’est Smartphone ! Alors, croyez-moi, fréquentez ces gens-là car vous ne pouvez faire autrement mais gardez les yeux ouverts et l’esprit bien critique. "
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Ce qui est terrible, c'est que j'ai déjà lu ce texte, mais je ne sais plus où...<br /> Il est vraiment extra.
Répondre
Y
De retour chez toi, je découvre ce texte ....<br /> Surprenant .... Et avec une chute inattendue.<br /> Je suis content de m'être fait surprendre.<br /> À plus. Yann
Répondre
E
moi aussi je me suis fait surprendre! :-)
L
C'est curieux ! Je me suis éloignée de la télé depuis lgpts déjà, et ne supporte pas le portable ! Vieille ringarde ? Non, pas assez de tps ! et surtout, pas gd chose d'intéressant !!! <br /> Tu as raison, ce texte mériterait d'être signé ! Pas étonnant qu'il se duplique ! Merci bcp et bonne soirée<br /> Bisous
Répondre
E
la télé ? Elle n'apporte plus guère de découvertes n ni en lieu, ni en personne, ni en information...une désolation complète ! bises
F
La chute est surprenante; je n'airais pas pensé à ces objets.Et pourtant c'est bien décrit . La télé nous a fait oublier les soirées au coin du feu où chacun racontait une histoire ... Bise
Répondre
E
je ris parce que j'avais imaginé tout à fait autre chose avant d'arriver à la fin ! bises
M
Des familles qui proposent souvent des dangers, hélas, comment ne pas s'en servir, malgré tout !
Répondre
E
difficile de canaliser les enfants et pourtant il faut le faire !
D
J'aime bien ce texte. Je n'avais pas deviné la fin. Mais c'est vrai que nous écoutons "l'étrangère" chaque jour ! Bisous matinaux - daniel
Répondre
E
sourire, je n'avais deviné aussi !<br /> bises
M
Un joli texte anonyme, c'est dommage c'est vrai mais je comprends aussi l'auteur, elle (ou il ?) écrit pour son plaisir et ne cherche aucune reconnaissance...bisous
Répondre
E
connaître l'auteur aurait peut être permis de découvrir d'autres textes. merci à lui ou elle pour celui-ci ! bisous
C
Super, ce texte, Monique. Oui, dommage, qu'il ne soit pas signé !!! Bonne journée ! Bisous♥
Répondre
E
il y a le plaisir de le lire :-)<br /> bises
P
Ha oui, dommage. J'aurais eu plaisir à lui laisser un message.<br /> Bien sûr, il y a du bon et du moins bon, même peut-être ... la télévision fait souvent partie de la famille et c'est bien dit.<br /> J'aime la maman qui part à la cuisine.<br /> Bisous Eglantine
Répondre
E
ce texte ne doit pas être récent à voir le nombre de publication qu'il a généré ! bisous
R
Magnifique ce texte en effet ...Gros bisous je file
Répondre
E
j'ai aimé :-) bises
J
Ah oui superbe découverte avec ce texte , dommage qu'il ne soit pas signé .<br /> Merci Eglantine de l'avoir partagé .<br /> Bonne journée <br /> Bises
Répondre
E
il ne doit pas être récent parce que je l'ai retrouvé publié plusieurs fois sur internet ! bises
Z
Un texte magnifique Monique... Effectivement, il mériterait d'être signé.<br /> Bises et bon mardi - Zaza
Répondre
E
premier trouvaille j'ai cru trouver l origine et puis en cherchant un peu plus sur internet je l'ai trouvé publié en plusieurs exemplaires !! bises
J
OK, j'ai bien cru que... Eh oui il y du bon et du moins bon là-dedans !!!! Belle journée zen Monique, bises
Répondre
E
mais c'est qu'au début de la lecture moi aussi j'ai bien cru :-)....! bises
G
Il en est des choses comme des gens, on ne sait jamais s'ils appartiennent à la bonne ou à la mauvaise espèce lors de la première rencontre. C'est nous, selon nos inclinations, qui les accueillons dans la durée ou prenons de la distance au fil du temps. Et tu as raison, ce texte est très bien écrit.
Répondre
E
tu parles d'or ! et je partage tout à fait :-) bisous