Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rêverie

Participation d'Anne, aux jeudis en poésie des Croqueurs de Mots.
Article programmé.

 
Ah ! Quand refleuriront les roses de septembre,
Lorsque l’on goûte encore aux plaisirs de l’été ?
Lorsque flotte un parfum d’humus et de gingembre
Sur les haies du jardin vives et ensoleillées ?
 
Ah ! Quand reverrons-nous éclore les pâquerettes
Au milieu des luzernes, des blés épanouis ?
Lorsque perdrix, moineaux, cailles et alouettes
Remplissent la campagne et les champs de leurs cris ?
 
Ah ? Quand reverrons-nous danser les hirondelles
Quand les elfes, au jardin, volent de fleurs en fleurs ?
Quand les branches des arbres ploient sous les mirabelles,
Que filtre le soleil parmi leur épaisseur ?
 
Ah ! Quand sur nos collines, renaîtront les sarments,
Les vrilles de la vigne alourdies de raisins ?
Quand le vent de l’automne et le soleil cuisant
Feront, dans la bouteille, flamboyer le bon vin ?
 
Ah ! Aurons-nous toujours de la neige, en décembre,
Quand les grands corbeaux lourds abattent leur vol lent,
Sur la terre recouverte d’opale blanche et d’ambre ?
Et que, nez aux carreaux, rêvent nos chers enfants ?
 
Anne
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est vraiment MAGNIFIQUE, Anne !!! Mille bravos ! Bises♥
Répondre
A
La nature qui nous entoure est magnifique et nous comble d’offrandes mais, pour combien de temps encore ? Bises Colette
J
Superbe participation avec ce poème qui fleure bon l'attente du printemps.<br /> Bises .
Répondre
A
L’attente des saisons qui se renouvellent avec, chaque fois, un peu moins d’avantages.Bonne journée Jazzy. Bisous
J
oui rêvons même si les ciel est bas et lourd ...<br /> j'aime beaucoup ton poème plein d'espérance
Répondre
A
Tant mieux s’il te plaît et merci. J’ai essayé d’exprimer de l’espérance certes, mais aussi de la nostalgie face à ces privilèges que nous offre la nature et qui peu à peu disparaissent.
F
Magnifique, avec ce petit brin de mélancolie qui touche le cœur. Bise
Répondre
A
De la mélancolie peut-être, mais surtout du regret. Bisous
R
Superbe participation Anne bravo bisous
Répondre
A
C’est toujours un plaisir de te lire. Bisous
M
Bonjour une très jolie poésie, bien sûr qu'il va revenir le printemps, juste un peu de patience bisous bonne journée MTH
Répondre
A
Tu as raison ! Restons optimistes ! Bises
M
J'aime beaucoup ce poème composé de questions point Jacques saison à ses charmes. Bon weekend à vous deux et bisous
Répondre
A
Chaque saison a ses charmes, à condition que nous les conservions, ces saisons. Mais la nature sera toujours une source de jouvence pour l’homme. Bisous
G
Ah, quand reverrons-nous les belles quatre saisons ?<br /> Devons-nous désormais nous faire une raison, <br /> Avoir chaud au cœur de l'hiver<br /> Et en juillet sortir le pull-over ?<br /> Belle nature, les hommes te font outrage, <br /> Restent les poètes pour te rendre hommage.
Répondre
A
En effet, ce sont des regrets que j’ai voulu, surtout, exprimer. Amitiés
J
Bonjour Anne, si tout "part" tout revient à chaque saison.... il faut patienter sur le fil des saisons, amitiés, JB
Répondre
A
Espérons qu’il y aura toujours de la neige en décembre, des hirondelles au printemps, des fleurs des champs ...
Z
De bonnes questions Anne, mais je peux déja te dire que dans l'ouest, les rosiers refleurissent !<br /> Bises et bon jeudi - Zaza
Répondre
A
Les rosiers fleurissent, mais où sont les pâquerettes, les moineaux, les hirondelles... ? Et même nos vignes qui se font de plus en plus rares.
D
Je ne sais pas quand, mais nous l'attendons avec impatience. Merci pour ce très beau poème.<br /> Bisous.